Accueil auto Kyle Busch domine la course inaugurale Xfinity au COTA

Kyle Busch domine la course inaugurale Xfinity au COTA

0
0

Busch est parti en pole, a mené trois fois pendant 35 des 46 tours et a remporté la victoire dans le Pit Boss 250 par 11,024 secondes sur AJ Allmendinger. Aucun autre pilote n’a mené plus de trois tours.

La victoire est intervenue lors du premier début de série de Busch de la saison 2021 et du premier voyage de NASCAR sur le circuit routier de 3,41 secondes et 20 virages du Circuit of the Americas.

C’est aussi la 98e victoire en carrière de Busch, qui couvre 27 pistes différentes.

Alors que les essais en Cup Series et la course de camions se sont déroulés dans des conditions majoritairement humides samedi, la course Xfinity est restée sèche tout le temps.

«Je dois saluer tous les gars de la machine, tous les gars de la CNC ainsi que tous les gars du carbone pour m’avoir aidé à me sentir à l’aise dans la voiture ce week-end et à pouvoir sortir pour courir sur la route. encore une fois », a déclaré Busch.

«Pouvoir venir ici aujourd’hui et avoir une voiture aussi incroyable. Merci à tout le monde à la boutique Xfinity Series et à tout Joe Gibbs Racing. C’est vraiment, vraiment cool d’arriver sur une nouvelle piste et de gagner.

«Je me donne des coups de pied en ce moment parce que je n’ai jamais gagné à Montréal – à tous les autres parcours sur route où j’ai gagné. Vraiment fier de l’effort.

Lisez aussi:

Justin Allgaier a terminé troisième, Kevin Harvick quatrième et Austin Cindric a complété le top cinq.

«J’espère que nous reviendrons ici. C’était très amusant », a déclaré Allgaier. «Le virage 1 pourrait devenir mon coin préféré dans NASCAR en ce moment.»

Le top 10 était complété par Harrison Burton, Cole Custer, Tyler Reddick, Justin Haley et Jeb Burton.

Étape 3

Après la pause entre les étapes 2 et 3, une poignée de voitures de tête se sont installées mais Busch est resté sur la piste et a hérité de la tête.

Lorsque la course est revenue au vert au 33e tour, Busch a été suivi par Allgaier, Allmendinger, Harvick et Daniel Hemric.

Avec 10 tours à faire dans l’étape, Busch détenait une avance de 2,6 secondes sur Allmendinger. Allgaier a terminé troisième, Hemric quatrième et Jeb Burton cinquième.

Hemric a été contraint de passer à nouveau sous le vert avec huit tours pour faire une autre réparation de son levier de vitesses, qui est resté coincé dans la vitesse.

À cinq tours de la fin, l’avance de Busch sur Allmendinger avait grimpé à 6,9 secondes tandis qu’Allgaier restait troisième, à 8,7 secondes du leader.

Au tour 42, Riley Herbst et Myatt Snider se sont réunis dans le virage 12. Les deux se sont séparés, mais les deux ont pu continuer sur le parcours sans drapeau d’avertissement.

«Il a sauté sur la roue et m’a détruit», a déclaré Herbst sur la radio de son équipe à propos de Snider. « Contrôlez votre pédale de frein, allez-y. »

Étape 2

Avec plusieurs voitures de tête au tour en retard, Haley a hérité de la tête avec deux tours à faire et a navigué jusqu’à la victoire de l’étape 2 sur Michael Annett.

Jade Buford a terminé troisième, Austin Dillon quatrième et Busch a complété le top cinq.

Suite à la pause entre les étapes 1 et 2, plusieurs pilotes qui n’avaient pas fait leur premier arrêt ont fait leur premier arrêt mais Allgaier est resté sur la piste et a hérité de la tête.

Lorsque la course est revenue au vert au 18e tour, Allgaier a été suivi par Harvick, Cindric, Miquel Paludo et Herbst.

Cindric a fait trois de large et a rapidement contourné Allgaier et Harvick au redémarrage pour prendre la tête pour la première fois de la course.

Au 19e tour, Busch s’est frayé un chemin jusqu’à la deuxième place tandis qu’Allgaier est resté troisième.

Busch a contourné Cindric au 20e tour pour reprendre la tête.

Tommy Joe Martins a semblé faire sauter un moteur et a laissé tomber du liquide sur la piste pour faire un avertissement au tour 21. «Le moteur vient d’exploser», a-t-il déclaré sur la radio de son équipe.

La course est revenue au vert au tour 23 avec Busch toujours en tête.

À trois tours de la fin de l’étape, l’avance de Busch était passée à 6,3 secondes sur Allgaier tandis que Cindric et Allmendinger et plusieurs autres décidaient de passer sous le vert.

Busch et Allgaier ont descendu la route des stands juste avant la fermeture de la route des stands avec deux tours à faire dans l’étape 2. Haley a hérité de la tête suivie par Annett et Buford.

Étape 1

Allmendinger a résisté à Reddick dans une fusillade d’un tour pour remporter la victoire de l’étape 1 alors que Noah Gragson a déraillé et a calé sur la piste.

Brandon Jones a terminé troisième, Andy Lally quatrième et Jeremy Clements a complété le top cinq.

Kyle Busch est parti en pole et a pris les commandes très tôt.

Ross Chastain, qui a commencé sur la première ligne, a été pénalisé pour une violation des limites de piste dans le virage 5 et a été sanctionné par une pénalité pass-thru par NASCAR. Cependant, il a emmené la Chevrolet n ° 07 au garage avec un essieu cassé possible.

Avec 10 tours à faire dans l’étape, Busch a maintenu une avance de 1,6 seconde sur Allmendinger tandis qu’Allgaier était arrivé troisième.

Hemric a été contraint de passer sous le green au 8e tour pour qu’un membre d’équipage l’aide à réparer un levier de vitesses cassé.

À cinq tours de la fin, l’avance de Busch sur Allmendinger était passée à 3,9 secondes. Allgaier est resté troisième, à plus de 12 secondes du leader.

Au tour 11, Boris Said et Ryan Ellis ont fini par caler sur la piste, forçant NASCAR à afficher un avertissement de parcours complet.

La plupart des voitures du premier tour ont choisi de se présenter aux stands, mais Allmendinger est resté sur la piste et a hérité de la tête. Allgaier a été le premier hors des stands.

Quand la course est revenue au vert au tour 14, Allmendinger a été suivi par Reddick et Lally.

Hemric a dû commencer la course par l’arrière du peloton en raison du changement de transmissions de son équipe.

Charger plus d'articles connexes
Charger plus dans auto