Accueil auto Comment Vettel revitalisé s’est racheté à Monaco

Comment Vettel revitalisé s’est racheté à Monaco

0
0

Après s’être qualifié huitième, Vettel a franchi la ligne d’arrivée cinquième, les deux numéros marquant ses meilleures performances de la saison à ce jour.

En course, il a été aidé à hauteur de deux places par le non-départ de Charles Leclerc et l’abandon de Valtteri Bottas, mais même septième aurait été une belle récompense.

Peut-être plus important que les statistiques, la façon dont il a tourné la vitesse quand il avait besoin de quelques tours rapides avant son arrêt, et son approche audacieuse d’un match de poulet alors qu’il faisait monter Pierre Gasly après être sorti des stands.

C’était une performance de charge qui a rappelé aux gens que Vettel n’a pas oublié comment conduire après avoir apparemment perdu son chemin dans ses derniers jours chez Ferrari, et cela a permis de répondre aux sceptiques après qu’il n’a pas réussi à améliorer la 13e place lors des quatre premières courses. de cette année.

Vainqueur monégasque en 2011 et 2017, Vettel s’est senti à l’aise dans la voiture dès le début des essais jeudi, prenant huitième et dixième dans les deux séances. De manière significative, il était en avance sur son coéquipier Lance Stroll, qui a généralement eu le dessus cette année.

Il a été aidé par le dernier paquet de mises à jour de plancher sur l’AMR1, accéléré pour Monaco alors que la tenue de Silverstone continue de trouver l’appui perdu à cause des changements de règles hivernales.

En se qualifiant, il vient de sortir de la Q1 en 15e position après avoir misé sur l’utilisation d’un seul jeu de pneus. Il a ensuite pris la neuvième place en Q2 avant de faire un meilleur en Q3 pour gagner huitième sur la grille – se plaçant juste derrière le troublé Lewis Hamilton.

Ce n’était que la deuxième fois cette année que le quadruple champion du monde passait en Q3, après avoir débuté 10e au Portugal plus tôt ce mois-ci.

« C’était serré en Q1, nous n’avons utilisé qu’un seul set donc c’était un peu risqué », a-t-il déclaré après la séance.

« Mais nous avons eu deux trains de pneus à la fin, ce qui ne nous a pas aidés car il y avait un drapeau rouge. Dans l’ensemble, je pense que ce fut une bonne journée pour nous. Nous avons maintenant eu cinq qualifications et ça a toujours été juste sur le terrain. cuspide, donc c’est serré.

«Ici, nous avons été un peu plus clairs que d’autres endroits en Q2, mais dans l’ensemble, nous nous battons toujours pour la 10e, de haut en bas.

«J’avais déjà un bon feeling aux essais ici. Finalement, la huitième n’est pas la pole position, mais c’est beaucoup mieux que les dernières courses, donc nous devons le prendre et nous visons des points demain, nous voyons ce que la course. apporte. »

Lisez aussi:

Sebastian Vettel, Aston Martin AMR21

Photo par: Jerry Andre / Motorsport Images

L’absence de Leclerc sur la grille signifie que Vettel a été promu septième au départ. Dans le relais d’ouverture, il a couru derrière Gasly et Hamilton, et devant Sergio Perez. Le pilote Mercedes a été le premier à s’arrêter au 29e tour, suivi par l’homme d’AlphaTauri un tour plus tard.

Avec une piste claire devant et un peu de vie dans ses pneus tendres, Vettel a gonflé en quelques tours rapides, tandis que ses deux rivaux se mettaient à niveau sur leurs durs.

« J’ai aimé ça, parce que c’est le moment où ça compte », a-t-il expliqué. «Les 10 premiers tours étaient assez ennuyeux, juste Sergio a poussé au début, mais pas vraiment de menace. Et puis il a reculé pour sauver ses pneus, et je savais que ces tours avant les stands, ce seront les plus cruciaux, et ils s’est avéré être.

