Accueil auto KTM soutiendrait Petrucci dans le changement de rallye post-MotoGP

KTM soutiendrait Petrucci dans le changement de rallye post-MotoGP

0
0

La place de Petrucci au sein de l’équipe Tech 3 KTM semble incertaine après que la marque autrichienne a confirmé qu’elle avait signé l’actuel leader des points Moto2 Remy Gardner pour 2022.

Bien qu’il n’ait pas encore été officiellement annoncé, Motorsport.com comprend qu’il a également signé le coéquipier de Gardner Ajo, Raul Fernandez, pour passer en MotoGP avec Tech 3 l’année prochaine.

Petrucci a précédemment déclaré qu’il n’avait pas engagé de discussions avec d’autres équipes MotoGP car il souhaitait uniquement continuer avec KTM, tout en admettant qu’un mouvement en World Superbike n’était pas envisageable, car il estime que les problèmes qu’il a avec son poids et sa taille en MotoGP être amplifié sur un Superbike.

S’il perdait sa place en MotoGP, le double vainqueur a révélé à Motorsport.com le mois dernier qu’il aimerait se lancer dans le rallye et que s’attaquer au Dakar était « mon objectif ».

Le patron du sport automobile de KTM, Pit Beirer, a déclaré que la marque serait son partenaire dans toutes les activités de rallye si c’était ce qu’il souhaitait.

« Absolument », a répondu Beirer lorsque Motorsport.com lui a demandé s’il serait intéressé à soutenir Petrucci en rallye.

« D’abord, je veux lui dire que nous avons encore du travail à faire ici dans ce paddock, nous n’avons pas fini, nous ne quitterons pas la scène et ne parviendrons pas à nous produire ensemble.

« C’est une grande cible de mon côté.

«Mais c’est un si bon garçon, nous l’aimons tellement, nous aimons travailler avec lui.

« Nous aimons son père car nous le connaissons depuis de nombreuses années alors qu’il travaillait déjà avec KTM.

« Donc, s’il veut passer aux rallyes, nous serons son partenaire à coup sûr. »

Lire aussi :

Petrucci a eu du mal à passer aux machines KTM après sept ans au guidon de Ducatis.

Son meilleur résultat après les neuf premières courses était un cinquième dans le GP de France drapeau à drapeau, avec la neuvième au GP d’Italie à forte attrition son meilleur résultat en course sèche.

Le principal problème de Petrucci provient du fait que les pneus arrière à construction plus souple de Michelin introduits en 2020 sont trop mous pour lui – l’Italien est le pilote le plus grand et le plus lourd de la grille avec 181 cm et 80 kg.

En conséquence, il peine à tirer le meilleur du pneu en qualifications, alors que sa taille lui coûte à son tour la vitesse de pointe.

Charger plus d'articles connexes
Charger plus dans auto