Accueil High-Tech Des Avengers à Daredevil, toutes les franchises Marvel classées

Des Avengers à Daredevil, toutes les franchises Marvel classées

0
0
  • WORLD TECH TOYS Micro Drone radiocommandé 2.4GHz 4.5Ch - Spiderman - Marvel Avengers
    Les super héros sont aux commandes. Ce micro drone 4.5 Ch 2.4GHz a plus de 3 tours dans son sac.…
  • Dino Bikes Vélo Marvel Avengers 12
    Pour les petits garçons de 3 à 5 ans (87 à 120 cm) . - cadre en acier. - poignées…

Les Avengers sont une équipe difficile à battre pour la première place.

merveille

Les films Marvel font partie de notre culture populaire depuis une bonne partie des 20 dernières années, mais vous pourriez oublier que, compte tenu de la prédominance des films Marvel Cinematic Universe de nos jours. Vous savez, tout ce kit et tout ce kaboodle englobant Iron Man via Captain Marvel et les prochains Avengers: Endgame.

La MCU n'est pas à l'endroit où Marvel commence ou se termine à l'écran. Gardant cela à l'esprit, j'ai décidé de jeter un regard sur toutes les franchises de films de Marvel (définies comme ayant plus d'un film dans la série) et de les classer du meilleur au plus regrettable.

Dans un effort pour partager le pouvoir qui m’était donné de dresser une telle liste, je me suis tourné vers mes collègues de Louisville, dans le Kentucky, où nous avons sorti un tableau blanc sur roues et entrepris la tâche sérieuse de décider à quel point Ben Affleck's Daredevil était et que faire exactement avec Ghost Rider de Nicholas Cage.

Voici notre classement, du meilleur au pire:

1. Avengers

Les films assemblés peuvent facilement s’étendre dans des catastrophes lourdes et incohérentes. D'une certaine manière, les Avengers ont évité tout cela. Et après quatre ans de films qui ont précédé la première tranche du MCU des Avengers, ce premier point culminant de la franchise réunissait de nombreuses personnes, comme Captain America, Iron Man et le reste de la grande équipage.

Depuis 2012, nous attendons avec impatience la prochaine équipe, curieux de savoir comment vont se dérouler les différentes relations, avançant petit à petit vers les plus hautes mises que nous ayons jamais vues avec Endgame, le 26 avril. Age of Ultron, à Infinity War, ce serait un euphémisme de dire que le public était enthousiasmé. Il suffit de penser que sept ans après l'entrée originale de Joss Whedon, les billets pour les prochains Avengers: Endgame ont battu le record de prévente de Fandango en seulement six heures.

2. Captain America

Capitaine Amérique. C'est un gars qui se sacrifie avec le sens du devoir éthique. Peut-être plus important encore, Cap est fiable. Cette uniformité se traduit par la franchise, qui a été l’une des plus cohérentes du lot. Alors que les franchises ne produisent pas toujours un deuxième film aussi bon que le premier, Captain America est revenu encore plus fort avec The Winter Soldier. De plus, cette franchise a également fait beaucoup d'efforts pour mettre en place Infinity War et, finalement, Endgame.

3. Spider-Man

Mettons quelque chose de côté: Spider-Man 3 était terrible. En fait, c'était presque assez horrible pour ternir l'héritage de la trilogie Sam Raimi, parce que maintenant, quand vous pensez à Peter Parker de Tobey Maguire, vous pensez à Guyliner mal avisé … et à ce numéro de danse dingue.

Pourquoi, Peter, pourquoi?

Cependant, nous sommes concentrés sur l'impact de Spider-Man et de Spider-Man 2 – preuve que vous pouvez créer des bandes dessinées amusantes, satisfaisantes et sincères capables de plonger dans notre psyché de la culture pop (bonjour, Spidey kiss à l'envers). .

Ces deux entrées de 2002 et 2004 ont contribué à créer le type d’intérêt en termes de box office et de critiques élogieuses (au niveau national, le premier a coûté 114,84 millions de dollars lors de son week-end d’ouverture, et le second, à 88,16 millions de dollars et est un métacritique à voir absolument) Les films qui ont permis à Marvel de créer un scénario de 20 épisodes dans les années qui ont suivi sont viables.

