Accueil auto Jouer au rattrapage en F1 n’est pas une excuse pour la forme actuelle

Jouer au rattrapage en F1 n’est pas une excuse pour la forme actuelle

0
0

L’Espagnol est de retour en F1 après deux saisons d’absence et a dû faire face à une bataille pour se sentir pleinement à l’aise avec Alpine alors qu’il se remettait dans le mouvement.

Mais malgré une course encourageante lors du premier match du GP de Bahreïn, il a connu une période plus difficile à Imola le week-end dernier.

Le double champion du monde de F1 a été surqualifié par son coéquipier Esteban Ocon, a filé dans des conditions humides avant le départ, puis a couru au milieu de terrain avant que la pénalité de temps après la course de Kimi Raikkonen ne lui donne son premier point de la saison.

Lors d’un week-end où les pilotes des nouvelles équipes semblaient avoir plus de difficultés, Alonso a déclaré que les conditions humides difficiles n’aidaient certainement pas ceux qui s’adaptaient à un nouvel environnement.

Cependant, il a dit que ce serait une erreur d’utiliser cela comme excuse car il a admis qu’il devait être mieux préparé pour les courses futures.

« Il me semble assez évident que chaque tour que je fais, chaque tour que nous faisons, ces pilotes, nous nous sentons plus à l’aise », a déclaré Alonso à propos du défi auquel les nouveaux pilotes étaient confrontés.

« Ici [at Imola] C’était une triple expérience, car du premier tour à la fin, nous avons changé les conditions et nous avons changé le niveau d’adhérence tant de fois pendant la course. Nous avons eu un drapeau rouge, nous avons eu un départ arrêté, nous avons eu un départ lancé.

«Il y avait beaucoup de choses à pratiquer et beaucoup de choses à traverser qui durent normalement quatre ou cinq courses. Et nous avons tout compressé en une seule course avec beaucoup d’activité.

«Je suis donc satisfait des apprentissages. Je suis également content de sentir la voiture dans des conditions humides, car évidemment nos essais ont duré un jour et demi à Bahreïn mais c’était la toute première fois dans des conditions humides, la toute première fois dans des conditions inter, la toute première temps dans des conditions avec une seule ligne sèche étroite. Donc, beaucoup de leçons à tirer d’ici à analyser.

«Sur le plan du ressenti, du premier au 63e tour, je me suis senti 300% mieux en raison de ma confiance en la voiture. Mais cela ne peut pas être une excuse pour dire que nous n’avons pas bien performé, je n’ai pas bien performé. Je dois être plus préparé et plus prêt la prochaine fois.

«Peu importe que vous ayez peu de temps ou pas de temps dans la voiture, j’essaierai d’être meilleur la prochaine fois.»

Lisez aussi:

Alonso a déclaré qu’il ne s’attendait pas à ce que ce soit facile à son retour en F1, et estime qu’il lui faudra encore quelques courses avant d’atteindre un niveau de performance qui lui convient.

« Je suis là où je m’attendais à être, mais vous voulez toujours être de plus en plus haut et vous voulez être un peu plus confiant dans la voiture », a-t-il déclaré. «Je n’étais probablement pas confiant à Bahreïn ou confiant ici, et je ne serai pas confiant à Portimao.

«Ce n’est pas un sentiment qui va du jour au soir et alors vous êtes à 100% – cela prendra du temps. Mais je suis ici pour travailler et je suis là pour aller mieux. Et une course comme celle-ci aide énormément parce que vous pouvez sentir la voiture dans des conditions très difficiles et vous pouvez apprendre beaucoup plus qu’une simple course normale.

Charger plus d'articles connexes
Charger plus dans auto