Accueil Actualité Des dizaines de bébés meurent alors que l'hiver frappe les camps syriens | Nouvelles du monde

Des dizaines de bébés meurent alors que l'hiver frappe les camps syriens | Nouvelles du monde

0
0
  • YouTube
    Browse by interest - Discover videos you’ll love in categories like music, entertainment, news, gaming, and more. All from the comfort of your couch. Supports multiple accounts - Everyone at home can sign into YouTube with a Google account to see recommendations, subscriptions, and playlists. Play YouTube videos from your phone on the TV - It’s easy to enjoy videos with friends and family. Simply find the videos you want to watch on your phone, then send them to your TV with a single tap. Search by voice - Quickly and easily find what you want to watch using voice search. Watch movies and shows - Stay entertained with thousands of movies and TV episodes available to own, rent, or watch for free. Enjoy music on the big screen - Find music videos featuring your favorite artists, songs, live performances and more. Discover new music based on your tastes and what’s trending around you. Watch videos in 4K - YouTube is home to the world’s largest library of online 4K content. Enjoy high-definition videos on the biggest screen in the house – from scenic nature videos to movie and video game trailers and more. (Requires a 4K-capable device.)
  • VASAGLE Meuble TV Vintage, Table Basse, Table de Salon, Armature métallique, Texture Bois, pour Chambre, Salon par SONGMICS LTV40BX

Vingt-neuf enfants et nouveau-nés sont morts dans un camp de réfugiés syriens surpeuplé au cours des huit dernières semaines, la plupart d'entre eux souffrant d'hypothermie.

Le camp d'al-Hol a vu sa population tripler, passant à 33 000 personnes au cours des deux derniers mois.

Un grand nombre de nouveaux arrivants ont fui les combats entre l'Etat islamique et les forces soutenues par les États-Unis à Deir al-Zor, à environ 200 km du camp.

Les Nations Unies ont qualifié de "critique" la situation dans le camp et ont lancé un appel pour un accès sans entrave afin d'aider les milliers de personnes aux prises avec le froid rigoureux de l'hiver.

Elizabeth Hoff, qui représente l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en Syrie, a déclaré que les scènes à l'intérieur du camp étaient "déchirantes".

Elle a déclaré: "Les enfants meurent d'hypothermie alors que leurs familles fuient pour se mettre en sécurité."

L'OMS a déclaré dans un communiqué: "Des milliers de nouveaux arrivants ont été forcés de passer plusieurs nuits dans les zones de réception et de filtrage en plein air du camp, sans tentes, couvertures ni chauffage."

Image:
Abu Faraj avec son nouveau-né au camp d'al-Hol en Syrie

Nombre de ceux qui sont arrivés étaient déjà épuisés et sous-alimentés après des années de privation sous l'Etat islamique et les travailleurs de la santé étaient "en train de lutter pour faire face", a ajouté l'organisation.

"Le camp n’est pas chauffé et les services de santé, les tentes, les latrines et les installations d’assainissement font défaut.

"L'accès humanitaire au camp et aux routes environnantes est entravé par des obstacles bureaucratiques et des contraintes de sécurité."

Le porte-parole des Forces démocratiques syriennes, Mustafa Bali, a déclaré: "Environ 4 000 ou 5 000 civils de différentes nationalités fuient [Deir al-Zor] quotidiennement pendant les quatre ou cinq derniers jours.

"Il y a des Syriens parmi eux, mais il y a aussi d'autres personnes du monde entier."

Al Haj Obaid, qui a fui, a déclaré: «Nous avons fui dans des zones sûres.

"Nous avons pensé que le point le plus proche situé en dehors du territoire occupé par l'État islamique se trouvaient dans les zones des forces kurdes. Heureusement, nous sommes bien arrivés et nous espérons qu'ils nourriront nos enfants, les réchaufferont et leur fourniront les accessoires de base de la vie."

Le président américain Donald Trump aurait pu déclarer la victoire contre l'Etat islamique en Syrie et promis de retirer les troupes américaines du pays, mais pour beaucoup de civils, la guerre n’est pas encore terminée.

De nombreux alliés américains doute également de la confiance de M. Trump.

Au Royaume-Uni, le ministre de la Défense, Tobias Ellwood, a retweeté le message de victoire de M. Trump en décembre et a écrit: "Je suis totalement en désaccord.

"Il s'est transformé en d'autres formes d'extrémisme et la menace est bien vivante."

En France, la ministre des Affaires européennes, Nathalie Loiseau, a déclaré: "La lutte contre le terrorisme n'est pas terminée" et en Allemagne, la ministre des Affaires étrangères, Heiko Maas, a déclaré: "Les conséquences de cette [withdrawal] Cette décision nuira à la lutte contre le groupe État islamique et compromettra les succès déjà obtenus ".

  • Se le dire enfin
  • Rosier Grimpant CHRISTOPHE COLOMB ® Meironssesar
Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Coronavirus: Lockdown déclenche une course désespérée alors que les Indiens parcourent des centaines de kilomètres | Nouvelles du monde

Des milliers de travailleurs migrants en Inde sont descendus aux frontières de l’Éta…