Accueil auto Hamilton « n’a réalisé qu’un seul bon tour » aux qualifications de Portimao F1

Hamilton « n’a réalisé qu’un seul bon tour » aux qualifications de Portimao F1

0
0

Hamilton est entré en qualifications à Portimao pour devenir le premier pilote de l’histoire de la F1 à atteindre le triple des pole positions.

Mais après avoir réalisé le meilleur temps en Q2, Hamilton n’a pas pu égaler son tour dans la dernière étape des qualifications alors qu’il se qualifiait deuxième, à 0,007 seconde de son coéquipier Valtteri Bottas en pole.

Lisez aussi:

Hamilton a expliqué après la séance qu’il avait trouvé la séance difficile en raison des conditions venteuses et du manque d’adhérence sur le circuit, ce qui rendait difficile de toujours faire de bons tours.

« Ce fut une séance difficile », a déclaré Hamilton. «Je pense que pour tout le monde, ce n’est pas si facile ici, d’autant plus que c’est venteux et assez glissant sur cette surface.

«Je pense que c’était un défi pour tout le monde, et une séance assez compliquée pour moi. Q1 n’était pas bon, Q2 je n’ai fait qu’un bon tour, et je dirais que dans toute la séance, je n’ai fait qu’un bon tour.

« La Q3 a été plutôt médiocre. Valtteri a fait un excellent travail, compte tenu des conditions dans lesquelles nous sommes. »

Le temps de Hamilton en Q2 de 1m17.968s sur le pneu composé moyen était près de quatre dixièmes de seconde plus rapide que le temps de la pole de Bottas, qui était réglé sur des pneus souples.

Mercedes a renvoyé Hamilton et Bottas sur des médiums pour leurs derniers essais en Q3, mais aucun des deux pilotes n’a pu améliorer ses repères initiaux.

« Je ne pense pas que ce soit probablement la bonne décision à la fin », a déclaré Hamilton.

« C’est difficile là-bas, vous voyez que nous devons tous faire plusieurs tours. Les pneus sont trop durs ici, donc ils ne fonctionnent pas très bien avec la surface, nous devons donc faire des tours supplémentaires pour obtenir de la température.

« À la fin, je n’avais tout simplement pas une très bonne adhérence, donc je ne pouvais pas faire le meilleur travail. »

Hamilton prévoyait que les pneus seraient un problème après les essais de vendredi, après quoi il s’est demandé pourquoi Pirelli avait apporté une sélection aussi difficile à Portimao compte tenu de l’asphalte à faible adhérence.

« Je ne pense pas qu’ils soient plus difficiles que les pneus de l’année précédente pour être honnête », a déclaré Hamilton après les qualifications.

« Je pense que l’année dernière ici, nous avons été confrontés au même problème d’adhérence très pointue et de fenêtre d’adhérence très étroite. Je pense que c’est vraiment le cas aujourd’hui, c’était plutôt bien en FP3 aujourd’hui, et comme je l’ai dit au tour Q2, c’était solide, et je pensais que nous étions dans la bonne fenêtre.

«Ce sont des températures, il y a des rafales de vent, donc vous pouvez être malchanceux et avoir des vents arrière que vous ne pourriez peut-être pas obtenir dans certains virages.

« C’est une combinaison de choses, et généralement pas les tours les plus serrés et pas vraiment de ma part. Je n’ai eu que celui-là en Q2. »

Charger plus d'articles connexes
Charger plus dans auto