Accueil auto Kirkwood bat le trio HMD dans la Portland Indy Lights Race 2

Kirkwood bat le trio HMD dans la Portland Indy Lights Race 2

0
0

Le poleman de HMD Motorsports, David Malukas, a tout de suite pris la tête dès la chute du green, son coéquipier Linus Lundqvist prenant la deuxième place.

Derrière eux, Kyle Kirkwood d’Andretti Autosport a battu l’autre voiture Global Racing Group/HMD de Benjamin Pedersen dans la chicane pour s’emparer de la troisième place, puis s’est accroché à la queue de Lundqvist, qui était le seul pilote avec des pneus neufs et qui a pu facilement garder rythme avec Malukas sur le parcours de 1,964 milles lors de ce premier tour.

Dans la ligne droite des stands pour commencer le tour 2, Kirkwood semblait vouloir essayer de dépasser Lundqvist, mais c’est plutôt le Suédois qui s’est tourné vers la droite pour tenter un mouvement sur le leader. Malukas s’est déplacé à droite pour protéger sa ligne, Lundqvist est resté à droite, mais a verrouillé son avant droit dans la zone de freinage et a monté le trottoir pour éviter de heurter son coéquipier.

Les deux ont perdu leur élan à travers la chicane, et Kirkwood, qui avait reculé pour permettre à ses rivaux de se compromettre, a simplement pris la ligne conventionnelle et les a dépassés tous les deux à la sortie du virage 2 – un cas évident de sagesse et d’opportunisme.

Malukas n’allait pas laisser Kirkwood partir, cependant, et avait initialement un meilleur rythme. Au cours des trois tours suivants, il était suffisamment proche pour faire pression sur Kirkwood dans le virage 1, mais le pilote Andretti ne s’est jamais senti suffisamment menacé pour sortir de la ligne. Au 6e tour, Kirkwood avait fait plus d’une demi-seconde d’avance et Malukas devait commencer à vérifier dans ses rétroviseurs non seulement Lundqvist mais aussi Pedersen.

Déjà, ce quatuor avait creusé un écart sur trois autres voitures Andretti – Robert Megennis, Devlin DeFrancesco (au lieu de la huitième place) et Danial Frost. Le débutant des Lights d’hier, Rasmus Lindh, s’est vu infliger une pénalité de passage au volant pour avoir heurté le dos de son coéquipier Juncos Hollinger Sting Ray Robb dans le premier tour, pliant son aileron arrière.

Après une bagarre très dure, Frost a arraché la sixième place à DeFrancesco au tour 22, le même tour où son coéquipier Kirkwood a poussé son avance sur Malukas au-delà de la barrière des deux secondes. Malukas avait une marge similaire sur Lundqvist qui à son tour avait une marge de 2,5 secondes sur Pedersen.

C’est ainsi que cela s’est joué jusqu’au drapeau, avec Kirkwood marquant une superbe septième victoire des Lights pour réduire l’avance au championnat du vainqueur d’hier Malukas à cinq points.

P

Nom

Tours

Diff

LED

ST

Équipe

Points

1

Kyle Kirkwood

30

TOUR 30

29

4

Andretti Autosport

424

2

David Malukas

30

2.5623

1

1

HMD Motorsports

429

3

Linus Lundqvist

30

4.9886

2

Groupe de course mondial avec HMD Motorsports

356

4

Benjamin Pedersen

30

7.4706

3

Groupe de course mondial avec HMD Motorsports

283

5

Robert Mégennis

29

14.4574

5

Andretti Autosport

259

6

Daniel Frost

29

16.5311

6

Andretti Autosport

272

7

Devlin DeFrancesco

29

19.3677

8

Andretti Steinbrenner Autosport

269

8

Christian Bogle

29

37.6582

11

Carlin

187

9

Rasmus Lindh

29

51.9089

dix

Juncos Hollinger Racing

26

dix

Manuel Sulaiman

28

1 TOURS

9

HMD Motorsports

26

11

Sting Ray Robb

17

12 TOURS

7

Juncos Hollinger Racing

191

Charger plus d'articles connexes
Charger plus dans auto