Accueil Actualité Biélorussie: le Royaume-Uni prépare des sanctions pour violations des droits humains | Nouvelles du monde

Biélorussie: le Royaume-Uni prépare des sanctions pour violations des droits humains | Nouvelles du monde

0
0
  • "Piercing Street" "Piercing nombril Drapeau Royaume-Uni"
    "Piercing pour nombril avec pendentif représentant le drapeau du Royaume-Uni."
  • "Piercing Street" "Piercing nombril Drapeau Royaume-Uni"
    "Piercing pour nombril avec pendentif représentant le drapeau du Royaume-Uni."

Le Royaume-Uni prépare des sanctions pour les violations des droits de l’homme en Biélorussie, a déclaré le ministre des Affaires étrangères.

S’exprimant à la Chambre des communes, Dominic Raab a déclaré qu’Alexandre Lukashenko, qui a prêté serment cette semaine en tant que président lors d’une cérémonie secrète, a « un manque de légitimité ».

M. Raab a déclaré que la Grande-Bretagne n’acceptait pas les résultats de l’élection truquée et a condamné la « brutalité » imposée aux manifestants en Biélorussie.

Un homme est arrêté par la police le 20 septembre 2020 à Minsk en marge d'une manifestation appelée par le mouvement d'opposition pour la fin du régime du dirigeant autoritaire Alexander Lukashenko.  - Les autorités biélorusses ont amené aujourd'hui des camions militaires et des barbelés dans le centre de Minsk avant une marche de l'opposition prévue, un jour après que la police a arrêté des centaines de manifestantes.  (Photo par - / TUT.BY / AFP) (Photo par - / TUT.BY / AFP via Getty Images)
Image:
Un homme est arrêté par la police à Minsk en marge d’une manifestation appelée par le mouvement d’opposition pour la fin du régime du leader autoritaire Alexander Lukashenko.

Il a déclaré à la Chambre des communes qu’il était « critique que les responsables des élections frauduleuses et des violations des droits humains soient tenus de rendre des comptes ».

Il a déclaré que bien que le Royaume-Uni soit disposé à rejoindre les plans de l’UE pour des sanctions ciblées, les retards à Bruxelles signifiaient que le Royaume-Uni se joindrait à d’autres alliés pour adopter des sanctions ciblées contre les responsables de violations des droits de l’homme.

Il a décidé de diriger le bureau des affaires étrangères pour qu’il coordonne plutôt avec les États-Unis et le Canada.







Les manifestants ont appelé à la démission du président Alexander Lukashenko lors du sixième week-end de manifestations.

Il a déclaré: «Compte tenu du retard et de l’inauguration frauduleuse de Loukachenko, j’ai demandé à l’équipe des sanctions du ministère des Affaires étrangères de préparer des sanctions Magnitsky pour les responsables de graves violations des droits humains.

«Nous travaillons en coordination avec les États-Unis et le Canada pour préparer de toute urgence des listes appropriées.

« Nous appliquerons tous les outils à notre disposition pour demander des comptes à Loukachenko et à son régime. »

M. Raab a déclaré à la Chambre des communes que le Royaume-Uni doublerait le montant du soutien financier accordé aux groupes de défense des droits de l’homme, aux organisations de médias indépendants et aux groupes communautaires, pour un total de 1,5 million de livres sterling supplémentaires au cours des deux prochaines années.

Cela comprend 800 000 £ de soutien aux journalistes, en particulier au Bélarus, pour aider à «faire la lumière» sur la répression dans ce pays.

Des milliers de Biélorusses sont descendus dans les rues de la capitale de Minsk et d’autres villes mercredi soir pour protester contre l’investiture inopinée du président Alexandre Loukachenko qui a eu lieu dans la matinée.

La police a dispersé férocement les foules; à Minsk, les officiers ont utilisé des matraques et des canons à eau, faisant des dizaines de blessés. Plus de 360 ​​manifestants ont été arrêtés.

Il suit presque sept semaines de rallyes contre la réélection du chef autoritaire, qui, selon l’opposition, a été truquée.

L’UE a déclaré jeudi que l’assermentation de Loukachenko à un sixième mandat manquait de légitimité démocratique, défie la volonté du peuple biélorusse et ne fera qu’aggraver la crise politique du pays.

Le chef de la politique étrangère de l’UE, Josep Borrell, a réitéré que le bloc des 27 pays n’avait pas reconnu le résultat des élections du 9 août qui ont maintenu Loukachenko au pouvoir après 26 ans.

Il a déclaré: « Cette » inauguration « contredit directement la volonté d’une grande partie de la population biélorusse, exprimée dans de nombreuses manifestations pacifiques et sans précédent depuis les élections, et ne sert qu’à approfondir davantage la crise politique en Biélorussie. »

Lundi, les ministres des Affaires étrangères de l’UE n’ont pas imposé de sanctions aux responsables bélarussiens soupçonnés de fraude électorale ou d’avoir participé à une brutale répression sécuritaire des manifestations post-électorales, malgré les appels du principal opposant de Loukachenko à prendre des mesures.

Chypre continue de bloquer les sanctions jusqu’à ce que des mesures similaires soient imposées à la Turquie pour son exploration énergétique contestée dans l’est de la mer Méditerranée.

Les dirigeants de l’UE tenteront de sortir de l’impasse lorsqu’ils se rencontreront à Bruxelles le 1er octobre.

  • Certeo - Pavillon vertical - format 1,2 x 3 m - Royaume-Uni
    Quincaillerie Quincaillerie extérieure Boîte aux lettres et mobilier de hall Panneau d'affichage CERTEO, description du produit Idéal pour l'extérieur, à effet représentatif Résistant aux intempéries et à la déchirure Motif imprimé de très haute qualité informations détaillées longueur: 12000
  • ARTGEIST Paravent 5 volets - Nouvelle Carte Du Monde [Room Dividers] 225x172
    Mobilier d'intérieur Décoration Accessoire déco Paravent ARTGEIST, Paravent décoratif 'Nouvelle Carte Du Monde [Room Dividers]' est un accessoire unique pour des intérieurs modernes. Paravent 5 volets, fait en bois et imprimé des deux côtés paravent permettra de séparer discrètement l'espace
Charger plus d'articles connexes
Charger plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *