Accueil Actualité La Russie "ouverte" à Vladimir Poutine visitant Donald Trump à la Maison Blanche

La Russie "ouverte" à Vladimir Poutine visitant Donald Trump à la Maison Blanche

0
0
  • IDMarket "Meuble à chaussures imitation hêtre 3 portes blanches"
    "Gagnez du temps et optimisez l'espace dans votre maison avec notre meuble à chaussures imitation hêtre et ses 3 portes blanches.Grâce à son design fonctionnel, chic et moderne, il s'adaptera idéalement chez vous !Sa structure, stable et robuste, est en panneaux de particules de bois (PB épaisseur 1,6
  • IDMarket "Lot de 4 chaises SARA blanches pour salle à manger design scandinave"
    "Avec leur design scandinave, ces 4 chaises ultra-tendances apporteront une ambiance à la fois contemporaine et chaleureuse à votre intérieur !Idéales dans une salle à manger, cuisine ou un bureau, ces chaises confortables trouveront forcément leur place dans toutes les pièces de la maison.Elles offrent un

Moscou est ouverte à une éventuelle visite de Vladimir Poutine à Washington après une invitation surprise de Donald Trump, a déclaré l'envoyé américain.

L'ambassadeur Anatoly Antonov a déclaré que le Kremlin était prêt à discuter l'offre faite par le président américain, au milieu de la critique intérieure continue de sa première rencontre avec le leader russe à Helsinki.







0:28

Vidéo:
«Je t'ai entendu? Le chef d'Intel réagit à l'invitation de Poutine

M. Trump a fait face à une réaction après contredisant ses propres chefs de l'intelligence lors d'une conférence de presse commune après le sommet avec M. Poutine en doutant de l'ingérence de la Russie dans les élections américaines de 2016.

Il a provoqué des réprimandes furieuses des républicains aussi bien que des démocrates et a forcé le président dans un public rare descendre.



WASHINGTON, DC - 17 juillet: Le président américain Donald Trump parle aux médias de sa rencontre avec le russe Vladimir Poutine à Helsinki, dans la salle du Cabinet le 17 juillet 2018 à Washington, DC. Le président Trump tenait une réunion avec les membres de la Chambre du Comité des voies et moyens. (Photo par Mark Wilson / Getty Images)



1:48

Vidéo:
'Je l'ai dit au lieu de ne le ferait pas'

Il y avait plus de confusion après que la Maison Blanche a déclaré M. Trump "désapprouve" l'offre de M. Poutine pour permettre aux Etats-Unis d'interroger 12 Russes accusés d'ingérence électorale en échange d'entretiens russes avec l'ancien ambassadeur américain en Russie et d'autres Américains que le Kremlin n'a pas précisé. crimes.

Le président américain avait initialement décrit la proposition comme une "offre incroyable".

Les relations entre Washington et Moscou ont également pris un nouveau tournant après l'arrestation de Maria Butina, militante pour les droits des armes à feu, accusé d'être un agent secret russe travailler pour infiltrer les organisations politiques américaines, y compris la National Rifle Association.

L'homme de 29 ans a nié les revendications et Moscou demande sa libération.

Les nouvelles de l'invitation de M. Trump en ont surpris beaucoup à Washington.

"Dites-le encore", a répondu le directeur du renseignement national américain, Dan Coats, lorsqu'il a été informé de l'invitation lors d'une conférence de sécurité au Colorado.

"OK," dit-il et prit une profonde inspiration avant d'ajouter: "Ça va être spécial."



Le président américain Trump parle de sa rencontre au sommet avec le président russe Poutine



1:16

Vidéo:
"Aucun président n'a jamais été aussi dur avec la Russie"

M. Antonov a déclaré qu'il n'avait pas vu l'invitation de M. Trump lui-même, mais il a ajouté que "la Russie était toujours ouverte à de telles propositions et que nous étions prêts pour des discussions sur ce sujet".

Le Kremlin n'a pas encore formellement répondu à la proposition, mais M. Trump a déclaré qu'il attendait avec impatience sa deuxième rencontre avec M. Poutine.



Arnold Schwarzenegger s'en prend à Donald Trump après que le président a rencontré Vladimir Poutine



0:45

Vidéo:
Arnie: Trump 'comme une nouille humide' avec Poutine

Aucun dirigeant russe n'a visité la Maison Blanche depuis près d'une décennie et ce serait un coup d'Etat diplomatique pour M. Poutine, qui a été isolé par l'Occident pour des activités en Ukraine, en Syrie et l'attaque des agents neurotoxiques à Salisbury.

L'attaque en mars contre l'ancien agent double russe Sergei Skripal et sa fille Yulia, accusée par le Royaume-Uni à Moscou, aurait entraîné la mort de Dawn Sturgess, 44 ans, après qu'elle et son partenaire aient souffert d'un empoisonnement au mois de juin.

  • IDMarket "Barrière extensible blanche treillis PVC 35 à 250 CM"
    "Délimitez l'espace dans votre maison grâce à cette barrière de séparation extensible! Modulable en hauteur et ajustable en longueur avec sa forme treillis, elle s'installe où vous le souhaitez : devant une porte, en bas d'un escalier... Elle permet de bloquer ou réguler les accès à tous vos animaux de
  • IDMarket "Guirlande solaire 1000 led blanches décoratives"
    "Illuminez votre façade de maison ou votre jardin de toutes les couleurs pour les fêtes de fin d'année grâce à cette guirlande solaire 1000 led blanches (froid). Economique et écologique, elle s'allume automatiquement dès la tombée de la nuit. Sans branchement grâce à son capteur solaire déporté, vous
Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Le gouverneur russe Sergei Furgal arrêté pour liens avec plusieurs meurtres | Nouvelles du monde

Un gouverneur de province en Russie a été arrêté pour suspicion d’implication dans u…