Accueil Actualité Cinq Américains, un Russe et un Serbe "détenus en Haïti avec des armes" | Nouvelles du monde

Cinq Américains, un Russe et un Serbe "détenus en Haïti avec des armes" | Nouvelles du monde

0
0

Cinq Américains, un Russe et un Serbe auraient été arrêtés avec une cache d'armes à Haïti, où des manifestations ont eu lieu.

Le journal haïtien Le Nouvelliste a annoncé que la police avait retrouvé six mitrailleuses, sept pistolets, des drones, des téléphones satellites et des gilets pare-balles dans leurs deux véhicules dans la capitale, Port-au-Prince.

Le Miami Herald a rapporté que les hommes avaient déclaré aux officiers qu'ils participaient à "une mission gouvernementale".

Des entreprises et des bureaux gouvernementaux ont lentement rouvert lundi à travers Haïti après plus d'une semaine de violentes manifestations de centaines de milliers de manifestants.

Image:
Un manifestant passe devant une barricade en flammes lors des manifestations du 15 février

Les manifestants réclamaient la démission du président Jovenel Moise après la flambée des prix à la suite d'allégations de corruption du gouvernement.

Le département d'Etat américain a déclaré qu'il savait que la police haïtienne avait arrêté un groupe comprenant des citoyens américains. Au total, huit ont eu lieu, a précisé Le Nouvelliste, dont un haïtien.

Les profils de médias sociaux appartenant à des hommes publiés dans des journaux haïtiens correspondaient à des citoyens américains qui se réclamaient de l'armée, a déclaré Reuters.

Des centaines de milliers de personnes ont été dans les rues de Port-au-Prince
Image:
Des centaines de milliers de personnes ont été dans les rues de Port-au-Prince

Le Herald a déclaré que le chef du commissariat de police de Port-au-Prince, Joel Casseus, avait déclaré que les hommes avaient d'abord refusé de s'identifier ou d'expliquer pourquoi ils étaient lourdement armés et voyageaient dans des Toyota Prado et Ford Pickup sans plaques.

Une fouille des véhicules a également permis de trouver un télescope, des cassettes professionnelles et des documents avec des listes de noms, a déclaré une source policière au journal.

Les hommes ont déclaré à la police "qu'ils étaient en mission et qu'ils n'avaient pas à nous parler", a déclaré M. Casseus au Herald. "Ils ont dit qu'ils faisaient partie d'une mission gouvernementale."



Les Haïtiens ont promis vendredi de continuer à manifester jusqu'à ce que le président Jovenel Moise démissionne, malgré l'annonce de mesures économiques à venir destinées à apaiser plus d'une semaine de manifestations violentes à travers le pays.



Les manifestants haïtiens continuent de bloquer les routes alors que la nourriture, l'eau et le gaz se font rares et s'engagent à continuer jusqu'à la démission du président Moise.

Une source du département d'Etat a déclaré que les citoyens américains arrêtés à l'étranger avaient droit à une assistance consulaire appropriée mais ont refusé de donner plus de détails.

De nombreux manifestants qui ont envahi les rues de la capitale, Port-au-Prince, ces derniers jours, ont réclamé l'ouverture d'une enquête indépendante sur la localisation des fonds de l'accord PetroCaribe, une alliance entre les pays des Caraïbes et le Venezuela, membre de l'OPEP.

En vertu de l'accord, le Venezuela a autorisé les pays participants à acheter du pétrole à des conditions préférentielles.

Certains manifestants à Port-au-Prince ont crié: "Longue vie à Poutine, avec les Américains".
Image:
Certains manifestants à Port-au-Prince ont crié: «Longue vie à Poutine et aux Américains»

Une enquête du Sénat haïtien a révélé qu'au moins 14 anciens responsables du gouvernement de l'ex-président Michel Martelly avaient détourné de l'argent du programme de 3,8 milliards de dollars, mais personne n'a été inculpé.

Certains des manifestants ont également brûlé un drapeau américain et scandé "Longue vie à Poutine avec les Américains".

Depuis que M. Moise est arrivé au pouvoir à la suite d'une élection en 2016 qui, selon les États-Unis, aurait été marquée par des actes de violence et d'intimidation, le prix des produits de première nécessité, y compris le pétrole, a plus que doublé.

M. Moise a refusé de se retirer, mais son Premier ministre, Jean-Henry Ceant, a déclaré ce week-end que certains budgets gouvernementaux seraient réduits de 30%.



Selon la police, six personnes sont mortes et au moins cinq blessées lors de manifestations organisées en Haïti pour protester contre des allégations de détournement de fonds d'un programme vénézuélien fournissant du pétrole subventionné au pays.



Au moins six personnes sont mortes lors de manifestations organisées en Haïti pour protester contre des accusations de corruption du gouvernement.

M. Ceant a fait plusieurs autres promesses, notamment en s'engageant à enquêter sur de prétendues dépenses inexpliquées liées à l'accord PetroCaribe.

De nombreux Haïtiens sont douteux et les écoles sont restées fermées lundi, craignant une nouvelle violence.

Haïti est le pays le plus pauvre de l'hémisphère occidental et environ 60% de ses quelque 10,5 millions d'habitants peinent à se débrouiller avec 2 dollars par jour.

  • HABITAT ET JARDIN Salon de jardin en aluminium et textilène "Haïti" - Phoenix
    Jardin piscine Mobilier de jardin et jeux Mobilier de jardin Salon de jardin HABITAT ET JARDIN, Table de jardin repas…
  • Chaudron pot émaillé avec couvercle sur trépied + brasero HAITI - FARM
    Jardin piscine Mobilier de jardin et jeux Chauffage d'extérieur Brasero et cheminée d'extérieur FARM COOK, Chaudron pot émaillé avec couvercle…
  • Chaudron pot émaillé avec couvercle sur trépied + brasero HAITI - FARM
    Jardin piscine Mobilier de jardin et jeux Chauffage d'extérieur Brasero et cheminée d'extérieur FARM COOK, Chaudron pot émaillé avec couvercle…
  • Chaudron pot émaillé avec couvercle sur trépied + brasero HAITI - FARM
    Jardin piscine Mobilier de jardin et jeux Chauffage d'extérieur Brasero et cheminée d'extérieur FARM COOK, Chaudron pot émaillé avec couvercle…
Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Hong Kong retire le projet de loi controversé sur l'extradition qui a entraîné des mois de manifestations | Nouvelles du monde

Le gouvernement de Hong Kong a retiré le projet de loi controversé sur l'extradition q…