Accueil Actualité Assassinat d’Ingrid Escamilla: des centaines de personnes manifestent contre «l’État fémicide» | Nouvelles du monde

Assassinat d’Ingrid Escamilla: des centaines de personnes manifestent contre «l’État fémicide» | Nouvelles du monde

0
0
  • HTH Super Winterprotect - produit d’hivernage Quantité - Bidon de 1 L
    Prévient les dépôts de tartre, lutte contre les algues et les champignons parasites. Non moussant Forte teneur en matières actives, sans phosphates. Facilite la remise en service de la piscine au printemps. Compatible avec tout type de traitement et de filtration. Mode d’emploi : Mettre 1 L pour 35 m3.
  • Le Crépuscule et l'Aube

Des centaines de manifestants ont exigé une action du gouvernement mexicain après le dernier meurtre d’une jeune femme dans le pays.

En moyenne, 10 femmes sont assassinées au Mexique chaque jour, mais les protestations ont été déclenchées par le meurtre particulièrement horrible d’Ingrid Escamilla, 25 ans, à Mexico.

Mme Escamilla a été retrouvée morte par des policiers dans un appartement juste au nord du centre-ville le week-end dernier, son corps a été écorché et une partie de son corps a été jetée dans un égout.

Image:
Les manifestants ont déclaré que le Mexique était devenu un « État fémicide »

Son petit ami a été arrêté pour son meurtre.

Des images macabres de son corps ont été publiées par certains journaux mexicains, ce qui a déclenché une nouvelle colère.

Lilia Florencio Guerrero, dont la fille a été assassinée en 2017, a appelé le président Andres Manuel Lopez Obrador, qui était à l’intérieur du palais pendant les manifestations, à faire plus pour arrêter la violence.

Elle a dit: « Ce n’est pas seulement Ingrid. Il y a des milliers de fémicides.

« Cela nous remplit de colère et de rage. »

Les manifestants, pour la plupart des femmes, ont peint en rouge les mots «État fémicide» sur le palais présidentiel du Mexique.

Un véhicule de presse est incendié alors que des femmes défilent à Mexico le 14 février 2020 pour protester contre la violence sexiste. - Plusieurs manifestations ont eu lieu vendredi dans la capitale mexicaine et dans d'autres villes du pays après le meurtre d'Ingrid Escamilla, 25 ans, poignardée à mort puis écorchée par son partenaire dans le nord de Mexico le 9 février.
Image:
Un véhicule de presse a été incendié pendant les manifestations

Ils ont également défilé sous de fortes pluies vers les bureaux de La Prensa, qui a publié des photos du corps de Mme Escamilla sur sa première page. Au moins un véhicule appartenant au journal a été incendié.

Le journal a déclaré plus tard dans un communiqué qu’il était « entré dans un processus d’examen plus approfondi ».

Le collectif United Mexican Journalists, cité à El Pais, a déclaré que la publication des photos montrait « un manque total de respect pour la victime, l’accusé, les garanties d’une procédure régulière et la société ».

« Le message qu’ils ont envoyé à la société était qu’ils sont des entrepreneurs et que leur contenu (est) une simple marchandise … C’est un moment très sombre pour la presse mexicaine. »

Un manifestant dépose des fleurs sur une affiche lors d'une manifestation contre la violence sexiste au centre-ville de Mexico, Mexique, le 14 février 2020
Image:
L’année dernière, 3825 femmes ont été assassinées, soit une augmentation de 7% par rapport à 2018

Les autorités disent enquêter sur des policiers soupçonnés d’avoir pris les photos avec leur téléphone portable avant de les divulguer aux journaux.

Les manifestants ont scandé « plus d’un meurtre » et arboré des pancartes disant « nous exigeons un journalisme responsable », « Ingrid nous sommes tous vous » et « le sexisme tue ».

Dans un communiqué, les manifestants ont déclaré: « Cela nous rend furieux comment Ingrid a été tuée et comment les médias ont exposé son corps.

« Il nous exaspère que le public nous juge, disant » ce n’est pas la bonne façon d’exprimer votre rage « .

« Nous ne sommes pas fous, nous sommes furieux. »

L'homme de 25 ans a été retrouvé dans un appartement. Pic: Instagram
Image:
Ingrid Escamilla, 25 ans, a été assassinée à Mexico. Pic: Instagram

Sur les réseaux sociaux, les gens ont cherché à contrecarrer les photos publiées dans les journaux avec des photos de Mme Escamilla vivante et heureuse.

A l’intérieur du palais présidentiel, le président a déclaré à la presse: « Je ne m’enfouis pas la tête dans le sable … Le gouvernement que je représente veillera toujours à assurer la sécurité des femmes ».

Il n’a pas précisé comment il procéderait.

L’année dernière, 3825 femmes ont été assassinées, soit une augmentation de 7% par rapport à 2018, selon les chiffres officiels.

  • HTH Super Winterprotect - produit d’hivernage Quantité - Bidon de 3 L
    Prévient les dépôts de tartre, lutte contre les algues et les champignons parasites. Non moussant Forte teneur en matières actives, sans phosphates. Facilite la remise en service de la piscine au printemps. Compatible avec tout type de traitement et de filtration. Mode d’emploi : Mettre 1 L pour 35 m3.
  • Twitch: Livestream Multiplayer Games & Esports
    + Live and recorded video of top video games, esports events, art, cooking, music, and more + Interactive live shows by Xbox, Sony, Riot Games, Blizzard + Completely unique programming like Bob Ross marathons and exclusive video game events + Full-featured live chat with one of the largest gaming communities in the world + Dark mode quality for late-night viewing + Simple, intuitive navigation that makes it easy to discover the content you care about most + Mobile broadcasting, putting the ability to go live right in your hand at the touch of a button
Charger plus d'articles connexes
Charger plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *