Accueil Actualité Des algues pourrissantes côtoient des plages dans les hauts lieux touristiques mexicains | Nouvelles du monde

Des algues pourrissantes côtoient des plages dans les hauts lieux touristiques mexicains | Nouvelles du monde

0
0
  • National Geographic n°135 : Les hauts lieux sacrés dans le monde - Collectif - Livre
    Géographie - Occasion - Bon Etat - National Geographic France - 2010 - Revue - Société coopérative d\'insertion à but non lucratif.
  • YouTube
    Browse by interest - Discover videos you’ll love in categories like music, entertainment, news, gaming, and more. All from the comfort of your couch. Supports multiple accounts - Everyone at home can sign into YouTube with a Google account to see recommendations, subscriptions, and playlists. Play YouTube videos from your phone on the TV - It’s easy to enjoy videos with friends and family. Simply find the videos you want to watch on your phone, then send them to your TV with a single tap. Search by voice - Quickly and easily find what you want to watch using voice search. Watch movies and shows - Stay entertained with thousands of movies and TV episodes available to own, rent, or watch for free. Enjoy music on the big screen - Find music videos featuring your favorite artists, songs, live performances and more. Discover new music based on your tastes and what’s trending around you. Watch videos in 4K - YouTube is home to the world’s largest library of online 4K content. Enjoy high-definition videos on the biggest screen in the house – from scenic nature videos to movie and video game trailers and more. (Requires a 4K-capable device.)

Les visiteurs de certaines des plages les plus luxueuses du Mexique ont été confrontés à des monticules puants d'algues pourrissantes et à des eaux boueuses grâce à une énorme accumulation d'algues sur le littoral.

Des quantités énormes de la pollution visuelle, connue sous le nom de sargassum, se sont accumulées sur le sable normalement doré trouvé dans les villes touristiques de Cancun, Playa del Carmen et Tulum, les efforts pour l'enlever étant futiles.

Les scientifiques pensent que plus de 500 000 tonnes d'algues ont été provoquées par le changement climatique et l'on craint que le problème ne prenne fin de si tôt.

Image:
Les eaux proches de la station ont viré au brun

Il a rarement atteint les célèbres plages de la Riviera Maya jusqu'en 2011, mais le problème a été grave ces dernières semaines et le gouvernement a déjà dépensé 17 millions de dollars (13,4 millions de livres sterling) pour tenter de s'en débarrasser.

Des rapports suggéraient précédemment que les algues provenaient d'une région de l'Atlantique située au large de la côte nord du Brésil, près de l'embouchure de l'Amazonie, où les flux d'éléments nutritifs provenant de la déforestation ou des engrais ont été augmentés.

Les travailleurs ont nettoyé la plage mais cela reste un désordre
Image:
Les travailleurs ont nettoyé mais cela reste un désordre

Mais les experts pensent maintenant que cela pourrait être dû au changement climatique – notamment les eaux plus profondes des océans riches en nutriments dans l'Atlantique qui se rapprochent de la surface et les poussières en provenance d'Afrique.

Quelle que soit la cause, les habitants ne sont pas heureux.

Les eaux proches de la station ont viré au brun
Image:
Le Mexique pourrait faire face à des "impacts économiques et sociaux majeurs"

Mara Lezama, maire de Cancun, a déclaré: "Vous nettoyez les plages le matin et parfois, vous les nettoyez à nouveau l'après-midi ou le soir, et vous devez ensuite les nettoyer à nouveau."

Ricardo del Valle, chef d'entreprise de la station balnéaire de Playa del Carmen, a ajouté: "Nous n'offrons du soleil et du sable, rien d'autre. C'est ce que nous vendons. Et pour le moment, nous trompons nos touristes."

Andres Manuel Lopez Obrador, président du Conseil, estime que la sargasse ne représente pas un "problème très grave", apparemment satisfait du montant déjà dépensé pour tenter de résoudre le problème.

Les travailleurs ont nettoyé la plage mais cela reste un désordre
Image:
Le président mexicain a déclaré qu'il ne considérait pas que la question était aussi grave.

Mais ce n’est pas seulement un problème pour le Mexique, les îles des Caraïbes étant également touchées.

June Soomer, secrétaire générale de l'Association des États des Caraïbes, a déclaré que les arrivées massives d'algues étaient considérées comme des "urgences nationales" par la Barbade.

Elle a mis en garde contre un "impact majeur, économiquement et socialement" dans les pays touchés, mais – au moins au Mexique – l'attente d'une résolution.

  • EDITIONS CHRISTINE BONNETON Guide MORBIHAN 100 LIEUX POUR LES CURIEUX
    ? 100 lieux pour découvrir les merveilles insoupçonnées du Morbihan : ? un tour du monde en 80 thons ; ? une nuit sur une île dans une tente inuit ; ? un monde féerique en objets de récup? ; ? 800 jeux situés rue du chaperon rouge ; ? une plage au sable d?or ; ? un moulin à prières inauguré par le Dalaï Lama
  • Jouissance Club: Une cartographie du plaisir
Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Coronavirus: Donald Trump «met fin» aux relations américaines avec l’Organisation mondiale de la santé | US News

Donald Trump a annoncé que les États-Unis « mettront fin à leurs relations » avec l’…