Accueil auto Brad Keselowski décroche la victoire de Bowman lors de la deuxième étape

Brad Keselowski décroche la victoire de Bowman lors de la deuxième étape

0
0

Keselowski a pris le départ de la 14ème place avec sept tours à faire avec des pneus neufs et sest frayé un chemin dans le peloton pour remporter sa deuxième étape consécutive dans le Coca-Cola 600 de dimanche.

Kyle Busch a terminé troisième, Chase Elliott a terminé quatrième et William Byron a fini cinquième.

À la suite de la pause entre les étapes 1 et 2, plusieurs voitures ont choisi de ne pas prendre les stands, dont Keselowski, qui demeurait en tête lorsque la course est revenue au vert au 108e tour.

Denny Hamlin a pris les devants au redémarrage alors que Kevin Harvick suivait pour prendre la deuxième place.

Au 125 e tour, Hamlin avait une avance de 1,2 seconde sur Harvick. Keselowski était troisième, Jimmie Johnson quatrième et Elliott cinquième.

Au tour 127, Chris Buescher a percuté le mur de Turn 4 pour faire apparaître un avertissement. Buescher avait tagué le mur au début de la scène.

La plupart des voitures de tête ont choisi de faire le stand et Keselowski a été le premier hors piste. Au redémarrage du tour 132, Elliott – le premier des sept qui est resté en tête – a pris la tête, suivi de Martin Truex Jr. et de Joey Logano.

Clint Bowyer a été pénalisé pour excès de vitesse sur une route de ravitaillement et a dû reprendre la course à larrière du terrain.

Ryan Blaney a repoussé Elliott sur le dos pour prendre la tête pour la première fois en sortant du virage 4 au tour suivant.

Un tour plus tard, Keselowski a contourné Blaney pour reprendre la tête.

Avec 60 tours à faire dans la deuxième étape, Keselowski a maintenu une petite avance sur Harvick. Kyle Busch a terminé troisième, Hamlin quatrième et Byron cinquième.

Après 150 tours, Logano a effectué un arrêt au stand avec le drapeau vert. Il courait 25ème et a lutté une grande partie de la course.

Daniel Suarez a suivi les stands au tour 157 au moment où de nombreux pilotes restés en dehors des étapes 1 et 2 ont choisi de faire escale en vert.

Hamlin a fait tomber un pneu au tour 162, ce qui a envoyé sa Toyota n ° 11 dans le mur du virage 2 et déclenché un avertissement.

Toutes les voitures de tête ont choisi de jouer sous la mise en garde avec Byron, le premier hors-piste. Au redémarrage du tour 167, Byron était suivi de Keselowski, Harvick et Johnson.

Keselowski a contourné Byron dans le virage 4 pour reprendre la tête au 168e tour.

Avec 20 tours à faire dans la deuxième étape, Keselowski a maintenu une petite avance sur Blaney. Bowman était troisième, Byron quatrième et Elliott cinquième.

Au tour 189, Ryan Preece frappe le mur de Turn 2 pour faire apparaître un autre avertissement. Beaucoup des voitures en tête ont choisi de faire le stand, mais Bowman faisait partie de ceux qui sont restés à lécart et ont pris la tête.

Au redémarrage, au tour 194, Bowman a été suivi par Byron, Larson, Kurt Busch et Ricky Stenhouse Jr. Keselowski, qui a été le premier hors piste parmi ceux qui ont effectué le ravitaillement.

Avec quatre tours à faire dans l’étape, Keselowski s’est frayé un chemin jusqu’au deuxième rang.

À deux tours de la fin, Keselowski est entré dans Bowman en entrant dans le virage 1 pour revenir au premier rang.

Lire aussi:

Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Nakagami explique sa décision de sauter les 8 Heures de Suzuka

Le vainqueur 2010, Nakagami, est revenu aux 8 Heures de Suzuka en 2017 avec Harc-Pro, avan…