Accueil Actualité "Des frappes aériennes dirigées par les Etats-Unis visant l'EI tuent plus de 40 personnes, civils compris"

"Des frappes aériennes dirigées par les Etats-Unis visant l'EI tuent plus de 40 personnes, civils compris"

0
0

Plus de 40 personnes – dont plusieurs enfants – ont été tuées dans des frappes aériennes dirigées par les États-Unis sur le dernier bastion de l'État islamique dans l'est de la Syrie, selon un organe de surveillance de la guerre et des médias officiels.

Le responsable de l'Observatoire syrien des droits de l'homme (SOHR), Rami Abdurrahman, a déclaré que des maisons avaient été touchées samedi dans un village proche de la ville de Hajin, près de la frontière irakienne.

Il a dit qu'au moins 43 personnes sont mortes, dont 17 enfants et 12 femmes, et qu'il n'était pas clair si les hommes décédés étaient des militants ou non.

Sana, l'agence de presse syrienne, a également rapporté les frappes. Il a déclaré que 40 personnes ont été tuées dans la région.



Un convoi humanitaire des Nations Unies a atteint samedi 3 novembre le camp de réfugiés de Rukban en Syrie, où des milliers de personnes sont bloquées dans le désert, près de la frontière avec la Jordanie, a déclaré un membre du conseil local du camp.

Les Nations Unies ont déclaré qu'elles acheminaient des vivres, des produits d'hygiène et d'assainissement, ainsi que de la nutrition et des soins de santé à 50 000 personnes à Rukban, une zone sous contrôle des rebelles, dans le cadre d'une opération qui devrait durer trois à quatre jours.



0:51

Vidéo:
Des camions d'aide de l'ONU atteignent des enfants dans une Syrie lointaine

Le militant Omar Abou Leila suit le conflit depuis Deir el Zour et confirme les frappes, mais n'a pas été en mesure de vérifier le nombre de morts.

Cependant, il a déclaré que les combattants de l'EI empêchaient les civils de quitter la région, ce qui a entraîné un nombre élevé de victimes civiles.

La coalition dirigée par les Etats-Unis et ses partenaires locaux – les Forces démocratiques syriennes (SDF) dirigées par les Kurdes – déclarent ne pas ménager leurs efforts pour éviter les pertes civiles.

Il a lancé sa dernière campagne contre la dernière poche de l'IS en septembre.

La SOHR a enregistré au moins 191 décès de civils depuis le 10 septembre. Ils comprennent 65 enfants et 45 femmes et sont pour la plupart d’origine irakienne.

L'organisation a déclaré que les chiffres incluaient des membres de la famille de militants de l'EI.

Le major général Christopher Ghika, commandant adjoint de la coalition, a déclaré que la lutte contre le groupe EI était "difficile".

"Nous n'avons jamais pensé ou dit que ce combat serait facile", a-t-il déclaré.

"Ce sont quelques-uns des combattants les plus déterminés et ils ont eu beaucoup de temps pour préparer leurs positions défensives. Ce n'est donc pas un combat facile. Nos partenaires du Parti démocratique syrien, avec le soutien de la coalition, se battent tous les jours vers le ennemi."

Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Un empoisonnement alimentaire présumé tue 11 personnes sur 130 qui tombent malades à la cérémonie du temple indien

Onze personnes sont mortes d'une intoxication alimentaire présumée à la suite d'un…