Accueil Sport Daniel McDonnell: Ceux qui se soucient de Bray doivent envisager de commencer au cours de

Daniel McDonnell: Ceux qui se soucient de Bray doivent envisager de commencer au cours de

0
0
  • Peinture Murale monocouche couleur Bleu pétrole 0,5Litre MAT
  • Peinture Murale monocouche couleur bleu canard 0,5Litre MAT

Cette histoire de Bray Wanderers se terminera mal.

Juillet est généralement un mois amusant sur la Ligue de lIrlande battu parce que le bruit de la Premier League est silencieux, ce qui signifie que les exploits européens des clubs irlandais peuvent avoir une forte exposition.

Il vaut mieux pour les entreprises quand elles fonctionnent bien. Avec Cork et Shamrock Rovers entrant dans les ligues Europa League deux fois ce soir avec de fortes chances de progression, il devrait y avoir de bonnes ondes dans lair.

Mais le mal de Bray a effacé lenthousiasme et il est difficile dêtre autre chose que pessimiste à propos des bruits provenant de leur camp.

Le président du club, Denis OConnor, a laissé tomber quelques mots dans ses interviews cette semaine.

Il a parlé dun changement pour payer les joueurs de semaine en semaine, puis en cherchant de largent pour arriver à la fin du mois. Ensuite, il sagit de regarder vers la fin du mois prochain.

Large

Certes, ces délais pourraient sappliquer à un grand nombre de clubs locaux qui ont toujours lair à court terme.

La différence avec Bray est quils fonctionnent avec une masse salariale, ce qui signifie quune solution rapide sera juste. Linsécurité et un niveau élevé de dépenses sont un cocktail dangereux.

Avec certains joueurs gagnant environ € 1.000 par semaine, avec des bonus sur le dessus, OConnor doit générer une somme importante pour pouvoir convaincre léquipe aujourdhui quelle sera payée pour le reste de la campagne.

Même sil parvient à le faire, où trouve-t-il le soutien pour tout recommencer lannée prochaine? Lorsque le puits coule à sec une fois, lhorloge coince.

Les expériences de Shelbourne, Drogheda et la vieille ville de Cork noffrent pas une publicité convaincante pour prolonger la lutte. Cest lespoir qui vous tue.

Oui, il est toujours possible que la crise, dabord, tire une forte réponse des joueurs qui désirent croire quune solution peut être trouvée. Parfois, il les galvanise.

En 2006, léquipe Shels a répondu à une série de problèmes de paiement pour unifier et gagner la ligue.

Les individus impliqués dans cet effort reflètent toujours fièrement. Le défenseur Sean Dillon a récemment déclaré que cétait son année la plus agréable en termes de football.

Trois ans plus tard, la ville de Cork de Paul Doolin a persévéré grâce à une campagne tragicomique pour se qualifier pour lEurope même si le club était en train de seffondrer semaine par semaine.

Le brillant Second City de Neal Horgan relate la disparition, touchant tous les hauts, les bas et les faux aube.

Les membres du personnel sont partis car les factures nétaient pas payées. À un moment donné, les lumières séteignirent. Les joueurs ont marché dans les couloirs de lobscurité avant de sentraîner tous les matins.

Il les liait sur le terrain, avec laide de lhorloge, lactivité de jouer au football devenait presque une sortie du chaos.

Les deux instances ont simplement retardé la fin malheureuse. Shels a été busqué en hiver 2006 et ne sest jamais vraiment rétabli. Cork City a dû redémarrer à la fin de 2009, ce qui signifie que le lieu européen est allé ailleurs.

Une nouvelle société commerciale a débuté 2010 dans la Première Division.

Lannée prochaine, la FAI lance sa nouvelle Division Premier de 10 équipes qui devrait être la prochaine phase du développement de la ligue.

Dans un monde idéal, une forme de norme minimale serait appliquée, mais personne ne retenait son souffle sur ce front.

Ce quils ne peuvent pas faire, cest de faire passer ce processus avec un chevreau chevauchant pendant lhiver, en attendant que les hommes avec les écrans verts viennent afin quils puissent être mis hors de leur misère.

Après les événements des six derniers jours, il faudrait un sérieux saut de croire que les Mouettes peuvent émerger de cette agitation et jouent un rôle dans ce futur brillant.

Le réalisme froid et dur est nécessaire.

Un club dépouillé qui se qualifie pour lEurope serait mauvais pour le football irlandais.

Un club dépouillé prenant une place dans une division Premier de 10 équipes devant une unité stable avec plus de potentiel serait mauvais pour le football irlandais. Les lieux européens et les questions relatives à la promotion et à la relégation devraient être décidés le dernier jour de la saison – pas par Noël.

Mais la peur à Abbotstown doit être que lincertitude se poursuit jusquà la date limite du 1er décembre pour respecter les engagements de salaire.

La FAI craint clairement que les optiques dun club ne se soient pas séparées à mi-parcours de la campagne. Mais quel est le but de retarder linévitable, bar en veillant à ce que les joueurs soient soignés correctement?

Désillusionné

Voici les questions pertinentes. À Bray, il y a des amateurs de football désillusionnés qui devraient déjà se préparer à ce qui vient ensuite.

FORAS, le groupe des fans qui a remis la ville de Cork sur ses jambes, devrait figurer dans son répertoire.

La préoccupation naturelle est que Bray manque de population et de soutien latent pour assurer le succès si on tire la prise et recommence. Après tout, le régime Bray actuel a hérité de problèmes.

Mais il doit y avoir un plan B qui est plus nuancé que de compter sur OConnor et Co pour continuer à rassembler de largent pour faire face aux factures créées par des dépenses imprudentes.

Cest le chemin le plus rapide vers une mort lente.

  • Peinture Murale monocouche couleur Grise 0,5Litre SATIN
  • Peinture Murale monocouche couleurGris perlé 0,5Litre SATIN
Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Jimmy
CHargez plus dans Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

La magie de Martinelli élève Arsenal à la victoire sur West Ham

BLAKLADER Short artisan coton - 1534 62,90 € Blumfeldt Tulip Brasero Ø 75cm Grill Protecti…