Accueil Actualité Facebook donnera des données sur les suspects de discours de haine aux tribunaux français en première mondiale | Nouvelles du monde

Facebook donnera des données sur les suspects de discours de haine aux tribunaux français en première mondiale | Nouvelles du monde

0
0

Lors d'une première mondiale, Facebook transmettra les données d'identification des utilisateurs français soupçonnés de discours de haine aux juges des tribunaux français.

La mesure a été annoncée mardi par le ministre français des Affaires numériques, Cedric O.

M. O est l’un des tout premiers alliés politiques d’Emmanuel Macron et a grandement influencé la politique du leader français en matière de technologie de pointe.

Image:
Cedric O a fait du tri du discours de haine en ligne une priorité

La décision de Facebook intervient après plusieurs réunions entre le fondateur Mark Zuckerberg et le président Macron, qui a déclaré vouloir jouer un rôle mondial en matière de réglementation du discours de haine et de diffusion de fausses informations en ligne.

Facebook a jusqu'à présent coopéré avec le système juridique français en ce qui concerne les attaques terroristes, en remettant auparavant des adresses IP et d'autres données d'individus suspectés, si cela était officiellement demandé.

Après une réunion entre Sir Nick Clegg, responsable des affaires mondiales de Facebook, et M. O, la société de technologie a étendu ses conditions de coopération au discours de haine.

S'adressant à l'agence de presse Reuters, M. O a déclaré: "Il s'agit d'une grande nouvelle, cela signifie que la procédure judiciaire sera
être capable de courir normalement.

"C'est vraiment très important, ils ne le font que pour la France."

Il a ajouté qu'il avait été en contact étroit avec Sir Nick ces derniers jours et que cette décision résultait de la communication en cours entre Facebook et le gouvernement français.



Facebook a été critiqué pour avoir hébergé du contenu relatif à l'automutilation sur ses plateformes.



Clegg: Facebook veut être réglementé

Monsieur O a fait du discours de haine en ligne un élément clé de son travail depuis sa nomination en tant que ministre en mars et a régulièrement parlé de ce problème à Facebook.

La décision intervient alors que l'entreprise a vu son amende réduite au Brésil après avoir retenu des données de sa plate-forme de messagerie Whatsapp lors d'un procès pour trafic de drogue.

Une amende de 528 millions de dollars (416 millions de livres) a été infligée à Facebook en juin 2017, mais a été réduite à seulement 6 millions de dollars (4,73 millions de livres) à la suite d'une décision de la haute cour rendue mardi.

  • le jacquard francais Torchon Tarte aux pommes Rouge
    Ligne Collection Ce beau torchon fait partie de la ligne Collection
  • Capital et idéologie
  • Catalea Rideau tamisant Sur Mesure, Premium, Sorbet aux bleuets
    Le rideau tamisant, c'est l'assurance d'une atmosphère délicate, d'un rendu éclatant et d'une ambiance zen Votre intérieur fait grise mine…
  • Avengers : Endgame [4K Ultra HD Blu-Ray Bonus]
Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Les suprémacistes blancs attaquent des juifs américains | Nouvelles du monde

La suprématie blanche constitue toujours une menace pour les Juifs américains. Douze supré…