Accueil auto «Bonne décision» pour les pneus tendres au redémarrage d’Imola F1

«Bonne décision» pour les pneus tendres au redémarrage d’Imola F1

0
0

Norris était à la troisième place pour le redémarrage au 35e tour, après que la course ait été signalée au drapeau rouge suite à un affrontement entre George Russell et Valtteri Bottas, coincé derrière le leader Max Verstappen et Charles Leclerc de Ferrari.

Après que Verstappen eut presque tourné au redémarrage, cela signifiait que Leclerc n’avait pas trouvé de remorquage utile derrière le pilote Red Bull et, couplé à un patinage excessif des roues au départ sur des pneus moyens, Norris a profité des tendre pour tirer aux côtés de Leclerc et prendre la deuxième place.

Bien qu’il ait perdu la deuxième place face à un Lewis Hamilton en convalescence tardivement, Norris a tout de même assuré le deuxième podium de sa carrière en F1 à la troisième place après avoir maintenu les performances de ses pneus tendres jusqu’à l’arrivée.

Lisez aussi:

Après la course, Norris a admis qu’il n’avait pas été confiant quant à l’utilisation des softs pour le redémarrage, mais a remercié son équipe pour la décision qui lui a permis de rester à l’écart de Leclerc dans les dernières étapes.

«Nous avons pris la décision d’aller sur les pneus tendres et je n’étais pas si confiant pour faire fonctionner les pneus et ce n’est pas une piste facile à dépasser, mais je pense que c’était la bonne décision», a déclaré Norris. «A part le petit moment de Max, je pensais que Charles allait devancer Max au redémarrage car il était hors piste mais il n’en a pas profité. [After that] Il a eu beaucoup de patinage sur le redémarrage lorsque Max est allé et c’est la faute des médiums et de leur décision.

«Nous avons pris la décision d’aller sur les softs et nous avons eu un bon lancement, un bon redémarrage et nous avons pris de l’avance sur lui. J’ai commencé à économiser les pneus dès le premier tour après le redémarrage en sachant que les deux derniers tours vont être difficiles et qu’ils étaient surtout avec Lewis à la fin.

«Ce fut une belle petite bataille et agréable de piloter des voitures inhabituelles pour nous – Red Bull, Mercedes et Ferrari – donc c’est bien de les affronter. J’espère que nous pourrons en avoir plus à l’avenir. »

Lando Norris, McLaren MCL35M franchit la ligne d’arrivée

Photo par: Mark Sutton / Motorsport Images

Un podium a couronné un week-end mouvementé à Imola pour Norris, qui s’est vu refuser son meilleur résultat en qualification F1 de la troisième place lorsque son meilleur tour en Q3 a été supprimé après avoir dépassé les limites de la piste au virage 9, ramenant le pilote McLaren à la septième place.

Mis à part l’erreur Q3, dont Norris a insisté pour assumer pleinement la responsabilité, le joueur de 21 ans était ravi de voir son week-end de course passer à la troisième place du premier classement du championnat du monde de F1.

«Dans l’ensemble, je suis plutôt satisfait à la fois pour l’équipe et pour moi-même, à part la Q3, ce fut un week-end plutôt parfait», a-t-il déclaré. «Nous avons beaucoup amélioré la voiture au cours des deux derniers jours de vendredi à samedi en passant par les séances et nous n’avons pas commencé du meilleur pied, mais nous nous sommes beaucoup améliorés.

«J’ai senti que j’avais fait un très bon travail en qualifications et que je me suis donné une opportunité en Q3 et d’être assez proche de la pole position. Effectivement P3, puis mettez P7, donc c’était presque parfait de mon côté et de l’équipe donc j’ai été déçu. Donc, revenir troisième aujourd’hui après une course assez mouvementée a été gratifiant pour moi mais surtout pour l’équipe.

Charger plus d'articles connexes
Charger plus dans auto