Accueil Actualité Deux personnes tuées en Afrique du Sud lors des derniers troubles xénophobes | Nouvelles du monde

Deux personnes tuées en Afrique du Sud lors des derniers troubles xénophobes | Nouvelles du monde

0
0
  • L'Institut
  • Kit alarme GSM 3G - sirène "100% connectée" autonome extérieure sans-fil panneau solaire déporté (ULTRALARM 3G)

Deux personnes sont décédées en Afrique du Sud lors des dernières violences xénophobes qui ont frappé le pays.

La police a déclaré que les victimes décédées dimanche soir étaient des étrangers.

Cela porte à 12 le nombre de personnes décédées depuis le début d'une semaine d'attaques contre des magasins et des boutiques appartenant à des étrangers.

Au moins 640 personnes ont été arrêtées depuis la violence a éclaté.

Le pire des troubles a eu lieu à Gauteng, la province la plus peuplée du pays, qui comprend les villes de Johannesburg et de Pretoria.

Les Nigérians, les Ethiopiens, les Congolais et les Zimbabwéens font partie des personnes attaquées, selon les médias locaux.

Image:
Il y a eu une vague d'attaques contre des magasins et des étals appartenant à des étrangers

La chaîne de télévision sud-africaine News 24 a annoncé qu'un groupe d'hommes – dont certains portaient des branches et des bâtons – avait défilé dimanche dans le quartier des affaires de Johannesburg après avoir interrompu une réunion au cours de laquelle l'ancien chef du parti Inkatha Freedom Party, Mangosuthu Buthelezi, avait pris la parole.

Selon certaines informations, des voitures auraient été incendiées et des entreprises incendiées.

Lundi, le ministre de la Police, Bheki Cele, a rencontré des chefs d'entreprise, dont certains avaient été ciblés par des opérations la semaine dernière.

Les dirigeants lui ont dit que la violence en Afrique du Sud nuisait à leurs opérations dans d'autres parties du continent.

Rob Shuter, directeur général de MTN, l’une des sociétés affectées, a déclaré: "Les conséquences de la situation en Afrique du Sud sont vraiment profondes. Elles nous ont affecté dans d’autres pays dans lesquels nous opérons."

De représailles Des manifestations au Nigeria ont forcé les bureaux consulaires d'Afrique du Sud à Lagos à fermer leurs portes.

Le ministre sud-africain des Affaires étrangères, Naledi Pandor, doit rencontrer les ambassadeurs africains à Pretoria lundi pour discuter de la situation.

Le président nigérian, Mahummadu Buhari, doit se rendre en Afrique du Sud pour une visite d'Etat en octobre, ce qui incite à penser que les attaques seront à l'ordre du jour.

  • Samsung Galaxy A10 Dual SIM 32GB 2GB RAM SM-A105F/DS Noir SIM Free
    Smartphone sous systeme Android 9.0 (Pie) Ecran de 6.2'' - 4G: Oui Memoire interne: 32 Go - RAM: 3 Go Appareil photo de 13 Mégapixels
  • Kit panique alarme 3G sirène à pile GSM autonome extérieure 100% sans-fil - 4 boutons SOS (ULTRALARM 3G)
Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

L’Inde accusée de «cacher» les pauvres avant la visite de Trump | Nouvelles du monde

L’Inde a nié avoir tenté de cacher les pauvres à Donald Trump – malgré la cons…