« J’ai donc juste apprécié le fait que j’étais au sommet de la voiture et que je pouvais pousser quand je devais le faire, et je savais comment la voiture allait réagir. »

Quand il est arrivé au 31e tour, c’est devenu une course hors de la voie des stands. Il avait fait assez pour sauter Hamilton en toute sécurité, mais alors qu’il se dirigeait vers Ste Devote, il pouvait voir Gasly.

En tournant dans la voie de sortie des stands et en montant la colline, ils ont presque touché. En fin de compte, c’est le pilote AlphaTauri qui a dû donner le meilleur et reculer, permettant à Vettel de se placer devant.

« Je savais que ce serait proche », a déclaré Vettel. « Mais si proche, c’est toujours difficile à prévoir. J’avais toujours un peu de nez devant, et je pouvais le voir. Mais pas assez vraiment pour dire combien j’étais en avance, car il était presque côte à côte, il était seulement un quart de voiture pour la moitié de la voiture et puis il commence à aller à gauche / droite.

« Je suppose qu’il ne savait pas si je l’avais vu, alors à un moment donné, il a reculé. Je lui ai laissé de la place, mais j’avais des pneus neufs. J’ai également emprunté le pick-up, donc pas l’itinéraire le plus confortable. jusqu’au Casino! « 

Une stratégie très différente, impliquant un long relais d’ouverture sur les pneus durs, a fait passer Stroll de la 13e place sur la grille à la huitième. Aston a récolté 14 points et est passé de la septième à la cinquième place au classement du championnat.

« Eh bien, de toute évidence, c’était bon, je pense pour nous tous », a déclaré Vettel. «Nous avons eu les bons appels depuis les stands aujourd’hui, et aussi le rythme, qui aide si vous pouvez rester à l’écart et avoir juste ce rythme supplémentaire pour deux tours de plus, trois tours de plus.

Sebastian Vettel, Aston Martin AMR21

Sebastian Vettel, Aston Martin AMR21

Photo par: Erik Junius

« Je me sentais vraiment bien sur le mou, je roulais juste au début, et je laissais les voitures passer à l’avant, puis je réduisais lentement l’écart. Je pensais que nous pourrions aussi avoir une chance de garder Sergio derrière avec ce rythme qui nous l’avions fait, mais il en avait une autre seconde à partir de là, et ensuite ce n’était pas possible.

« Mais à part ça, évidemment, nous avons eu Lewis et Pierre, donc c’était super pour nous aujourd’hui. »

La transition vers Aston Martin n’a pas été facile pour Vettel, et après une dernière saison décevante chez Ferrari, il a pris beaucoup de bâton.

Cependant, il était plus soucieux de donner un coup de pouce à une équipe qui a connu un début d’année difficile sous son nouveau nom que de sa propre réputation.

« Je suis heureux pour l’équipe, je pense qu’après une saison aussi solide l’année dernière et un début décevant à bien des égards cette année, je pense que c’est ce dont nous avions besoin, et les gars méritent. En outre, c’est un bon signal pour tous les l’usine à la maison, il se passe beaucoup de choses.

« Mais j’espère que ce résultat nous aidera à garder l’esprit haut, ce qui est le cas, et peut-être à prendre un peu d’élan pour avoir des courses plus fortes. »

Vettel tient naturellement à ce que son équipe puisse continuer à extraire plus de performances de la voiture et lui donner ainsi de nouvelles chances de se battre comme il l’a fait dimanche.

« De toute évidence, c’est très serré au milieu de terrain, et si nous pouvons trouver ce dixième ou deux de plus, peu importe où, cela peut faire une énorme différence, car cela pourrait suffire pour vous amener en Q3, cela pourrait suffire en course. pour rester en dehors de ce tour, ou pour aller pour le dégagement et le faire fonctionner, et ainsi de suite.

« Donc, à la fin, si vous regardez le week-end, ce ne sont probablement que cinq minutes qui comptent vraiment, ce sont les tours de qualification et ensuite les tours cruciaux de la course. Mais il faut que tout fonctionne comme vous le souhaitez dans un champ aussi restreint que celui-ci. est. »

Charger plus d'articles connexes
Charger plus dans auto