Accueil Actualité Décès d'un homme qui a sauvé 350 enfants juifs pendant la Seconde Guerre mondiale à 108 ans

Décès d'un homme qui a sauvé 350 enfants juifs pendant la Seconde Guerre mondiale à 108 ans

0
0

Un homme qui a sauvé des centaines d'enfants juifs pendant la Seconde Guerre mondiale est décédé à 108 ans.

Georges Loinger est né à Strasbourg en 1910 et est devenu membre de la Résistance française pendant la guerre.

Il servait dans l'armée française en 1940 quand il fut fait prisonnier par les Allemands et envoyé dans un camp de prisonniers de guerre.

Parce que le talentueux athlète avait les cheveux blonds et les yeux bleus, les Allemands n’ont pas soupçonné qu’il était juif et il a réussi à s’échapper du camp et à retourner en France.

Il a ensuite rejoint l'Oeuvre de Secours aux Enfants (OSE), une société d'aide à l'enfance juive.

Entre avril 1943 et juin 1944, des membres du groupe ont aidé plusieurs centaines d'enfants juifs à fuir en Suisse par la frontière légèrement gardée avec la France.

Plus tôt cette année, M. Loinger a confié au magazine Tablet: "J'ai lancé une balle à une centaine de mètres de la frontière suisse et ai ordonné aux enfants de courir et de la récupérer.

"Ils ont couru après le bal et c'est ainsi qu'ils ont traversé la frontière."

Une autre ruse impliquait également qu'il habillait les enfants en deuil et les conduise dans un cimetière situé près de la frontière.

M. Loinger a chargé Jean Deffaugt, maire d’une ville frontalière française, d’héberger les enfants jusqu’à l’heure de leur départ.

Il a également payé des guides professionnels pour aider les enfants de l'autre côté de la frontière.

Il a déclaré à la Tribune Juive qu'il avait réussi à sauver des enfants "parce que je n'avais pas l'air juif".

"Le sport m'a fait le contraire d'un Juif angoissé", a-t-il déclaré.

"Je marchais avec beaucoup de naturel. En plus, j'étais plutôt jolie et donc bien habillée."

Selon Le Monde, l'arrivée des enfants à la frontière s'est faite sous le couvert d'un camp d'été.

M. Loinger était responsable de la sauvegarde d'au moins 350 enfants, dont beaucoup avaient perdu leurs parents dans des camps de concentration nazis.

Ils faisaient partie des 75 000 Juifs, y compris des enfants, qui ont été déportés de la France occupée par les Allemands, le plus souvent avec la coopération des autorités françaises.

Il a reçu la Médaille de la Résistance, la Croix militaire et la Légion d’honneur parmi plusieurs autres récompenses pour son héroïsme.

La Fondation pour la mémoire de l’Holocauste a qualifié M. Loinger d’exceptionnel.

Sacha Ghozlan, président de l'Union des étudiants juifs de France, a écrit sur Twitter: "Juif résistant, il a sauvé des centaines d'enfants juifs de la barbarie nazie en les passant secrètement en Suisse.

"Chaque témoignage de Georges Loinger dans un collège était un événement … Puisse sa mémoire éclairer notre engagement."

M. Loinger est décédé vendredi.

Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Des gorilles posent pour un selfie époustouflant avec un garde-parc en République démocratique du Congo | Nouvelles du monde

Un garde forestier a publié un selfie remarquable sur les médias sociaux, montrant deux go…