Accueil auto Bagnaia «  ira lentement  » s’il pense à la tête des points en MotoGP

Bagnaia «  ira lentement  » s’il pense à la tête des points en MotoGP

0
0

Après avoir terminé deuxième du Grand Prix d’Espagne de dimanche à Jerez, Bagnaia mène désormais le championnat de deux points devant Fabio Quartararo de Yamaha – qui a glissé au 13e rang de la course en raison d’un problème de bras-pompe.

Le total de 66 points de Bagnaia jusqu’à présent en 2021 est 19 de plus que les 47 qu’il a réussi tout au long de la saison dernière avec Pramac, le joueur de 24 ans le seul à avoir terminé sur le podium à trois manches cette année.

Malgré sa remontée de l’usine Ducati, Bagnaia admet qu’il doit encore prendre les choses course par course et ne pas trop se préoccuper du championnat pour le moment.

«Je suis heureux d’être le leader du championnat», a déclaré Bagnaia.

«Je dois le réaliser et ne pas y penser car nous avons 16 courses devant et nous devons continuer comme ça.

«Je pense que si je commence à penser au championnat après quatre courses, je vais commencer à être plus lent, donc je dois penser course par course et voir ce qui va se passer.

«Nous avons eu la chance de voir Fabio lutter, car s’il ne luttait pas, il gagnait la course car son rythme était incroyable et il a dominé tout le week-end.

«Mais dans tous les cas, pour gagner un championnat, il faut aussi avoir de la chance.

«Je suis content mais nous devons penser course par course et nous arrivons maintenant dans des circuits que nous aimons.»

Lisez aussi:

Bagnaia a exercé une certaine pression sur son coéquipier vainqueur Jack Miller dans les dernières étapes de la course de dimanche, mais il a dit qu’il était proche de s’écraser à deux tours de la fin et a pensé qu’il valait mieux «se calmer» à ce moment-là.

«Je pense que ce résultat est meilleur que celui de Portimao [where he also finished second], parce qu’à Portimao, nous sommes arrivés avec le même vélo que le Qatar et tout fonctionnait bien », a-t-il ajouté.

«Cette fois, nous avons beaucoup travaillé sur le vélo et mon ressenti était incroyable. Je me sentais bien avec tout.

«J’ai eu un peu de mal au départ car je pensais que pousser avec le pneu arrière aurait été difficile pour terminer la course.

«Mais j’ai vu que Jack, Fabio, tous les autres coureurs poussaient beaucoup au départ. Puis j’ai vu que mon rythme était bon, j’ai essayé de récupérer des positions, j’ai essayé de combler l’écart avec Jack.

«Mais j’ai pris un certain risque avec l’avant, je l’ai perdu avec deux tours à faire au virage 7 et il valait mieux être calme et terminer la course. Aujourd’hui était le jour de Jack, il mérite cette course.

« Terminer 1-2 sur une piste comme celle-ci nous donne à coup sûr une motivation pour arriver sur des pistes où notre vélo fonctionne mieux. »

Charger plus d'articles connexes
Charger plus dans auto