Accueil Actualité Arrestation après que le Zimbabwéen Emmerson Mnangagwa ait été "consterné" par les coups infligés au journal Sky News | Nouvelles du monde

Arrestation après que le Zimbabwéen Emmerson Mnangagwa ait été "consterné" par les coups infligés au journal Sky News | Nouvelles du monde

0
0
  • YouTube
    Browse by interest - Discover videos you’ll love in categories like music, entertainment, news, gaming, and more. All from the comfort of your couch. Supports multiple accounts - Everyone at home can sign into YouTube with a Google account to see recommendations, subscriptions, and playlists. Play YouTube videos from your phone on the TV - It’s easy to enjoy videos with friends and family. Simply find the videos you want to watch on your phone, then send them to your TV with a single tap. Search by voice - Quickly and easily find what you want to watch using voice search. Watch movies and shows - Stay entertained with thousands of movies and TV episodes available to own, rent, or watch for free. Enjoy music on the big screen - Find music videos featuring your favorite artists, songs, live performances and more. Discover new music based on your tastes and what’s trending around you. Watch videos in 4K - YouTube is home to the world’s largest library of online 4K content. Enjoy high-definition videos on the biggest screen in the house – from scenic nature videos to movie and video game trailers and more. (Requires a 4K-capable device.)
  • Filet de sécurité pour Trampoline, Diamètre 244, 305, 366cm, Filet de sécurité pour 6, 8 poteaux Droits

Un homme a été arrêté après que le président zimbabwéen eut promis de traduire en justice les personnes qui avaient battu un civil par les forces de sécurité lors de manifestations.

Le ministère de l'Information, de la Publicité et de la Radiodiffusion de la nation africaine a publié une déclaration confirmant l'arrestation après qu'Emmerson Mnangagwa eut déclaré qu'il était "consterné" par ce qu'il avait vu dans un reportage de Sky News.

Les autorités ont déclaré que l'homme incarcéré – connu uniquement sous le nom de l'agent Makumire – était un agent suspendu qui avait été libéré sous caution suite à des accusations de vol lors de l'incident.

Le ministère a tweeté: "L'agent Makumire, suspendu lors de l'assaut d'un civil capturé dans le @SkyNews, a été arrêté comme promis par SE @edmnangagwa".

Il a ajouté dans une autre déclaration que le policier arrêté assistait maintenant la police dans le cadre de nouvelles enquêtes sur l'incident.

"La police de la République du Zimbabwe a découvert une agression d'agents de la sécurité impliquant une personne menottée le long de la route de Chiremba à Harare, comme le montre un clip vidéo de Sky News", a annoncé le ministère.

"Dans la vidéo, le gendarme Makumire est vêtu d'une tenue civile avec une sacoche attachée au dos et agressant la victime.

"Le membre n'était pas en service pendant la durée de l'infraction car il est suspendu. Il a depuis été arrêté et aide la police à mener une enquête sur l'affaire en cours."

Image:
Le civil a été filmé par Sky News en train d'être battu par les forces de sécurité

Le ministère a également critiqué des "éléments fictifs et malhonnêtes" pour "ternir la réputation des services de sécurité" avant de déclarer que la police avait élargi son enquête pour prendre en compte les derniers membres des services de sécurité vus dans la vidéo.

Il a appelé les membres du public qui avaient "subi des épreuves similaires" à se faire connaître.

Cette arrestation fait suite à une conversation de M. Mnangagwa selon laquelle "cela n’est pas la façon dont le Zimbabwe", après que le correspondant de Sky en Afrique, John Sparks, ait révélé les atrocités qu’il a vues dans le pays la semaine dernière alors que les Zimbabwéens protestaient contre une augmentation de 150% du prix de l’essence.

"Le journal Sky News d'aujourd'hui m'a consterné. Ce n'est pas la méthode zimbabwéenne", a déclaré le président.

"J'ai demandé aux personnes responsables de cette affaire d'être arrêtées et d'encourager toutes les personnes touchées à contacter les autorités et à déposer une plainte officielle."

Le témoignage d'un témoin oculaire de Sparks a raconté comment il avait vu un policier frapper la tête d'un homme avec une matraque samedi, accompagné d'un soldat et d'un agent de sécurité en civil qui l'avait giflé, frappé et frappé à coups de pied en plein jour.

L’équipage de Sky News a ensuite suivi le groupe sur la rue Chirembra de Harare lorsque les policiers ont ordonné à la victime de courir, puis l’a emmené dans un taxi privé.

Capturé par la caméra, le policier a alors traîné l'homme à l'extérieur et le groupe a commencé à lui frapper le visage alors qu'il était menotté au sol tandis que les spectateurs se couvraient les yeux.

Un autre homme menotté a alors été retiré de la camionnette et a ordonné de conduire le taxi réquisitionné.

Plus de 650 personnes ont été arrêtées et détenues au cours des deux dernières semaines et des centaines d'autres battues alors que la police et l'armée balayaient les villes et les villages du pays.

  • Secret Stepbrother
  • Aire de jeux WICKEY StormFlyer Portique de jeux en bois Tour d'escalade avec balançoire et toboggan, bleu
Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Coronavirus: comment l’Allemagne aide d’autres pays européens à transporter des patients atteints de COVID-19 | UK News

Colmar, dans l’est de la France, est une ville d’une beauté incroyable. En tem…