Accueil auto La recrue Jorge Martin revendique une pole sensationnelle

La recrue Jorge Martin revendique une pole sensationnelle

0
0

La recrue de Pramac, Martin, a été l’une des premières recrues de Ducati pour la saison 2021 l’année dernière, et après un solide début de carrière en MotoGP dans le GP du Qatar, il a battu Johann Zarco de 0,157 seconde à la mort en qualifications samedi pour sa première pole.

L’Espagnol a donné le ton dès sa première apparition en Q2, la référence du pilote Ducati avec 1m53.892s sur son premier tour.

Cela a été rapidement battu par Franco Morbidelli de Petronas SRT avec un 1m53.794s, bien que Martin reprenne la première place lors de sa tournée suivante avec un 1m53.587s.

Le pilote Factory Yamaha Fabio Quartararo a mené la charge contre la recrue, à 0,017 seconde de la dérive, à la fin des premières manches – tandis que le vainqueur du GP du Qatar Maverick Vinales était neuvième et semblait visiblement frustré par ses efforts.

Mais Vinales a riposté avec force dans le premier tour de sa deuxième manche, le pilote Yamaha prenant la pole provisoire avec un 1m53.383s.

Il est allé plus vite la prochaine fois avec un 1m53.267s, ce qui semblait prêt à lui assurer la pole position.

Mais l’écran de chronométrage a été éclairé par Martin au début de son dernier tour, tandis que Zarco a surpris avec un 1m53.263s pour voler la pole provisoire à Vinales après avoir été sur les meilleurs secteurs personnels jusqu’à la séparation finale.

Martin, cependant, a gardé son tour en vie et a produit un 1m53.106s pour remporter une pole sensationnelle lors de sa deuxième sortie en MotoGP.

Vinales complète la première ligne, tandis que Jack Miller ne parvient qu’à la quatrième place de l’équipe d’usine Ducati devant Quartararo et le poleman du GP du Qatar Francesco Bagnaia (Ducati).

Aleix Espargaro s’alignera septième sur l’Aprilia, avec le duo Suzuki Alex Rins et le champion du monde Joan Mir – après avoir franchi la Q1 – complétant la troisième rangée.

La quatrième rangée sera occupée par Morbidelli, Stefan Bradl de Honda et Miguel Oliveira, diplômé de Q1, sur la KTM d’usine.

La recrue d’Avintia, Luca Marini, s’est vu refuser une place en Q2 par seulement 0,008s, après avoir collé sa Ducati à l’arrière d’Alex Marquez de LCR dans les dernières étapes de la Q1 pour terminer 13e.

Marquez n’a pas pu sortir de ses tours avec Marini derrière lui et s’alignera 14e devant son homologue d’usine Honda Pol Espargaro, qui n’a eu qu’un seul passage en bonne et due forme après avoir immédiatement interrompu sa première tentative.

Takaaki Nakagami a eu un tour annulé tardivement, le ramenant à la 16e place sur la soeur LCR Honda, avec le premier meneur de Q1 Brad Binder ramené à la 18e place sur sa KTM.

Les difficultés d’Avintia Enea Bastianini lors du GP de Doha se sont poursuivies en Q1, le 19e italien devant le pilote de Tech 3 KTM Iker Lecuona, tandis que le neuf fois champion du monde du Grand Prix s’est qualifié un 21e pire en carrière sur sa SRT Yamaha.

Seule la recrue d’Aprilia Lorenzo Savadori a été plus lente que Rossi en qualifications.

Résultats du T2:

Résultats du premier trimestre:

Charger plus d'articles connexes
Charger plus dans auto