Considérez également la force de Doc Ock d'Alfred Molina dans Spider-Man 2. Qu'est-ce qui est plus effrayant qu'un homme bon corrompu? En fait, rendre un méchant relatable et même un peu sympathique rend la bataille plus convaincante.

4. Iron Man

En 2008, Iron Man était le premier d'une longue liste de films sur MCU. Cette franchise a permis d’établir une base solide pour toutes les offres de MCU qui ont suivi. Il nous a également donné Tony Stark de Robert Downey Jr., qui est narcissique, vexant, drôle et un peu cinglé, mais un personnage que vous ne pouvez pas vous empêcher d’aimer. Iron Man a également aidé le MCU à comprendre comment équilibrer son ton et ses enjeux, en poussant l'humour de Stark alors même que le chaos se déroulait.

5. Deadpool

Le Merc with a Mouth a attiré l'attention lors de sa sortie en 2016, R-rating et tout le reste. Deadpool était la contre-programmation dont nous avions besoin pour équilibrer le brillant et parfois exagéré MCU. Deadpool a également un atout en matière de cohérence – Deadpool 2 était aussi bourré de blagues et irrévérencieux que le premier.

Lecture en cours:
                        Regarde ça:
                    
                    Avengers: Endgame – Tout ce que vous devez savoir

2:09

6. X-men

En établissant ce classement, nous avons lancé un appel pour que tous les films X-Men restent ensemble, étant donné que Days of Future Past était essentiellement lié et lié à X3. Les deux séries de films ont eu des incohérences, démarrant fort mais luttant contre la faiblesse dans les troisièmes itérations. Rolling Stone a déclaré à propos de X-Men: Last Stand que "le troisième et plus faible chapitre de la série X-Men est une tentative flagrante de prouver qu'il y a encore de la vie dans la franchise". Pendant ce temps, le méchant de X-Men Apocalypse était… bleu avec une propension à grignoter des paysages. Même l’écrivain de X3, Simon Kinberg, a confié à ScreenCrush en 2014 que «j’aime beaucoup de choses sur X3 et que je regrette beaucoup de choses». Dans tous les cas, les derniers films ont essayé de nettoyer les désordres laissés par les précédents. Et oui, nous avons également tenu compte de la taille de la franchise.

Les Gardiens de la Galaxie ont apporté les blagues.

merveille

7. Gardiens de la galaxie

La sortie de la bande originale rock des années 70 dans Guardians of the Galaxy, en 2014, a apporté un éclairage important: les films de super-héros n'ont pas besoin d'être étouffants et de se prendre trop au sérieux. Ils peuvent être drôles. Bien que la tranche de 2017 ne soit pas aussi solide que l'originale, nous lui donnons des arguments sérieux pour ouvrir la voie à des artistes tels que l'étonnamment drôle Thor: Ragnarok.

8. Ant-Man

Quand nous plaçons Ant-Man au beau milieu de ce classement, nous le faisons avec amour. Pourquoi? Parce que Ant-Man va bien. Le monde n'est pas sur le point de finir. La moitié de la population est sur le point de disparaître. Il y a des enjeux, certes, mais ils constituent une rupture avec les destructions et les catastrophes causées par le MCU. De plus, à ce stade, nous avons vu tellement de séquences d'action qu'il est facile de les engourdir. Ant-Man obtient des accessoires pour redynamiser ses combats en faisant participer Thomas the Tank Engine.

9. Wolverine

Un mot: Logan.

10. Thor

Trois films, Thor a réussi à produire l’un des films Marvel les plus amusants que nous ayons vus (Ragnarok, barré par Taika Waititi) et l’un des plus lourds et ennuyeux (The Dark World, réalisé par Alan Taylor). Ragnarok était tout ce que The Dark World n'était pas – bon. Qui aurait cru que donner au dieu du tonnerre un sens de l'humour rendrait l'expérience de visionnement plus agréable?

