Accueil Actualité Jamal Khashoggi 'étranglé dès son entrée au consulat'

Jamal Khashoggi 'étranglé dès son entrée au consulat'

0
0

Jamal Khashoggi a été étranglé à mort dès son entrée au consulat d'Arabie saoudite à Istanbul, a annoncé un haut responsable turc.

Selon un communiqué du bureau du procureur principal d'Irfan Fidan, le journaliste aurait été victime d'un meurtre prémédité et son corps aurait été démembré et éliminé.

Les nouveaux détails concernant le décès de M. Khashoggi, âgé de 59 ans, ont été publiés à la suite d'une réunion entre M. Fidan et son homologue saoudien Saud al Mojeb.







0:29

Vidéo:
La colère de Khashoggi suscitée par la mort est «hystérique»

C’est la première confirmation publique par un responsable turc que le chroniqueur du Washington Post a été étranglé et démembré, mais M. Fidan a déclaré qu’aucun "résultat concret" n’avait abouti à ses discussions avec M. al Mojeb concernant l’auteur du meurtre.

Les restes de M. Khashoggi – critique du prince héritier saoudien Mohammed bin Salman – sont également inconnus, en dépit des "efforts de bonne volonté" déployés par la Turquie pour découvrir la vérité, a ajouté le communiqué.

Des sources ont déclaré à Sky News que des parties du corps appartenant à l'auteur avait été découvert dans le jardin du consul général saoudien à Istanbul – situé à environ 500 mètres du consulat.

Ils ont affirmé que le dissident saoudien avait été "coupé en morceaux" et que son visage avait été "défiguré".



Donald Trump



0:36

Vidéo:
«Quelqu'un a vraiment foiré» Khashoggi

L’Arabie saoudite a jusqu’à présent refusé l’extradition de 18 suspects arrêtés à Riyad, mais les responsables insistent sur le fait que le royaume les traduiront en justice une fois l'enquête terminée.

Le ministre des Affaires étrangères, Adel al Jubeir a qualifié de "hystérique" le tollé international suscité par l'assassinat – et ont dit aux critiques qu'ils devraient attendre jusqu'à ce que Riyad ait terminé son enquête avant de blâmer.

M. Khashoggi, éminent critique des dirigeants saoudiens, s'était rendu au consulat pour rassembler les documents nécessaires pour épouser la fiancée Hatice Cengiz, qui avait adressé un message acerbe au président Donald Trump après le meurtre.

Plus de Jamal Khashoggi

S'exprimant lors d'un mémorial à Londres, elle a dit être déçue par les actions des dirigeants de nombreux pays, en particulier des États-Unis, et a laissé entendre que M. Trump laissait l'argent l'emporter.

M. Trump a condamné le meurtre et déclaré que cela faisait partie de la "pire dissimulation de l'histoire de la dissimulation", mais a également confirmé qu'il n'annulerait pas les contrats existants avec l'Arabie saoudite, car cela coûterait des emplois aux États-Unis.

Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Les bijoux de Marie Antoinette vont aux enchères

Des bijoux appartenant jadis à la reine française infortunée Marie-Antoinette – y co…