Accueil Actualité Chef d'établissement enseignant sur 16 personnes condamnées à mort pour le meurtre d'un élève du Bangladesh | Nouvelles du monde

Chef d'établissement enseignant sur 16 personnes condamnées à mort pour le meurtre d'un élève du Bangladesh | Nouvelles du monde

0
0
  • YouTube
    Browse by interest - Discover videos you’ll love in categories like music, entertainment, news, gaming, and more. All from the comfort of your couch. Supports multiple accounts - Everyone at home can sign into YouTube with a Google account to see recommendations, subscriptions, and playlists. Play YouTube videos from your phone on the TV - It’s easy to enjoy videos with friends and family. Simply find the videos you want to watch on your phone, then send them to your TV with a single tap. Search by voice - Quickly and easily find what you want to watch using voice search. Watch movies and shows - Stay entertained with thousands of movies and TV episodes available to own, rent, or watch for free. Enjoy music on the big screen - Find music videos featuring your favorite artists, songs, live performances and more. Discover new music based on your tastes and what’s trending around you. Watch videos in 4K - YouTube is home to the world’s largest library of online 4K content. Enjoy high-definition videos on the biggest screen in the house – from scenic nature videos to movie and video game trailers and more. (Requires a 4K-capable device.)
  • VASAGLE Meuble TV Vintage, Table Basse, Table de Salon, Armature métallique, Texture Bois, pour Chambre, Salon par SONGMICS LTV40BX

Un chef d'établissement au Bangladesh fait partie des 16 personnes condamnées à mort pour le meurtre d'une étudiante qui avait refusé de retirer sa plainte pour harcèlement sexuel à son encontre.

La famille de Nusrat Jahan, âgée de 18 ans, a déclaré avoir subi des pressions pour faire en sorte que sa plainte ne soit pas portée à la connaissance de la police selon laquelle Siraj Ud Doula aurait tenté de la violer.

L'adolescente a été attirée sur le toit de sa madrasa – une école musulmane – dans la communauté de Feni, dans le sud-est du pays, le 6 avril. Après avoir été aspergée de kérosène, elle a été incendiée.

Image:
Siraj Ud Doula (au centre) fait partie des 16 personnes condamnées à mort pour le meurtre de Nusrat Jahan

Elle a subi 80% de brûlures au corps et est décédée plusieurs jours après l'attaque, qui aurait eu lieu selon les instructions de la police.

L’assassinat de Nusrat a suscité un tollé général et suscité de nombreuses manifestations dans tout le pays, appelant le gouvernement à adopter des mesures plus sévères à l’encontre des délinquants sexuels.

Le Premier ministre Sheikh Hasina a rencontré sa famille et s'est engagé à traduire ses assassins en justice. À l'époque, il a été cité dans les médias locaux, affirmant qu'elle était "perdue pour les mots pour condamner" ce qui s'est passé.

La mère de Nusrat, Shirin Akhtar, a déclaré: "Je ne peux pas l'oublier un instant. Je ressens encore la douleur qu'elle a subie".

Le procureur général Hafez Ahmed a déclaré aux journalistes: "Le jugement prouve que personne n'est au-dessus de la loi".

Il a ajouté que les avocats de la défense avaient tenté en vain de prétendre que Nusrat s'était suicidé.

Son frère, Mahmudul Hasan Noman, a demandé l'exécution rapide de la peine de mort et a demandé la protection de sa famille contre les représailles, affirmant: "Nous vivons dans la peur. Nous sommes menacés encore aujourd'hui dans la salle d'audience".

Nusrat Jahan, 18 ans, a refusé de retirer sa plainte pour harcèlement sexuel contre son directeur Siraj Ud Doula
Image:
Nusrat Jahan, 18 ans, a refusé de retirer sa plainte pour harcèlement sexuel contre Siraj Ud Doula

Le Bangladesh a connu une augmentation spectaculaire du nombre de cas de viol au cours des derniers mois, avec 217 femmes et enfants violés en septembre – le plus haut niveau depuis un mois depuis 2010, selon un rapport publié par Bangladesh Mahila Parishad, un groupe de défense des droits des femmes.

Beaucoup d'autres cas ne sont pas signalés parce que les femmes craignent d'être stigmatisées.

Les défenseurs des droits de l'homme attribuent le nombre croissant de viols à un manque de sensibilisation, à une culture d'impunité et à des personnes influentes qui protègent des violeurs présumés pour des raisons politiques.

L'avocat de la défense, Giasuddin Nannu, a déclaré que ses clients contesteraient les verdicts devant la Haute Cour.

  • Ring Fit Adventure pour Nintendo Switch
    Faites du sport tout en vous amusant avec Ring Fit Adventure ! Munis des accessoires présents dans la boite du jeu partez à l’aventure et réalisez des mouvements de sports pour avancer dans les niveaux. Poussez sur le Ring-Con et vous enverrez un choc sur vos ennemis ! A la fin de chaque exercice, mesurez même votre rythme cardiaque et découvrez le nombre de calories dépensées.
  • Blumfeldt California Green Chaise longue de jardin pliable rembourrée -carreaux
Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Coronavirus: les États-Unis copient la campagne britannique #LightItBlue – et ils ne plaisantent pas | Nouvelles du monde

Les monuments à travers l’Amérique sont devenus bleus jeudi soir, en reconnaissance …