Accueil auto Hamilton critique la Mercedes F1 « à huis clos »

Hamilton critique la Mercedes F1 « à huis clos »

0
0

Le champion du monde a subi une qualification décevante dans les rues de Monte Carlo en terminant septième sur la grille, son coéquipier Valtteri Bottas assurant la troisième place.

Et bien que le plus gros problème pour Hamilton était qu’il ne pouvait pas mettre ses pneus en marche lors des qualifications, il a suggéré par la suite que l’équipe pourrait faire un meilleur travail.

« Il y aura des discussions difficiles que nous aurons avec mes ingénieurs ce soir, ou peut-être après le week-end », a déclaré Hamilton.

« Il y a des choses qui auraient dû être faites et qui ne l’ont pas été. Mais nous en tirerons des leçons et nous nous unirons, plus forts lors de la prochaine course. »

Lorsqu’on lui a demandé s’il pouvait développer ce que l’équipe aurait dû faire, Hamilton a déclaré: « Je ne peux pas vraiment, non. De mon point de vue, c’est un peu frustrant, mais c’est ce que c’est.

« Je ne peux pas vraiment en dire trop à ce sujet, et je ne veux pas non plus critiquer l’équipe, mais à huis clos, je le serai. Et nous devons travailler plus dur. »

Lisez aussi:

Hamilton a admis que l’équipe n’avait pas réussi à s’appuyer sur une journée d’entraînement encourageante jeudi, car des changements dans la configuration l’avaient envoyé dans la mauvaise direction lorsque l’action sur piste a repris samedi.

« Il y a eu beaucoup de changements que nous avons apportés à la voiture après le FP3, car le FP3 a été une catastrophe », a-t-il déclaré.

« Et cela vient du travail que nous avons fait ces derniers jours. C’était complètement la mauvaise direction, complètement raté le ballon.

« Nous avons ensuite fait quelques changements pour essayer de reculer et de déplacer la voiture vers un autre endroit, et la voiture était pire que jamais. Je pense donc que nous avons vraiment perdu notre chemin à partir de jeudi. »

La voiture Mercedes étant connue pour ne pas allumer ses pneus aussi rapidement que ses rivales Ferrari et Red Bull, Hamilton a déclaré qu’il n’y avait pas de véritable point où il se sentait à l’aise.

« Nous luttons définitivement [with tyre warm up], et je pense que cela est amplifié ici étant qu’il s’agit évidemment d’un circuit à faible énergie », a-t-il déclaré.

« Il n’y a pas vraiment de zones à grande vitesse, et aujourd’hui, il faisait beaucoup, beaucoup plus frais. Donc, la situation s’est en quelque sorte aggravée au fil de la journée.

«Je ne sais pas vraiment comment Valtteri est capable de faire fonctionner ses pneus. J’ai vu un aperçu de l’adhérence dans ce dernier tour, mais c’est vraiment de courte durée, donc il y aura beaucoup d’analyses.

« Bien sûr, P7 n’est pas un bon point de départ ici, mais je devrai faire de mon mieux pour aider à limiter les dégâts demain. J’essaierai de voir s’il y a un moyen d’avancer, d’une manière ou d’une autre. »

Charger plus d'articles connexes
Charger plus dans auto