Accueil Actualité Des centaines de personnes arrêtées dans le monde entier dans le cadre d'une campagne répressive contre la pornographie mettant en scène des enfants sur le Web | Nouvelles du monde

Des centaines de personnes arrêtées dans le monde entier dans le cadre d'une campagne répressive contre la pornographie mettant en scène des enfants sur le Web | Nouvelles du monde

0
0
  • YouTube
    Browse by interest - Discover videos you’ll love in categories like music, entertainment, news, gaming, and more. All from the comfort of your couch. Supports multiple accounts - Everyone at home can sign into YouTube with a Google account to see recommendations, subscriptions, and playlists. Play YouTube videos from your phone on the TV - It’s easy to enjoy videos with friends and family. Simply find the videos you want to watch on your phone, then send them to your TV with a single tap. Search by voice - Quickly and easily find what you want to watch using voice search. Watch movies and shows - Stay entertained with thousands of movies and TV episodes available to own, rent, or watch for free. Enjoy music on the big screen - Find music videos featuring your favorite artists, songs, live performances and more. Discover new music based on your tastes and what’s trending around you. Watch videos in 4K - YouTube is home to the world’s largest library of online 4K content. Enjoy high-definition videos on the biggest screen in the house – from scenic nature videos to movie and video game trailers and more. (Requires a 4K-capable device.)
  • Salon de jardin MALAGA 10 places avec housse de protection

Des centaines de personnes ont été arrêtées dans le monde entier après la saisie et la fermeture d'un site de pornographie enfantine sur Internet qui vendait des vidéos horribles contre de l'argent numérique.

Jong Woo Son, un Sud-Coréen âgé de 23 ans et 337 utilisateurs dans 12 pays différents, ont été inculpés jusqu'à présent.

Le site Web basé en Corée du Sud, appelé Welcome To Video, s’appuie sur la crypto-monnaie bitcoin pour vendre l’accès à 250 000 vidéos de violences sexuelles sur des enfants, y compris de jeunes enfants violés.

Sa page de téléchargement indiquait spécifiquement: "Ne chargez pas de pornographie pour adultes", selon les autorités.

Des responsables américains, britanniques et sud-coréens ont décrit ce réseau comme l'une des plus importantes opérations de pornographie enfantine jamais rencontrées.

Le procureur général adjoint américain, Brian A Benczkowski, a déclaré: "Les sites de Darknet qui tirent profit de l'exploitation sexuelle des enfants sont parmi les formes les plus viles et les plus répréhensibles du comportement criminel".

Au moins 23 victimes mineures qui étaient activement maltraitées par les utilisateurs du site ont été sauvées aux États-Unis, en Grande-Bretagne et en Espagne, a annoncé le ministère de la Justice.

Beaucoup d'enfants dans les vidéos n'ont pas encore été identifiés.

Le site contenait une vaste bibliothèque d'images jamais vue auparavant par les forces de l'ordre et constitue un exemple de ce que les autorités qualifient d'explosion de contenu sur les abus sexuels en ligne.

La National Crime Agency de Grande-Bretagne a déclaré que les responsables voyaient "une augmentation de la gravité, de l'ampleur et de la complexité".

Le site est l'un des premiers sites à monétiser la pornographie enfantine à l'aide de bitcoin, ce qui permet aux utilisateurs de cacher leur identité lors de transactions financières.

"Ce sont les éléments les plus dangereux du monde criminel", a déclaré Don Fort, chef des enquêtes criminelles au US Internal Revenue Service, qui a ouvert l'enquête.

Le site a collecté au moins 370 000 $ de bitcoins avant sa fermeture en mars 2018.

Les sites Web de Darknet tels que Welcome To Video sont conçus pour être impossibles à localiser en ligne et ne permettent pas encore de déterminer comment les autorités ont réussi à localiser et à supprimer le site.

  • Secret Stepbrother
  • Matelas "Positano" à ressorts ensachés indépendants à 13 zones et mémoire de forme
Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Coronavirus: les enseignants ont cessé d’utiliser Zoom après des «incidents très graves» | Actualités scientifiques et technologiques

Les enseignants ont été empêchés d’utiliser Zoom à Singapour à la suite d’une …