Accueil Actualité Hakeem al-Araibi. Le procureur doit libérer le footballeur réfugié d'ici la fin de la journée | Nouvelles du monde

Hakeem al-Araibi. Le procureur doit libérer le footballeur réfugié d'ici la fin de la journée | Nouvelles du monde

0
0

Le footballeur réfugié Hakeem al-Araibi, détenu en Thaïlande pendant sa lune de miel, doit être libéré lundi, a annoncé un procureur thaïlandais.

Le porte-parole du tribunal, Suriyan Hongvilai, a déclaré qu'Al-Araibi, qui vit et joue en Australie, était en attente de libération. Des informations en Thaïlande indiquent qu'il a déjà quitté la maison d'arrêt où il était détenu.

Un responsable thaïlandais a déclaré que le ressortissant bahreïnien serait libéré d'ici la fin de la journée après que l'État du Golfe eut abandonné sa demande d'extradition.

L'avocat du joueur a déclaré à Sky News qu'un tribunal thaïlandais avait approuvé la demande du procureur général de classer l'affaire d'extradition contre al-Araibi.

Le ministère des Affaires étrangères thaïlandais n'a pas voulu commenter, en déclarant: "l'affaire est toujours en cours judiciaire".

Le joueur, âgé de 25 ans, à qui l'asile avait été accordé par l'Australie, avait été arrêté par les autorités thaïlandaises en novembre à la suite d'une notification rouge d'Interpol, qui avait ensuite été révoquée.

Lors d'une audience qui s'est tenue il y a une semaine, Al-Araibi a plaidé devant un juge "ne m'envoyez pas à Bahreïn", alors qu'il se présentait pieds nus et enchaîné devant un tribunal de Bangkok.

Image:
Hakeem al Araibi prévoyait passer sa lune de miel en Thaïlande

S'adressant à Sky News avant sa comparution, il a déclaré craindre de ne jamais revoir sa femme s'il était extradé vers Bahreïn.

"Peut-être qu'ils vont me tuer mais à 100% je sais qu'ils vont me battre parce qu'ils m'ont battu quand j'avais 17 ans", a-t-il déclaré.

Al-Araibi, critique du gouvernement bahreïn et de la famille royale, a été accusé d'avoir commis un acte de vandalisme sur un poste de police en 2014, alors qu'il participait à un match de football télévisé au moment des faits.

Les autorités bahreïnites ont démenti son affirmation selon laquelle sa vie serait en danger s'il rentrait chez lui.

Plus suit …

Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

La musique peut-elle sauver le Venezuela? Richard Branson l'espère | Nouvelles du monde

Par Cordelia Lynch, correspondante américaine à Cucuta, en Colombie À la frontière colombi…