Accueil Actualité Imran Khan: le Premier ministre pakistanais met en garde contre le «bain de sang» du Cachemire et le couvre-feu | Nouvelles du monde

Imran Khan: le Premier ministre pakistanais met en garde contre le «bain de sang» du Cachemire et le couvre-feu | Nouvelles du monde

0
0
  • INSMA Bain À Remous Spa Couverture Cap Garde Étanche Argent Veste Sac
    Mobilier d'intérieur Meuble de salon Tabouret, pouf et repose-pieds Matériel de sport INSMA, Caractéristiques: Couleur: Extérieur: argent; Intérieur: noir Matière: Polyéthylène Taille: 231 x 231 x30cm; Fonctionnalité - Léger et facile à transporter. - Durable, anticorrosif, anti-UV, résistant à la
  • YouTube
    Browse by interest - Discover videos you’ll love in categories like music, entertainment, news, gaming, and more. All from the comfort of your couch. Supports multiple accounts - Everyone at home can sign into YouTube with a Google account to see recommendations, subscriptions, and playlists. Play YouTube videos from your phone on the TV - It’s easy to enjoy videos with friends and family. Simply find the videos you want to watch on your phone, then send them to your TV with a single tap. Search by voice - Quickly and easily find what you want to watch using voice search. Watch movies and shows - Stay entertained with thousands of movies and TV episodes available to own, rent, or watch for free. Enjoy music on the big screen - Find music videos featuring your favorite artists, songs, live performances and more. Discover new music based on your tastes and what’s trending around you. Watch videos in 4K - YouTube is home to the world’s largest library of online 4K content. Enjoy high-definition videos on the biggest screen in the house – from scenic nature videos to movie and video game trailers and more. (Requires a 4K-capable device.)

Le Premier ministre pakistanais a prévenu qu'il y aurait un "bain de sang" lorsque l'Inde, son rival, lèverait son couvre-feu militaire dans la région contestée du Cachemire.

Ancienne star de cricket Imran Khan parlait aux Nations Unies quelques semaines après New Delhi a révoqué le statut constitutionnel spécial dont jouit la partie du territoire sous administration indienne depuis l’indépendance en 1947.

Le mois dernier, des milliers de soldats ont été envoyés pour endiguer les troubles potentiels dans le territoire à majorité musulmane, des milliers de personnes ont été arrêtées et les services téléphoniques et Internet ont été fermés.

Le gouvernement nationaliste hindou du Premier ministre indien Narendra Modi Depuis lors, certaines restrictions ont été assouplies, mais les détenus de premier plan n'ont pas été libérés et certaines relations restent suspendues.

M. Khan a déclaré que 900 000 forces indiennes patrouillaient dans une région de huit millions de Cachemiris.

Le chef du Pakistan à majorité musulmane a déclaré à propos de M. Modi: "Que fera-t-il quand il lèvera le couvre-feu? Croit-il que les habitants du Cachemire vont accepter le statu quo?"

"Ce qui se passera lorsque le couvre-feu sera levé sera un bain de sang.

"Ils seront dans les rues. Et que vont faire les soldats? Ils vont leur tirer dessus. Les Cachemiriens vont se radicaliser davantage."







Août: Neville Lazarus de Sky explique pourquoi les musulmans craignent que le Cachemire ne perde son "statut spécial"

S'adressant à l'assemblée générale des Nations unies, M. Khan a qualifié les actions de M. Modi de "stupides" et "cruelles" et a mis en garde que toute guerre totale entre les rivaux nucléaires aurait "des conséquences pour le monde".

M. Khan a déclaré: "Si cela ne va pas, vous espérez le meilleur mais préparez-vous au pire.

"Si une guerre conventionnelle commence entre les deux pays … tout pourrait arriver. Mais si un pays sept fois plus petit que son voisin est confronté au choix de se rendre ou de se battre pour sa liberté jusqu'à la mort?"

"Que ferons-nous? Je me pose cette question … et nous nous battrons … et lorsqu'un pays doté d'armes nucléaires se battra jusqu'au bout, cela aura des conséquences bien au-delà des frontières."

Il a ajouté "ce n'est pas une menace" mais c'était un "souci légitime".

Narendra Modi s'adresse à l'ONU
Image:
Narendra Modi n'a pas mentionné directement le Cachemire dans son discours à l'ONU

Une heure plus tôt, M. Modi s’est également adressé à l’ONU mais n’a pas mentionné directement le Cachemire.

Il s'est principalement concentré sur le développement de son pays et sur les efforts déployés pour protéger l'environnement, mais il a mis en garde contre la propagation du terrorisme.

M. Modi a déclaré: "Nous sommes convaincus qu'il s'agit d'un des plus grands défis, pas pour un pays en particulier, mais pour le monde entier et pour l'humanité. Pour le bien de l'humanité, je suis fermement convaincu qu'il est absolument impératif que le monde s'unisse contre terrorisme.

"Nous appartenons à un pays qui a donné au monde entier non pas la guerre, mais le message de paix de Bouddha. C'est pourquoi notre voix contre le terrorisme – alerter le monde de ce mal – sonne avec sérieux et outrage."

Auparavant, il avait défendu les changements au Cachemire en libérant le territoire du séparatisme.

  • NRS Housse de dossier pour siège de bain Aquajoy Premier Plus
    Un couvercle arrière pour l'élévateur de bain Aquajoy Premier Plus Gel-rempli pour le confort
  • Arrogant Fake Lover
Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Coronavirus: l’Espagne accueillera les touristes à partir du 1er juillet sans quarantaine | Nouvelles du monde

Les touristes pourront visiter l’Espagne à partir du 1er juillet sans avoir à mettre…