Accueil Actualité Enfants migrants maltraités par les gardes-frontières français, Oxfam affirme

Enfants migrants maltraités par les gardes-frontières français, Oxfam affirme

0
0
  • HUCOCO MSTORE Draisienne avec garde-boue vélo d'enfant trotteur De : 18 à
    Outillage ... Divers HUCOCO, La pratique des draisiennes aide les enfants à coordonner les mouvements et à maintenir l'équilibre. Elle permet de développer d'autres capacités comme monter, descendre et se repousser avec les pieds. Les courses à vélo procureront de longues heures d'amusement. La selle est
  • HUCOCO MSTORE Draisienne avec garde-boue vélo d'enfant trotteur De : 18 à
    Outillage ... Divers HUCOCO, La pratique des draisiennes aide les enfants à coordonner les mouvements et à maintenir l'équilibre. Elle permet de développer d'autres capacités comme monter, descendre et se repousser avec les pieds. Les courses à vélo procureront de longues heures d'amusement. La selle est

Des enfants d'à peine 12 ans ont été physiquement maltraités, détenus et renvoyés de force en Italie par les gardes-frontières français, en violation des normes internationales, a affirmé Oxfam. abusé verbalement et détenu pendant la nuit dans des cellules sans nourriture, eau ou couvertures et sans accès à un tuteur officiel, "tout contraire à la loi française et européenne.

Il dit que la police française arrête régulièrement les enfants non accompagnés et les L'Italie après avoir modifié leurs documents pour les faire paraître plus vieux, ou pour faire croire qu'ils veulent être renvoyés.

Ils affirment qu'environ 16 500 réfugiés et migrants, dont un quart d'enfants non accompagnés, ont traversé Vintimille, une petite ville à propos de sept kilomètres (quatre miles) de la frontière française, dans les neuf mois à avril.

Allégations de gardes-frontières coupant la semelle des chaussures des enfants migrants et volant leur téléphone SIM voiture

"Dans un cas, une très jeune fille érythréenne a été obligée de traverser la frontière le long d'une route sans aucun trottoir, portant son bébé de 40 jours", indique le rapport. : 30
                        
Kai Tabacek, porte-parole d'Oxfam, commente l'abus des migrants