Accueil auto Jack Miller « malade » de répéter les problèmes de pneus en qualifications MotoGP

Jack Miller « malade » de répéter les problèmes de pneus en qualifications MotoGP

0
0

Miller a dominé le peloton en FP3 à COTA samedi matin de plus de six dixièmes, le plaçant dans une position de favori pour remporter la pole pour la première fois cette saison.

Après avoir dominé le FP4 avec un temps de 2m04.028s sur un pneu arrière dur, Miller pouvait à peine améliorer cela de trois dixièmes sur son meilleur tour en Q2 sur un nouveau soft.

En établissant un 2m03.720s sur son premier pneu – ce qu’il a suggéré était déjà problématique – il était une seconde plus lent sur le deuxième doux frais qu’il a utilisé à la fin de la Q2, et ne pouvait faire plus que 10e, tandis que son coéquipier Ducati Francesco Bagnaia a brûlé à un troisième pôle droit.

Miller a lutté à plusieurs reprises pour l’adhérence des pneus arrière le samedi après-midi – tandis que de nombreux autres ont été affectés à la fois en qualifications et en courses cette saison. Bien qu’il ne blâme pas explicitement le problème sur le caoutchouc de Michelin, sa colère était à peine voilée.

« J’ai un pneu dur en FP4, je peux faire deux dixièmes du temps au tour que j’ai enregistré en qualifications, et je peux faire 2m02,9s en FP3 », a déclaré Miller lorsqu’on lui a demandé d’expliquer son effondrement en Q2. « Alors, je ne sais pas. Ce n’est pas faute d’avoir essayé, je peux vous le dire. Nous savons [it’s a repeating issue]. « 

Interrogé par Motorsport.com pourquoi cela semble l’affecter plus que quiconque en 2021, il a ajouté : « Comme vous l’avez dit, c’est arrivé plusieurs fois et je peux vous dire une chose, je suis en train de tomber malade de celui-ci. Quoi qu’il en soit, nous allons de l’avant, espérons que cela n’arrivera pas demain.

« Je fais de mon mieux, je reste calme, j’essaie de faire mon travail, je travaille pour la course. Ce qui est sous mon contrôle, j’essaie de faire de mon mieux.

Jack Miller, équipe Ducati

Photo de : Gold and Goose / Motorsport Images

Il a déclaré plus tard: «Même si je le souhaite, ce n’est pas quelque chose que nous commenterons à ce stade. C’est juste que je n’ai pas pu faire ce que j’étais capable de faire, et c’est à peu près tout.

« J’ai traité les deux manches de manière égale, complètement égale. J’ai manqué de temps lors de la dernière manche, j’aurais essayé de faire au moins un tour de plus pour essayer de ranger quelque chose. Mais je n’avais pas le temps, mais à part ça dès que je suis entré en piste j’ai essayé de pousser mon maximum et ça n’a pas marché.

Le rythme de course de Miller lors de la session FP4 était solide et il s’est réconforté du fait qu’Andrea Dovizioso a réussi à passer de la 13e place sur la grille en 2019 à la quatrième place pour Ducati.

« Ce ne sera pas la course la plus facile, mais si vous regardez ce que Dovi a fait il y a quelques années ici, lorsque nous avons couru pour la dernière fois, je pense qu’il était en Q1 et a pu terminer quatrième », a déclaré Miller. « Il y a eu quelques chutes et ainsi de suite ce jour-là, mais j’ai l’impression d’avoir une bonne vitesse, un bon potentiel, je me sens bien sur la moto.

« Nous avons juste besoin de partir proprement, ce qui est la chose la plus difficile là-bas, surtout avec le virage 1 comme nous l’avons fait.

« Ensuite, pour le reste, essayez juste au maximum d’entrer avec ces gars à l’avant et d’y rester. »

Lire aussi :

  • Varan Motors - AN08039 Cric de déplacement, Chariot go Jack 680Kg pour pneu jusqu'à 30cm de large - Rouge
    88,92 € 167,20 € -47%
  • Maison Alerte Alarme Sans Fil Patiente Personne ÂGéE Personnelles SystèMe D'Alarme Et Bouton D'Appel D'Urgence Alarme Pager (1 En 1)
    38,45 € 51,37 € -25%
Charger plus d'articles connexes
Charger plus dans auto