Accueil Actualité Dix soldats de la paix de l'ONU tués au Mali par des hommes armés liés à al-Qaïda

Dix soldats de la paix de l'ONU tués au Mali par des hommes armés liés à al-Qaïda

0
0
  • Bottes de sécurité cuir doublée S3 CI - Gaston Mille - KAMA
  • Perceuses-visseuses sans fil GSR 10,8-2-LI Professional

Dix casques bleus des Nations Unies (ONU) ont été tués et au moins 25 autres sont blessés après que des hommes armés ont attaqué un village au Mali.

L'ONU a confirmé que toutes les personnes tuées faisaient partie d'une mission diplomatique à Tchad, située à Aguelhok, séparée du Mali par le Niger, à l'ouest.

Les assaillants sont arrivés dans plusieurs véhicules armés et ont ouvert le feu, alors que la région était surveillée par des forces armées de l'ONU et françaises pour lutter contre les djihadistes qui organisent des assauts sur des cibles très connues.

Image:
L'armée française reste stationnée au Mali pour aider à faire face aux attaques djihadistes

Un groupe islamiste lié à Al-Qaïda, appelé Nusrat al-Islam wal Muslimeen, a utilisé l'application de messagerie Telegram, qui est populaire auprès des terroristes, pour dire qu'il a effectué la dernière grève

Dans un communiqué, le groupe a indiqué qu'il répondait à la relance des relations diplomatiques entre le Tchad et Israël.

Le président Idriss Deby Itno a accueilli dimanche le Premier ministre israélien Bejamin Netanyahu dans le pays nord-africain, soucieux d'améliorer les relations avec les nations du continent.

Aucun des dirigeants n'a répondu à la déclaration.

Le président tchadien Idriss Deby Itno a reçu dimanche le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu
Image:
Le président tchadien Idriss Deby Itno a accueilli dimanche le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu

Tout en confirmant le nombre de morts, un porte-parole de l'ONU a déclaré que l'attaque "n'enlèvera pas la détermination de l'ONU à continuer de soutenir le peuple et le gouvernement du Mali dans leurs efforts pour construire la paix et la stabilité dans le pays".

Le Mali continue d'être pris pour cible par des groupes islamistes, un accord de paix de 2015 signé entre le gouvernement et les forces séparatistes n'ayant guère contribué à dissuader la violence.

Des attaques ont été organisées dans la capitale, Bamako, ainsi que dans les pays voisins, le Burkina Faso et la Côte d'Ivoire, malgré la présence de quelque 4 000 soldats français et soldats de la paix de l'ONU.

La France était initialement intervenue en 2013 pour repousser les combattants qui avaient détourné un soulèvement touareg un an auparavant, tandis que les soldats de la paix déployés par le Conseil de sécurité des Nations unies continuaient d'être pris pour cible par une campagne de guérilla concertée.

  • Fût plastique 120 L à couvercle
  • Caillebotis plastiques - vendus par 5 29,5 cm
Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Mort de coronavirus en Espagne pour la deuxième journée consécutive | Nouvelles du monde

L’Espagne a connu une baisse du nombre de personnes décédées de COVID-19 pour la deu…