Accueil auto Aucune autre action sur «  l’incident de course  » de Bottas-Russell

Aucune autre action sur «  l’incident de course  » de Bottas-Russell

0
0

Bottas et Russell se sont écrasés lors de la course de dimanche à Imola après s’être heurtés à l’approche du virage 2 alors qu’ils se disputaient la neuvième position.

Russell gagnait rapidement sur Bottas dans la ligne droite principale et se déplaçait sur le côté droit de la piste pour essayer de dépasser, seulement pour heurter une zone humide et perdre le contrôle de sa voiture.

Russell’s Williams a lancé à gauche et dans la Mercedes de Bottas, causant des dommages importants aux deux voitures et laissant des débris éparpillés sur la piste, provoquant un drapeau rouge.

Les deux pilotes n’ont pas tardé à se blâmer, Russell affirmant que Bottas avait rompu un gentleman’s agreement sur des mouvements mineurs à grande vitesse.

Les commissaires ont confirmé peu de temps après l’incident qu’ils enquêteraient sur la question après la course, rencontrant à la fois les pilotes et les représentants de Mercedes et de Williams.

Lisez aussi:

Dans un bulletin publié par les commissaires sportifs après la réunion, il a été confirmé qu’aucune autre mesure ne serait prise après un examen des vidéos et de la télémétrie des voitures.

Les commissaires ont estimé que Bottas «a maintenu sa ligne tout au long de l’incident le long du côté droit de la ligne sèche, laissant au moins une largeur totale de voiture vers la droite en tout temps».

Lorsque Russell s’est déplacé pour passer Bottas sur la droite, «l’écart entre eux et le côté droit de la piste a diminué», conduisant au crash.

Les stewards ont écrit: «À aucun moment, aucune des deux voitures n’a manœuvré de manière erratique. La piste ne semblait pas particulièrement mouillée dans le virage 1, mais au point d’approche la plus proche du côté droit de la piste, les pneus du côté droit de la voiture 63 ont heurté une zone particulièrement humide et la voiture a claqué en lacet, en gardant à l’esprit que la voiture avait une faible force d’appui à l’arrière avec le DRS ouvert.

«Les Commissaires Sportifs concluent que l’accident était un incident de course compte tenu des conditions et ne prennent aucune autre mesure.»

Interrogé par Motorsport.com sur sa défense, Bottas a nié avoir rompu tout accord entre les pilotes.

« Je ne vois pas du tout les choses de cette façon, je n’ai pas fait de mouvements brusques », a déclaré Bottas.

«Je pense que c’est tout à fait clair à son bord aussi, j’ai toujours laissé un espace. Non, de mon côté, c’était propre.

«Bien sûr que je défends, je ne vais pas lui faire de place. Mais aussi quand je cours, j’ai du respect. Alors je vois les choses différemment pour lui.

Charger plus d'articles connexes
Charger plus dans auto