11. lame

Bien que les critiques aient donné à Blade les accessoires de 1998 pour son style visuel, la trilogie était incohérente. Sur Slade 2, Slate a déclaré: "Il n’ya pas de script à parler", et Blade Trinity a mérité cette brûlure. "Si jamais vous pouviez arrêter de fumer alors que vous êtes derrière, c’est ce Blade", dans le Washington Post. Cependant, comme l'a souligné The Ringer en 2018, la lame originale a accompli deux choses importantes: lancer essentiellement l'industrie du film de super-héros et placer une personne de couleur dans le rôle principal.

12. l'incroyable Spider-Man

En bref, il n'y avait aucune raison solide de faire cette itération de Spider-Man. Bien entendu, Andrew Garfield réussit très bien à capter l'énergie nerveuse d'un adolescent. Mais il ne suffit pas de sauver de ce qui semble être de longs écarts non remarquables par rapport aux films précédents de Sam Raimi. Amazing Spider-Man flirte avec l'heure de jeu avant que Peter Parker n'entre dans quelque chose qui ressemble à un costume. Aussi, qui est prêt à regarder Jed Bartlett mourir à l'écran? Pas nous.

13. Quatre fantastiques

Il est presque difficile de croire que notre casquette bien-aimée est originaire de la franchise Fantastic Four. L'original? Souvent appelé "juvénile". Et quand Fantastic Four: Le soulèvement de Silver Surfer est sorti en 2007 (deux ans après son prédécesseur), il a eu l’impression d’essayer de tirer le maximum de profit de ce film de super-héros avant de laisser au genre un gouffre desséché. Comme le disait Entertainment Weekly, "si vous balayiez la poussière cosmique du boom des super-héros, vous auriez la franchise des Quatre Fantastiques".

14. Ghost Rider

Si vous êtes comme moi, vous avez peut-être oublié que Ghost Rider et sa suite Ghost Rider: Spirit of Vengeance se sont même produits. Il l'a fait, cependant. Nicholas Cage a dépeint Johnny Blaze et le New York Times a posé la question importante suivante: "Le monde est-il prêt pour un Nicholas Cage en flammes?" Dans l'intervalle, le New York Daily News l'a qualifié de "vaste éventail de charabia spirituel, de coquelicot littéraire et de pure flummery". Nous avons craqué pour les effets de la CGI, qui auraient probablement dû être bien meilleurs pour 2007. La vraie question demeure cependant: comment Sam Elliott a-t-il été entraîné dans cette affaire?

15. Daredevil

Au début des années 2000, les films de super-héros sentaient l'argent. Malheureusement, nous nous sommes retrouvés avec Daredevil et Elektra, la suite de la série, dirigée par Jennifer Garner, deux films qui continuent à être battus à tout rompre. Si vous avez besoin d'un rappel sur la gravité de la situation, considérez que la bande-annonce de Daredevil contient à elle seule les lignes "Il est temps de donner raison au diable" et "Je rôde la nuit sur les toits et les allées à la recherche de justice – justice aveugle".

Elektra, quant à elle, revendique un total de 10% sur les tomates pourries et un autre de 42 sur Metacritic, le site soeur de Camaraderielimited, et aurait peut-être mis Marvel hors des films de super-héros féminins jusqu'à, eh bien, cette année. Un article du February Times sur le «problème de la femme» de Marvel faisait référence à un échange de courrier électronique faisant suite au piratage de Sony de 2014, Isaac Perlmutter, alors PDG de Marvel, listait Elektra et d’autres films de super-héros désastreux dirigés par des femmes.

Andrew Gebhart et Chris Monroe de Camaraderielimited ont contribué à ce rapport.

  • upper deck Lot De Cartes Vs System Marvel Avengers
    Achetez ce produit et cumulez des SuperPoints à dépenser sur PriceMinister! Retrouvez tout l'univers enfant_jeux-societe au meilleur prix sur PriceMinister.…
  • Enceinte Bluetooth Marvel Avengers- Thanos Gant de l'infini - Camino
    Achetez ce produit et cumulez des SuperPoints à dépenser sur PriceMinister! Retrouvez tout l'univers hifi_enceintes au meilleur prix sur PriceMinister.…
Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans High-Tech

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Disney Plus ne fonctionne pas sur les téléviseurs intelligents Vizio

Clap Tweet TWEET pour ne plus que le chien tire en laisse Tweet pour chien ne tire plus su…