Accueil Actualité Des dizaines de milliers de personnes protestent à l'ouverture du sommet des Nations Unies sur le climat en Pologne

Des dizaines de milliers de personnes protestent à l'ouverture du sommet des Nations Unies sur le climat en Pologne

0
0

Un sommet important des Nations Unies sur les changements climatiques a commencé en Pologne. Des dizaines de milliers de personnes sont également descendues dans les rues de Bruxelles pour demander une action urgente.

Près de 200 nations sont impliquées dans cet événement, conçu pour s'appuyer sur l'accord historique conclu en 2015 à Paris avec le climat, qui vise à limiter le changement climatique à un niveau bien inférieur à 2C (3.6F).

Image:
Des dizaines de milliers de personnes se sont rendues dans la capitale belge

Les responsables vont rédiger un "règlement" pour déclarer et surveiller les réductions des gaz à effet de serre.

Ils indiqueront également comment les contributions seront versées à un fonds destiné à atténuer les effets du changement climatique dans les pays moins développés.

La Pologne tire toujours l'essentiel de son énergie de son charbon et fait pression pour une déclaration afin d'assurer une "transition juste" des combustibles fossiles.

Des dizaines de manifestants ont manifesté devant une ancienne mine de charbon près du site du sommet de deux semaines, à Katowice, pour exprimer leur colère face à la dépendance du gouvernement vis-à-vis des combustibles fossiles.

Le sommet a reçu un coup de pouce au cours du week-end après que les économies du G20 aient réaffirmé leur attachement à l'Accord de Paris.

La Pologne tire toujours la majeure partie de son énergie du charbon
Image:
La Pologne tire toujours la majeure partie de son énergie du charbon

L’Amérique, cependant, s’est retirée de la controverse après avoir été critiquée par le président Donald Trump. Il est également à craindre que le nouveau président du Brésil, Jair Bolsonaro, ne fasse de même.

Environ 65 000 manifestants se sont déplacés dimanche dans la capitale belge pour la marche "Revendiquez le climat".

Ils ont exhorté les dirigeants à prendre des mesures dramatiques et scandé des slogans tels que "Il n'y a pas de planète B" et "Le climat d'abord, la politique ensuite".



Faisons-nous assez pour lutter contre le changement climatique? "Srcset =" https://e3.365dm.com/18/12/320x180/skynews-climate-change-global-warming_4506399.jpg?20181202172740 320w, https: //e3.365dm .com / 18/12 / 640x380 / skynews-changement-climatique-global-réchauffement_4506399.jpg? 20181202172740 640w, https://e3.365dm.com/18/12/736x414/skynews-climate-change-global-wobal-warming_4506399. jpg? 20181202172740 736w, https://e3.365dm.com/18/12/992x558/skynews-climate-change-warming_4506399.jpg?20181202172740 992w, https://e3.365dm.com/18/12/ 1096x616 / skynews-changement-climatique-global-réchauffement_4506399.jpg? 20181202172740 1096w, https://e3.365dm.com/18/12/1600x900/skynews-climate-change-global-warming_4506399.jpg?201, 140, 140, //e3.365dm.com/18/12/1920x1080/skynews-climate-change-global-warming_4506399.jpg?20181202172740 1920w, https://e3.365dm.com/18/12/2048x1152/skynews-climate-change -global-warming_4506399.jpg? 20181202172740 2048w "tailles =" (largeur minimale: 900px) 992px, 100vw



1:32

Vidéo:
En faisons-nous assez sur le changement climatique?

La présidente de l'Assemblée générale des Nations Unies, Maria Espinosa, a déclaré que l'humanité risquait de "disparaître" si le changement climatique progressait à son rythme actuel.

"Nous devons agir de manière urgente et avec audace. Soyez ambitieux, mais aussi responsable pour les générations futures", a-t-elle déclaré.

La conférence COP24 fait suite à une série de rapports scientifiques cette année, prévenant que des réductions d'émissions beaucoup plus importantes sont nécessaires que celles convenues à Paris.

Les délégués de près de 200 pays travailleront pour s'accorder sur la manière de surveiller les réductions de gaz à effet de serre
Image:
Des délégués de près de 200 pays participent au sommet

En octobre, le groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat a déclaré que la planète réagissait plus rapidement et plus radicalement que prévu à une atmosphère qui se réchauffait – et que l'augmentation de la température devait maintenant être limitée à 1,5 ° C.

Dans le même temps, trois groupes écologistes basés aux États-Unis ont également affirmé qu'il y avait deux fois plus de plats à base de viande que ceux à base de plantes proposés dans la principale aire de restauration de la conférence polonaise.

La production de viande nécessite beaucoup plus d'eau et de terre et génère des émissions de gaz à effet de serre nettement plus élevées que les options végétariennes.

Le Centre pour la diversité biologique, Farm Forward et Brighter Green ont déclaré que si tous les participants à la réunion choisissaient des plats à base de viande, cela équivaudrait à brûler un demi-million de gallons d'essence.

Leurs calculs n'ont pas pu être immédiatement vérifiés de manière indépendante.

Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Giuliani exclut une interview de Trump par Mueller

Rudy Giuliani a exclu la possibilité que le président américain Donald Trump soit interrog…