Accueil auto Bottas dit que les travaux portant sur le « point faible » ont conduit au pôle F1

Bottas dit que les travaux portant sur le « point faible » ont conduit au pôle F1

0
0

Bottas n’a pas suffisamment réchauffé ses pneus en Q3 la dernière fois à Imola, ce qui a signifié qu’il s’est effondré à la huitième place sur la grille, et d’autres difficultés pour maintenir la température des pneus dans la course d’Émilie-Romagne ont signifié qu’il a été rodé avant la mi-distance, juste avant d’être éliminé en son énorme accident avec George Russell.

La question d’un bon échauffement des pneus a été jusqu’à présent un thème central du week-end de Portimao, avec des pilotes de l’autre côté du peloton qui luttent sur une surface lisse et à faible adhérence, mais Bottas a pu mettre ses problèmes précédents derrière lui pour remporter son 17e. Pôle de carrière en F1 devant son coéquipier Lewis Hamilton en Q3 samedi.

Les deux pilotes Mercedes ont encore eu un drame de température des pneus tardivement, car ils n’ont pas réussi à retrouver leur rythme Q2 sur les pneus moyens pour leurs derniers essais en Q3, ce qui, selon Bottas, était peut-être dû au « vent. [picking] dans la dernière manche et je ne pouvais pas tout à fait avoir la température [again] ».

«C’est une bonne sensation d’être en pole», a déclaré Bottas après avoir grimpé de sa W12 dans le parc fermé. « J’ai l’impression que ça fait un moment. C’était bien d’avoir une bonne qualification – c’est le point faible pour moi dans les deux premières courses, [with] faire fonctionner les pneus.

« Encore une fois ce week-end, nous avons travaillé dur et c’est agréable de voir que cela porte ses fruits et me met dans une bonne position pour demain. »

Lisez aussi:

S’exprimant plus tard lors de la conférence de presse d’après-qualification, Bottas a déclaré que le résultat « m’a certainement fait sourire ».

Il a ajouté: «Parce que lors des deux premières courses de la saison, les qualifications de mon côté n’ont pas été, du moins en Q3, le point fort.

«Tout retirer des pneus et faire en sorte que les pneus fonctionnent correctement a été un peu une faiblesse.

« Mais maintenant, j’avais l’impression que les choses commençaient à aller dans la bonne direction. Je me suis senti fort tout le week-end, donc je savais que c’était possible, et je suis vraiment très heureux de le mettre en place en Q3 et d’être en pole.

« En tant qu’équipe aussi, avec la pression et la bataille avec Red Bull, c’est bien d’être en tête. »

Lorsqu’on lui a demandé ce qu’il y avait derrière sa percée dans l’échauffement des pneus, Bottas a répondu: « Les tours de piste, en regardant ces choses – il s’agit tellement de pneus.

« Et oui, je fais confiance à ton propre travail et à la direction de la mise en place. Tout. »

Charger plus d'articles connexes
Charger plus dans auto