Accueil Actualité La Chine nie les revendications d'un million de Ouïghours musulmans détenus dans des camps d'internement

La Chine nie les revendications d'un million de Ouïghours musulmans détenus dans des camps d'internement

0
0
  • House and Garden Salon bas de jardin d'angle bois et gris chiné - Nourd
    Salon bas de jardin en acacia - Modèle Nourd - Impressionnez vos amis avec ce salon de jardin haut de gamme de la collection Nourd. Fusionnant superbement le bois et le tissu, il fait entrer le design vintage scandinave des années 60 dans votre extérieur. On aime notamment l'esprit aérien de ses pieds
  • House and Garden Canapé de jardin d'angle bois et tissu gris chiné - Nourd
    Canapé d'angle de jardin scandinave - Modèle Nourd 3 - Dans le plus pur esprit nordique, le canapé Nourd s'affirme comme un mobilier très élégant, qui fera sensation dans votre jardin. Son design scandinave est caractérisé par un magnifique piétement en bois d'acacia et des lignes rétros. Cette structure en

La Chine a rejeté les affirmations selon lesquelles un million de membres de sa minorité ouïghour, majoritairement musulmane, sont détenus dans des camps d’internement, alors qu’elle a également insisté sur le fait qu’il n’existait pas de centres de rééducation.

Le pays a répondu aux inquiétudes soulevées par un membre d’un comité des droits de l’homme de l’ONU selon lesquelles sa région du Xinjiang était devenue «quelque chose qui ressemble à un camp d’internement massif, entouré de secret, une sorte de zone sans droits».

Gay McDougall, spécialiste des droits de l’homme et membre du Comité des Nations Unies pour l’élimination de la discrimination raciale, a souligné la semaine dernière que plus d’un million de Ouïghours et d’autres minorités turcophones étaient détenus dans des centres de lutte contre l’extrémisme.

Deux autres millions "ont été forcés" dans des camps de rééducation pour "endoctrinement politique et culturel", a déclaré Mme McDougall, en citant le travail de groupes de défense des droits.

Cependant, un responsable chinois a répondu aux allégations lors d'une comparution devant le comité lundi, insistant sur le fait que tous les citoyens du Xinjiang, y compris les Ouïghours, "jouissent de la même liberté et des mêmes droits".

Ma Youqing, parmi les 50 hauts fonctionnaires chinois qui ont répondu aux questions du comité, a déclaré: "L'argument selon lequel un million de Ouïghours sont détenus dans des centres de rééducation est complètement faux".

Il a ajouté: "Il n'y a ni ciblage délibéré d'une minorité ethnique particulière, ni suppression ou restriction des droits ou de la liberté de croyance religieuse du peuple ouïghour".

Image:
La Chine mène depuis longtemps une campagne de «grève dure» au Xinjiang

Répondant lundi, Mme McDougall a affirmé que la Chine "n'avait pas nié" que des programmes de rééducation aient lieu.

"Vous avez dit que c'était faux, le million. Eh bien, combien y en avait-il? S'il vous plait, dites-moi," demanda-t-elle.

"Et quelles étaient les lois sur lesquelles ils étaient détenus, les dispositions spécifiques?"

La Chine mène depuis longtemps une campagne de «grève dure» au Xinjiang, qui, selon elle, est un programme de lutte contre le terrorisme visant à lutter contre la violence ethnique.

Le journal chinois Global Times a insisté lundi sur le fait que les mesures de sécurité strictes avaient empêché le Xinjiang de devenir "la Syrie de la Syrie" ou "la Chine de la Libye".

Cependant, Human Rights Watch a affirmé que le programme "est en pratique beaucoup plus large et englobe toute personne soupçonnée de déloyauté politique, qui dans le Xinjiang pourrait signifier tout Ouïghour, en particulier ceux qui expriment pacifiquement leur identité religieuse ou culturelle".

Les musulmans sont soumis à des réglementations interdisant la barbe et le voile ainsi que la distribution de corans non autorisés.

La constitution de la Chine garantit la liberté du culte religieux, mais le parti communiste au pouvoir est officiellement athée et maintient des restrictions strictes sur les activités religieuses.

Samedi, des responsables de Weizhou, dans la région de Ningxia, en Chine, ont retardé la démolition d’une mosquée de 11 millions d’euros après que des milliers de personnes ont manifesté leur intention d’empêcher sa destruction.

Le mot "mosquée" aurait été interdit sur les médias sociaux chinois ce week-end, alors que le service Internet et le service de téléphonie mobile 4G auraient été coupés du réseau local, apparemment pour empêcher le partage de vidéos.

  • Noué à la main. Origine: China 161X271 Tapis D'orient Samarkand Vintage Rouge Foncé/Beige (Laine, Chine)
    Décorez votre maison avec un Samarkand - des tapis orientaux et noués à la main. Les couleurs et motifs clairs sont fortement inspirés par les pays voisins: la Chine et la Turquie. Le motif prend son origine dans les ornements chinois, les fleurs de lotus indiennes, les œillets turcs et les fins treillis
  • Noué à la main. Origine: China 155X255 Tapis D'orient Samarkand Vintage Rose Clair/Beige Foncé (Laine, Chine)
    Décorez votre maison avec un Samarkand - des tapis orientaux et noués à la main. Les couleurs et motifs clairs sont fortement inspirés par les pays voisins: la Chine et la Turquie. Le motif prend son origine dans les ornements chinois, les fleurs de lotus indiennes, les œillets turcs et les fins treillis
Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

L’ancien pape Benoît XVI «malade du zona» – rapports | Nouvelles du monde

L’ancien pape Benoît XVI est atteint de zona après son retour au Vatican après une v…