Accueil Actualité Ghosn, ex-président de Nissan, crie un complot dans le but de retirer ses accusations | Actualité économique

Ghosn, ex-président de Nissan, crie un complot dans le but de retirer ses accusations | Actualité économique

0
0
  • Capital et idéologie
  • SunSun HW-302 Aquarium bio filtre extérieur 1000l/h 3-Phases Materiaux et Pompe

Les avocats de l'ex-président de Nissan, Carlos Ghosn, ont demandé que les poursuites pénales à son encontre au Japon soient abandonnées, alléguant qu'il était victime d'un complot.

Des documents déposés jeudi au tribunal de district de Tokyo ont affirmé que les accusations d'inconduite financière relevées étaient le résultat d'une collusion entre les autorités et la société, qui avait pour but de mettre un terme à ses projets de rapprochement avec son partenaire de l'alliance Renault.

Ils ont allégué que l'inconduite alléguée qui en résultait signifiait qu'il ne pouvait pas bénéficier d'un procès équitable.

Image:
Carlos Ghosn était président de Renault et de Nissan

Ghosn, qui était jadis le plus puissant dirigeant du secteur automobile au monde, a été arrêté pour la première fois en novembre dernier à la suite d’une enquête interne menée par Nissan.

L'affaire dont il est victime concerne des prétendus paiements irréguliers et la déclaration erronée de revenus s'élevant à des dizaines de millions de dollars.

Nissan directeur général Hiroto Saikawa, qui avait critiqué son mentor à la suite de sa détention, a démissionné le mois dernier après avoir découvert que ses propres opérations financières étaient en deçà des normes de la société.

Les avocats de M. Ghosn, qui est actuellement en liberté provisoire sous caution alors qu'il se défend, ont affirmé qu'il avait été victime d'un complot visant à le destituer de ses fonctions de président.

"Pour exécuter ce stratagème, les procureurs ont illégalement cédé leurs pouvoirs d'enquête à certains employés et consultants de Nissan et, conjointement avec Nissan, ont illégalement violé les droits de M. Ghosn au Japon et dans le monde."

Plus tôt cette année, M. Ghosn a recruté une nouvelle équipe juridique pour le représenter, y compris un avocat réputé avoir remporté des procès dans un pays où le taux de condamnation est de 99%.

Junichiro Hironaka a déclaré aux journalistes: "Nous affirmons son innocence, mais ce document affirme que, même avant et au-delà de la culpabilité ou de l'innocence, l'affaire elle-même est illégale.

Carlos Ghosn, président-directeur général de l'Alliance Renault-Nissan, et son épouse Carole posent au festival de Cannes 26/5/2017
Image:
Il est toujours interdit à Carlos Ghosn de parler à sa femme sous caution

"Ils voulaient une affaire criminelle et ils sont donc allés fouiller, à temps, pour inventer une affaire."

S'ils perdent la demande, le procès ne devrait pas commencer avant l'année prochaine.

Les conditions de la caution de M. Ghosn lui ont interdit de contacter sa femme sous prétexte qu'elle est un témoin potentiel dans l'affaire.

Une autre offre de lever la restriction a été déposée jeudi, a confirmé son équipe juridique.

  • I.A. La Plus Grande Mutation de l'Histoire (AR.ESSAI)
  • SunSun HW-504A Aquarium bio filtre extérieur 1000l/h 4-Phases Matériaux et Pompe
Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Anthony Joshua v Andy Ruiz Jr: mises à jour rondes de rematch | Nouvelles du monde

Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon - Prix Goncourt 2019 19,00 €…