Accueil Actualité Jamal Khashoggi: Selon un rapport des services de renseignement américains, Mohammed ben Salmane a approuvé une opération visant à «capturer ou tuer» un journaliste | Nouvelles du monde

Jamal Khashoggi: Selon un rapport des services de renseignement américains, Mohammed ben Salmane a approuvé une opération visant à «capturer ou tuer» un journaliste | Nouvelles du monde

0
0
  • AS98 Promo - Boots AS98 A24208 JAMAL noir pour Femme en Cuir taille : 36, 41
    36, 41 - noir - AS98 Boots noir Cuir. Disponible en 36, 41. Retour gratuit pendant 30 jours. Promotion
    179,00 €
  • AS98 Promo - Boots AS98 A24208 JAMAL noir pour Femme en Cuir taille : 36, 41
    36, 41 - noir - AS98 Boots noir Cuir. Disponible en 36, 41. Retour gratuit pendant 30 jours. Promotion
    179,00 €

Le prince héritier d’Arabie saoudite a probablement approuvé une opération visant à tuer ou capturer un journaliste basé aux États-Unis à l’intérieur du consulat saoudien à Istanbul, selon un rapport de renseignement récemment déclassifié.

Jamal Khashoggi, un journaliste exilé qui était un critique du prince héritier, a été assassiné en octobre 2018.

Le rapport, auquel a contribué principalement la CIA, a déclaré: «Nous estimons que le prince héritier d’Arabie saoudite Muhammad bin Salman a approuvé une opération à Istanbul, en Turquie, pour capturer ou tuer le journaliste saoudien Jamal Khashoggi.

Nous basons cette évaluation sur le contrôle du prince héritier sur la prise de décision dans le Royaume, l’implication directe d’un conseiller clé et des membres du service de protection de Muhammad bin Salman dans l’opération, et le soutien du prince héritier à l’utilisation de mesures violentes pour faire taire les dissidents à l’étranger, y compris Khashoggi », ajoute le rapport.

Image:
Riyad dit que le journaliste a été tué dans le cadre d’une opération d’extradition «  voyous  » qui a mal tourné

Selon le rapport, le « contrôle absolu » du prince héritier sur les services de renseignement du royaume rendrait hautement improbable qu’une telle opération aurait pu être menée sans son autorisation.

Le ministère saoudien des Affaires étrangères a rejeté l’accusation, qualifiant l’évaluation du rapport de « négative, fausse et inacceptable » et sa conclusion « injustifiée et inexacte ».

Une déclaration a qualifié le meurtre de « crime odieux et de violation flagrante des lois et des valeurs du royaume ».

En savoir plus sur Jamal Khashoggi

La conclusion centrale du rapport était largement attendue étant donné que les responsables du renseignement y seraient parvenus peu de temps après le meurtre brutal de M. Khashoggi, qui a écrit des colonnes d’opinion pour le Washington Post critiquant la politique du prince héritier.

Mais cela sera considéré comme une réprimande extraordinaire de l’ambitieux dirigeant saoudien de 35 ans et est susceptible de donner le ton aux relations de la nouvelle administration américaine avec un président du pays. Joe Biden a déjà critiqué, mais que la Maison Blanche considère également dans certains contextes comme un partenaire stratégique.

Suite à la publication du rapport, une déclaration du secrétaire d’État américain Antony Blinken l’a qualifié de « meurtre horrible » et a annoncé de nouvelles restrictions de visa.

Le communiqué dit: « L’interdiction de Khashoggi permet au département d’État d’imposer des restrictions de visa aux personnes qui, agissant au nom d’un gouvernement étranger, auraient été directement engagées dans des activités contre-dissidentes extraterritoriales graves … »

<< ... y compris ceux qui répriment, harcèlent, surveillent, menacent ou nuisent aux journalistes, militants ou à d'autres personnes perçues comme des dissidents pour leur travail, ou qui se livrent à de telles activités à l'égard des familles ou d'autres proches de ces personnes .

« Les membres de la famille de ces personnes peuvent également être soumis à des restrictions de visa en vertu de cette politique, le cas échéant. »

Joe Biden se souvient du demi-million de dollars américains décédés du COVID-19
Image:
Joe Biden veut réaligner les relations américano-saoudiennes

Il a ajouté: «Alors que les États-Unis restent investis dans leurs relations avec l’Arabie saoudite, le président Biden a clairement indiqué que le partenariat doit refléter les valeurs américaines.

« À cette fin, nous avons clairement indiqué que les menaces extraterritoriales et les agressions de l’Arabie saoudite contre des militants, des dissidents et des journalistes doivent cesser. Elles ne seront pas tolérées par les États-Unis. »

M. Khashoggi, 59 ans, s’était rendu au consulat saoudien à Istanbul, en Turquie, prévoyant de récupérer les documents nécessaires à son mariage.

Une fois à l’intérieur, il est mort aux mains de plus d’une douzaine de responsables de la sécurité et du renseignement saoudiens et d’autres qui s’étaient rassemblés avant son arrivée.

Des caméras de surveillance avaient suivi son itinéraire et ceux de ses assassins présumés à Istanbul dans les heures qui ont précédé son assassinat.

Jamal Khashoggi a été tué après être entré au consulat saoudien à Istanbul en 2018
Image:
Jamal Khashoggi a été tué après être entré au consulat saoudien à Istanbul en 2018

Un insecte turc planté au consulat aurait capturé le son d’une scie médico-légale, actionnée par un colonel saoudien qui était également un expert médico-légal, démembrant le corps de M. Khashoggi dans l’heure qui a suivi son entrée dans le bâtiment.

Son corps n’a toujours pas été retrouvé.

En 2019, le prince héritier a déclaré qu’il avait pris «l’entière responsabilité» du meurtre car c’est arrivé sur sa montre, mais a nié l’avoir commandé.

Des responsables saoudiens ont déclaré que l’assassinat de M. Khashoggi était l’œuvre de responsables saoudiens voyous de la sécurité et du renseignement.

Les tribunaux saoudiens ont annoncé l’année dernière avoir condamné huit ressortissants saoudiens à la prison. Ils n’ont pas été identifiés.

  • AS98 Promo - Boots AS98 A24207 JAMAL beige pour Femme en Cuir taille : 35, 36, 37, 39, 40, 41
    35, 36, 37, 39, 40, 41 - beige - AS98 Boots beige Cuir. Disponible en 35, 36, 37, 39, 40, 41. Retour gratuit pendant 30 jours. Promotion
    165,00 €
  • AS98 Promo - Boots AS98 A24207 JAMAL beige pour Femme en Cuir taille : 35, 36, 37, 39, 40, 41
    35, 36, 37, 39, 40, 41 - beige - AS98 Boots beige Cuir. Disponible en 35, 36, 37, 39, 40, 41. Retour gratuit pendant 30 jours. Promotion
    165,00 €
Charger plus d'articles connexes
Charger plus dans Actualité