Accueil auto Hamilton « sur le pied arrière » après la fin prématurée des essais du GP des Pays-Bas

Hamilton « sur le pied arrière » après la fin prématurée des essais du GP des Pays-Bas

0
0

Hamilton a réalisé le meilleur temps en FP1 pour Mercedes à Zandvoort, mais n’a réussi que 17 tours après un long drapeau rouge à la suite d’un arrêt de Sebastian Vettel qui a limité le temps de piste pour tout le monde.

Le septuple champion du monde n’a ensuite effectué qu’un seul tour chronométré lors des deuxièmes essais avant de signaler une perte de puissance sur sa voiture, ce qui a incité Mercedes à lui demander de s’arrêter en piste.

L’équipe a confirmé plus tard que l’appel à l’arrêt est intervenu après avoir constaté un comportement inhabituel du système d’huile. Hamilton utilisait son unité de puissance spec one pour cette saison au cours de la session, qui a le kilométrage le plus élevé jusqu’à présent cette année.

Hamilton a estimé que le temps perdu sur la piste n’était « pas la fin du monde » alors que son coéquipier Valtteri Bottas a terminé un programme complet, mais a reconnu qu’il avait un pas de retard sur ses rivaux.

« Ce matin, nous n’avons vraiment eu que 20 minutes de course avec ce drapeau rouge », a déclaré Hamilton.

« Alors naturellement [that] nous met sur le pied arrière. Mais Valtteri avait l’air d’avoir eu une bonne séance, donc j’espère que demain, nous pourrons rattraper une partie du temps, j’espère.

« Ce n’était pas si mal [in FP1]. J’ai apporté quelques modifications à cette session. J’ai fait un tour avec. Très, très difficile de déterminer s’il s’agit de bons ou de mauvais points de ce changement.

« Mais comme je l’ai dit, nous avons Valtteri qui a fait beaucoup de courses, beaucoup d’analyses de données que nous avons de toutes les longues courses, la plupart des autres personnes ont eu leurs longues courses. »

Lewis Hamilton, Mercedes W12

Photo par: Andy Hone / Images de sport automobile

Hamilton a ajouté que lui et Bottas n’étaient « pas trop éloignés des réglages la plupart du temps », ce qui lui donne confiance qu’il sera en mesure de rattraper le temps perdu lors des derniers essais de samedi matin.

Vendredi a marqué la première course officielle de la F1 à Zandvoort en 36 ans, et un retour sur la piste où Hamilton a couru et remporté le Masters of Formula 3 en 2005.

Alors que le circuit a depuis subi un certain nombre de changements avant son retour au calendrier de la F1, Hamilton a déclaré que le pilotage lui rappelait de bons souvenirs de sa carrière junior.

« La piste est épique, c’est vraiment fantastique », a déclaré Hamilton.

« Cela m’a rappelé tellement de souvenirs quand je suis sorti pour la première fois, quand je conduisais ici, parce que je ne m’en souvenais pas vraiment, je savais que c’était génial quand j’étais en Formule 3, mais c’est fou dans une Formule 1.

« Les vitesses que nous traversons dans le virage 7, c’est un vrai circuit de course.

« Ce sera intéressant à voir, je ne pense pas que vous pourrez doubler ici, car ce ne sont que des virages très rapides et très aérodynamiques que nous ne pourrons probablement pas suivre.

« Espérons qu’il y aura une bonne stratégie pour dimanche. »

Lire aussi :

Charger plus d'articles connexes
Charger plus dans auto