Accueil auto Juri Vips accepte que la chance Red Bull F1 ne se produise pas en 2022

Juri Vips accepte que la chance Red Bull F1 ne se produise pas en 2022

0
0

Le pilote de Formule 2 était apparu à l’avant du convoyeur de talents junior Red Bull à l’approche de 2020 avant que les plans de l’Estonien ne soient gravement touchés par le COVID-19.

Red Bull avait placé Vips avec l’équipe Mugen en Super Formula pour 2020, mais alors que la pandémie mondiale frappait, l’étoile montante n’a pas pu entrer au Japon pour participer aux trois premiers tours de la série.

En conséquence, Vips a dû recourir à une campagne partielle du Championnat d’Europe régional de Formule avant d’être recruté par DAMS en remplacement du blessé Sean Gelael en F2 pendant quatre manches. Red Bull a également rappelé son pilote en Europe pour effectuer un test de 300 km en F1 afin de sécuriser sa superlicence et a été le pilote de réserve de l’équipe lors de quatre Grands Prix.

Cependant, au cours de cette saison mouvementée, l’étoile de Tsunoda avait atteint un point tel que le pilote japonais a terminé troisième du championnat, obtenant un diplôme dans l’équipe de F1 d’AlphaTauri pour 2021.

De retour sur la grille de F2 à plein temps avec Hitech Grand Prix, le joueur de 20 ans affirme que les difficultés de 2020 l’ont rendu plus fort mentalement et qu’il est encore plus déterminé à se frayer un chemin vers la F1.

« Je pense que cela m’a en fait rendu plus fort mentalement, mais c’était assez difficile de ne pas pouvoir concourir en Super Formula », a déclaré Vips, qui attend des nouvelles concernant le rôle de pilote de réserve de Red Bull F1 cette année, à Motorsport.com. «Evidemment Yuki [Tsunoda] a eu une très bonne année l’an dernier et il a obtenu la promotion bien méritée. Si quoi que ce soit, je pense que cela m’a rendu plus fort.

«Je vais évidemment devoir me produire cette année, je ne vois pas pourquoi et je ne vois pas pourquoi je ne pourrai pas jouer cette année. Après ce que nous avons vu le premier week-end au moins, nous étions vraiment là-haut avec le meilleur rythme.

«Je pense que si je continue à faire du bon travail et que la chance va tourner, j’en aurai certainement [F1] Opportunités. »

Lisez aussi:

Maintenant Tsunoda est placé à AlphaTauri et performant aux côtés de Pierre Gasly dans l’équipe sœur de Red Bull, Vips est réaliste quant à son avenir et admet qu’il devra peut-être attendre au moins un an pour une ouverture en F1.

«C’est difficile à prévoir. Mais même si cela signifie que je dois attendre un an, c’est bien comme Pierre l’a fait, par exemple, il a remporté le GP2 puis a fait un an en Super Formule avant d’être promu « , a-t-il déclaré, interrogé sur l’endroit où une ouverture en F1 pourrait se produire. .

«Il est difficile de prédire l’avenir ou le marché des chauffeurs pour l’année prochaine, mais il est difficile de dire si ce sera l’année prochaine ou plus tard dans le futur, mais nous espérons l’année prochaine.»

Les vips feront également face à de nombreuses compétitions dans les rangs juniors Red Bull en F2 cette année, la recrue Liam Lawson marquant une première victoire en course et un podium, tandis que le plus expérimenté Jehan Daruvala a décroché un podium lors du premier match de Bahreïn.

Lisez aussi:

Le lever de rideau du mois dernier s’est avéré être un week-end à oublier pour Vips après avoir été exclu des qualifications après que le train de roulement de sa voiture ait enfreint les règlements qui l’ont placé au fond de la grille. Il était alors sur la bonne voie pour remporter la deuxième course avant qu’un problème mécanique ne se produise, terminant le week-end sans points après un autre entraînement à l’arrière dans la troisième course.

« Il y a toujours une pression pour être performant si vous êtes dans le programme Red Bull ou dans n’importe quel programme si vous voulez arriver en F1 », a-t-il ajouté. «Il y a définitivement cette pression mais je n’ai pas vraiment trop pensé à Jehan [Daruvala] ou Liam [Lawson], Je me concentre uniquement sur mon propre travail.

«Si je suis meilleur, je vais mieux, mais si je ne le suis pas, je sais que je ne serai pas en F1. Je ne me concentre pas vraiment trop sur eux. Je ne pense pas que je ferai pire dans les tours à venir. Ce n’est certainement pas un idéal [start] mais je ne pense pas que cela change quoi que ce soit à l’avenir.

«Le rythme est définitivement là et nous continuons et espérons que [unfortunate] les choses n’arrivent pas et nous devrions être là-haut et capables de prétendre au titre à la fin. « 

Charger plus d'articles connexes
Charger plus dans auto