Accueil Actualité Des Saoudiens ont envoyé une équipe pour lever des preuves, selon un responsable turc

Des Saoudiens ont envoyé une équipe pour lever des preuves, selon un responsable turc

0
0

Une équipe de l'Arabie saoudite envoyée pour enquêter sur l'assassinat du journaliste Jamal Khashoggi a plutôt cherché à éliminer les preuves, a déclaré un haut responsable turc.

Le responsable turc a confirmé au journal Sabah en Turquie qu'une équipe de 11 enquêteurs saoudiens serait arrivée en Turquie neuf jours après le meurtre de M. Khashoggi.

Ils ont été envoyés pour participer à une enquête conjointe turco-saoudienne, mais comprenaient des experts en chimie et en toxicologie à qui il avait été ordonné de nettoyer toutes les preuves.

Le responsable a déclaré que la Turquie estimait que deux membres de l'équipe "sont venus en Turquie dans le seul but de dissimuler des preuves" – une tâche qu'ils ont accomplie avant que la police ne soit autorisée à perquisitionner dans le consulat saoudien où M. Khashoggi a été tué le 2 octobre.

Il s'est rendu au consulat pour recueillir un document dont il avait besoin pour épouser sa fiancée turque.

Le fait qu'une équipe de nettoyage ait été déployée suggère que le meurtre de M. Khashoggi "était à la connaissance des plus hauts responsables saoudiens", a déclaré le responsable turc.

Le responsable a également confirmé un rapport identifiant les deux experts comme étant Ahmed Abdulaziz al-Janobi et Khaled Yahya al-Zahrani.

Image:
M. Khashoggi était un critique de l'Arabie saoudite, le prince héritier Mohammed bin Salman

Il s’agit du dernier en date d’une série de fuites émanant de responsables turcs orchestrées pour maintenir la pression sur l’Arabie saoudite et veiller à ce que le meurtre ne soit pas dissimulé.

Le procureur général d'Istanbul, qui dirige l'enquête, a annoncé la semaine dernière que M. Khashoggi, qui vivait en exil aux États-Unis, avait été étranglé immédiatement après son entrée au consulat.

Cela faisait partie d'un meurtre prémédité et son corps a été démembré avant d'être enlevé, a ajouté le procureur.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré dans le Washington Post de la semaine dernière que l'ordre de tuer M. Khashoggi venait du plus haut niveau du gouvernement saoudien.

Il a ajouté que la communauté internationale avait la responsabilité de "révéler les maîtres des marionnettes" derrière l'assassinat du journaliste.

La Turquie demande l'extradition de 18 suspects détenus en Arabie saoudite.

Parmi eux, 15 membres d'une supposée "équipe de frappe" saoudienne qui, selon la Turquie, aurait été envoyée pour tuer le chroniqueur du Washington Post, qui avait critiqué le prince héritier saoudien Mohammed bin Salman dans ses articles.

Le journal Sabah, proche du gouvernement turc, a déclaré samedi que le corps de M. Khashoggi, qui n'a toujours pas été retrouvé, a été démembré et retiré du consulat saoudien dans cinq valises.

Un haut responsable du parti au pouvoir en Turquie a suggéré que son corps avait peut-être été dissout dans de l'acide ou d'autres produits chimiques.







2:17

Vidéo:
Khashoggi 'étranglé' et démembré

Dans le même temps, deux des fils de M. Khashoggi ont demandé à ce que sa dépouille soit restituée afin qu'il puisse être enterré en Arabie saoudite.

Dans une interview avec CNN, les fils ont également déclaré qu'ils espéraient qu'il ne souffrait pas lorsqu'il avait été tué.

Plus de Jamal Khashoggi

"Tout ce que nous voulons en ce moment, c'est l'enterrer à Al-Baqi (cimetière) à Medina avec le reste de sa famille", a déclaré Salah Khashoggi.

"J'en ai parlé aux autorités saoudiennes et j'espère seulement que cela arrivera bientôt", a-t-il déclaré.

Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Les bijoux de Marie Antoinette vont aux enchères

Des bijoux appartenant jadis à la reine française infortunée Marie-Antoinette – y co…