Accueil auto Joan Mir dit que le titre MotoGP 2021 est hors de portée après le GP de Grande-Bretagne

Joan Mir dit que le titre MotoGP 2021 est hors de portée après le GP de Grande-Bretagne

0
0

Le pilote Suzuki est revenu de la 11e place sur la grille pour se hisser fortement dans le top six au début de la course et suivait un rythme menaçant de monter sur le podium.

Mais tandis que son coéquipier Alex Rins s’est assuré la deuxième place, Mir est passé à la neuvième place sous le drapeau à damier alors qu’il rencontrait un problème avec son pneu avant tendre.

Avec Quartararo gagnant de manière dominante, son avance au championnat sur Mir s’élève désormais à 65 points avec six courses provisoires restantes en 2021 – ce qui amène Mir à admettre que sa défense de titre est maintenant probablement terminée.

« Oui. Ce n’est pas fait avant le drapeau à damier, c’est clair. Mais oui, je suis déçu pour aujourd’hui », a déclaré Mir lorsque Motorsport.com lui a demandé si le championnat était désormais hors de portée.

Lorsqu’on lui a demandé plus tard comment son défi pour le titre s’était terminé dans cette position, n’ayant marqué que quatre podiums en 2021 par rapport aux cinq victoires de Quartararo, Mir a ajouté : « Je m’attendais à être plus proche honnêtement et à pouvoir obtenir plus de podiums cette saison.

« Nous avons obtenu quelques quatrièmes positions qui ne pouvaient pas être des podiums.

« Mais bon, honnêtement aujourd’hui, je ne suis pas vraiment optimiste parce que ce qui s’est passé est vraiment étrange et quelque chose qui s’est passé aujourd’hui pour moi n’est pas clair.

« Alors, nous devons comprendre. »

Lire aussi :

Mir a modifié tardivement le pneu avant tendre sur la grille avant la course de 20 tours à Silverstone, les conditions plus fraîches forçant un certain nombre de pilotes à faire de même.

Mais le pilote Suzuki ne pense pas que ses problèmes de pneus avant aient quelque chose à voir avec le caoutchouc plus tendre, étant donné que Quartararo a remporté la course sur cette même option.

« Eh bien, honnêtement, les sensations dans les premiers tours étaient vraiment bonnes », a-t-il expliqué.

« J’ai pu rouler dans le bon sens et être dans la position que je voulais pour la fin de la course.

« Mais j’ai eu un problème avec le pneu avant. Ce problème me faisait perdre deux, trois secondes sur les cinq derniers tours et pas mal de 10 tours jusqu’à la fin, ou 12.

« J’avais ce problème qu’avant je n’avais pas et il faut comprendre.

« Je courais avec le soft. Eh bien, je ne suis pas sûr que ce soit un problème de choix de pneu car le vainqueur utilisait ce pneu et j’ai pu beaucoup travailler sur ce pneu et quelque chose de similaire ne m’est jamais arrivé.

« Alors, nous devons comprendre. »

Charger plus d'articles connexes
Charger plus dans auto