Accueil Actualité Deux femmes anglo-australiennes détenues en Iran | Nouvelles du monde

Deux femmes anglo-australiennes détenues en Iran | Nouvelles du monde

0
0

Selon une information, deux femmes anglo-australiennes ont été arrêtées et détenues en Iran.

Une des femmes est une blogueuse ayant voyagé en Asie avec son petit ami australien et la deuxième femme est une chargée de cours à l'université qui travaillait dans une université australienne.

Le ministère des Affaires étrangères australien a confirmé qu'il fournissait une assistance à trois personnes détenues en Iran.

La blogueuse et son petit ami auraient été arrêtés il y a environ 10 semaines. Ils étaient dans le pays dans le cadre d'un long voyage qu'ils ont documenté sur les médias sociaux.

Selon une source citant des sources, le Times aurait été informée par les autorités iraniennes qu'elle était détenue dans le cadre d'un plan visant à faciliter l'échange de prisonniers avec l'Australie.

Le professeur d'université est en prison depuis presque un an et est en isolement cellulaire.

Selon le rapport, elle a été condamnée à 10 ans de prison, bien que son crime présumé ne soit pas connu.

Les deux cas sont considérés comme non liés.

Image:
Nazanin Zaghari-Ratcliffe a été emprisonné en Iran il y a trois ans

Le Times a rapporté que les femmes se trouvaient à la prison d'Evin, à Téhéran, où Nazanin Zaghari-Ratcliffe, mère anglo-iranienne a eu lieu depuis 2016 sur des accusations d'espionnage.

Les deux femmes seraient les premiers détenteurs de passeports britanniques à ne pas avoir la nationalité iranienne à avoir été emprisonnés récemment en Iran.

Le ministère britannique des Affaires étrangères a mis en garde les citoyens iraniens sur le fait de ne pas se rendre en Iran, mais la nouvelle de ces arrestations risque de susciter des interrogations quant au niveau de danger pour les voyageurs d'autres nationalités.

Le conseil de voyage du FCO pour l'Iran indique actuellement: "Il existe un risque que des ressortissants britanniques, et un risque plus élevé que des doubles ressortissants irano-britanniques, soit détenu arbitrairement en Iran.

"Tous les ressortissants britanniques devraient examiner attentivement les risques de se rendre en Iran."

Le Foreign Office n'a pas commenté, les responsables australiens prenant les devants dans les deux cas.

Un porte-parole du ministère des Affaires étrangères australien a déclaré: "Le ministère des Affaires étrangères et du Commerce fournit une assistance consulaire aux familles de trois Australiens détenus en Iran.

"En raison de nos obligations en matière de confidentialité, nous ne ferons plus de commentaire."

Les arrestations ont eu lieu dans un climat de délabrement des relations entre la Grande-Bretagne et l'Iran, après des incidents tels que la saisie par les Royal Marines en juillet d'un pétrolier iranien près de Gibraltar.

  • Déguisement miss monde zombie femme Taille M
    Ce déguisement miss zombie est pour femme, il se compose d'une robe et d'une écharpe (collants et couronne non inclus).…
  • Déguisement miss monde zombie femme Taille L
    Ce déguisement miss zombie est pour femme, il se compose d'une robe et d'une écharpe (collants et couronne non inclus).…
  • Vins etrangers 1 Nouvelle-Zélande - Sauvignon Blanc 2015 Cloudy Bay 75cl
    Créé en 1985 par deux Australiens venus du renommé domaine Cape Mentelle à Margaret River, Cloudy Bay (en référence à…
  • les encens du monde Santal blanc d'Australie - Résine aromatique 25 g - Les Encens du Monde
    Description : Poudre de bois de santal blanc de l'ouest australien, riche en santalol, nous avons choisi ce santal Australien…
Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Le directeur de la Bulgarie, Krasimir Balakov, démissionne après des abus racistes au match en Angleterre | Nouvelles du monde

L'entraîneur bulgare a démissionné après deux matches de qualification à Sofia à Sofia…