Accueil Actualité Éthiopie. Des dizaines de «coupés à mort» alors que les combats s’intensifient dans la région du Tigré, selon Amnesty | Nouvelles du monde

Éthiopie. Des dizaines de «coupés à mort» alors que les combats s’intensifient dans la région du Tigré, selon Amnesty | Nouvelles du monde

0
0
  • Aquarium de Paris 1 visite nocturne pour enfant(s) et/ou adulte(s) avec coupe de champagne ou soft à l'aquarium de Paris
    Découverte du monde sous-marin à l’Aquarium de Paris dans plus de 3500 m² de circuit de visite
    17,00 €
  • The Kooples - Sweat noir à capuche détail tête de mort - HOMME
    Ce sweat à capuche constitue le must-have de notre nouvelle collection, facile à porter et à détourner. Comme pour l'ensemble de notre gamme sportswear, nous avons misé sur un molleton de coton à la texture moelleuse, qui s'adapte parfaitement à sa coupe ample. La pièce conserve certains détails emblématiques
    112,50 € 188,00 € -40%

Des dizaines de personnes ont été poignardées et tuées à mort dans la région éthiopienne du Tigray, selon Amnesty International.

Les revendications interviennent alors que les troupes fédérales revendiquent des avancées majeures dans leur offensive contre les forces locales.

« C’est une tragédie horrible », a déclaré Amnesty dans un communiqué, citant des témoins accusant les dirigeants locaux, le Front de libération du peuple du Tigré (TPLF), des meurtres, qui, selon elle, ont eu lieu il y a deux jours.

Image:
Abiy Ahmed a accusé ses opposants d’avoir commis des atrocités

Auparavant, le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed avait accusé ses adversaires d’avoir commis des atrocités au cours d’une semaine de combats qui menaçaient de déstabiliser la Corne de l’Afrique.

M. Abiy a dit EthiopieLes militaires de l ‘État ont vaincu les forces locales dans l’ ouest de l ‘État.

Les frappes aériennes et les combats au sol ont tué des centaines de personnes, envoyé des réfugiés affluer au Soudan, attisé les divisions ethniques du pays et soulevé des questions sur les références du dirigeant – le plus jeune d’Afrique à seulement 44 ans.

Les communications étant interrompues et les médias interdits, vérification indépendante de la état du conflit a été impossible.

Amnesty a déclaré que les meurtres avaient eu lieu dans la ville de Mai Kadra, dans le sud-ouest de Tigray, et que des témoins ont décrit des corps avec des blessures qui semblaient avoir été infligées avec des couteaux ou des machettes.

« Amnesty International n’a pas encore été en mesure de confirmer qui était responsable des meurtres, mais s’est entretenue avec des témoins qui ont déclaré que les forces fidèles au TPLF étaient responsables des massacres, apparemment après avoir subi une défaite face aux forces fédérales de l’EDF », a-t-il déclaré. .

Des membres des milices de la région d'Amhara montent dans leur camion alors qu'ils se dirigent vers le Front de libération du peuple du Tigray (TPLF), à Sanja, dans la région d'Amhara, près d'une frontière avec le Tigray
Image:
L’armée éthiopienne a vaincu les forces locales dans l’ouest du Tigré

Il n’y a pas eu de réponse immédiate du gouvernement éthiopien ou des dirigeants locaux de Tigray.

M. Abiy a accusé le TPLF d’avoir déclenché le conflit en attaquant une base militaire fédérale et en défiant son autorité, tandis que les Tigréens disent avoir été persécutés pendant ses deux ans de règne.

Plus de 11000 réfugiés éthiopiens sont entrés au Soudan depuis le début des combats et les agences humanitaires affirment que la situation au Tigray devient désastreuse.

Même avant le conflit, 600 000 personnes dépendaient de l’aide alimentaire.

  • The Kooples - Pull laine noir à boutons tête de mort - HOMME
    Ce pull noir deviendra votre nouveau must-have de saison, à la fois chaleureux et tendance. Nous avons opté pour une laine mélangée au toucher soyeux, déclinée dans une nuance sombre pour mieux s'accorder aux indispensables de votre dressing. En guise de détail distinctif, il s'agrémente d'une rangée de
    138,50 € 198,00 € -30%
  • THE KOOPLES SPORT The Kooples - Sweat gris à badge tête de mort - HOMME
    Ce sweat gris se présente dans une coupe légèrement ample, qui insufflera un esprit casual à vos ensembles du quotidien. Il s'inscrit dans la tendance sportswear de la saison avec son encolure ronde finie par un bord-côte et ses manches longues. En guise d'ultime accent contrasté, un petit logo tête de mort
    100,50 € 168,00 € -40%
Charger plus d'articles connexes
Charger plus dans Actualité