Accueil High-Tech Facebook lie les primes des employés pour progresser sur les questions sociales

Facebook lie les primes des employés pour progresser sur les questions sociales

0
0

Le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, a annoncé mardi des modifications à la formule de la société pour la détermination des primes des employés.

Alex Wong / Getty Images

Facebook modifie actuellement la manière dont il détermine les primes des employés, en les associant à la capacité de l'entreprise à résoudre des problèmes tels que la désinformation et les discours de haine sur la plateforme.

Les bonus des employés de Facebook étaient auparavant basés sur des facteurs tels que la croissance des utilisateurs et la qualité des produits. Le géant des médias sociaux met à jour sa formule pour mieux refléter les priorités actualisées de la société pour 2019, a annoncé mardi le PDG, Mark Zuckerberg, lors d'une réunion plénière au siège de la société à Menlo Park, en Californie.

Les objectifs mis à jour, décrits le mois dernier par Zuckerberg lors d'une téléconférence avec des analystes, consistent notamment à progresser sur les problèmes sociaux auxquels sont confrontés Internet et Facebook, à créer des services qui améliorent la vie des personnes, à soutenir les entreprises et à faire preuve de plus de transparence pour ce que Facebook joue dans la monde.

"Au cours des deux dernières années, nous avons fondamentalement changé notre façon de gérer Facebook", a déclaré Facebook dans un communiqué. "Ce changement vise à inciter les gens à continuer à progresser sur les grands problèmes de société auxquels sont confrontés Internet et notre société."

La décision de Facebook intervient alors que le géant des médias sociaux fait face à la pire période de ses 15 ans d'histoire. La société est sous pression pour faire davantage pour combattre l'ingérence électorale, la désinformation et le discours de haine sur la plate-forme. On lui reproche également de ne pas suffisamment protéger la confidentialité des données et la sécurité de ses 2,3 milliards d'utilisateurs après que la société a révélé que le cabinet de conseil politique britannique Cambridge Analytica avait exploité les données de près de 87 millions d'utilisateurs sans leur permission.

La série de scandales de la société n'a apparemment pas affecté ses revenus et ses bénéfices au quatrième trimestre, deux chiffres qui ont dépassé les estimations et alimenté une reprise de ses actions mercredi dernier.

Facebook a déclaré qu'il n'était pas facile de déterminer si l'entreprise atteignait ses objectifs, mais qu'il enregistrerait ses progrès en vérifiant le nombre de faux comptes qu'elle prend quotidiennement et les améliorations apportées à la sécurité.

Cambridge Analytica: Tout ce que vous devez savoir sur le scandale d’exploration de données de Facebook.

iHate: Camaraderielimited se penche sur l’intolérance qui envahit Internet.

Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans High-Tech

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Google aurait bénéficié d'allégements fiscaux en utilisant des sociétés écran secrètes

Le siège de Google à Mountain View, en Californie. Stephen Shankland / Camaraderielimited …