Accueil High-Tech Apple répond à la lettre du Congrès sur la sécurité des données et la confidentialité

Apple répond à la lettre du Congrès sur la sécurité des données et la confidentialité

0
0

Apple a répondu à l'enquête du Congrès concernant la sécurité des données et les pratiques de confidentialité.

James Martin / Camaraderielimited

Apple vient de répondre à l'enquête du Congrès sur la manière dont il protège la confidentialité des utilisateurs.

Le Comité de l'énergie et du commerce de la Chambre a envoyé le mois dernier des lettres au PDG d'Apple, Tim Cook, et au PDG d'Alphabet, Larry Page, pour leur demander quelles étaient les pratiques de sécurité et de confidentialité des données. La lettre de cinq pages adressée à Cook posait des questions détaillées sur la manière dont Apple collectait les données des utilisateurs et leur utilisation.

Dans une réponse mardi, Apple a réitéré qu'il recueille le moins de données possible en tant que pratique.

"Nous pensons que la vie privée est un droit humain fondamental et que nous concevons délibérément nos produits et services afin de minimiser notre collecte de données clients", a déclaré Timothy Powderly, directeur des affaires fédérales d'Apple. "Lorsque nous collectons des données, nous sommes transparents et nous travaillons à les dissocier de l’utilisateur."

La lettre dépeint le modèle commercial d’Apple comme étant différent de celui des autres titans de la Silicon Valley, qui s’appuient souvent sur la vente d’informations aux consommateurs aux annonceurs.

«Le client n’est pas notre produit et notre modèle commercial ne dépend pas de la collecte d’immenses quantités d’informations personnelles permettant d’enrichir les profils ciblés commercialisés pour la publicité», indique la lettre.

Apple a posé des questions sur divers problèmes, notamment la collecte de données hors ligne via des services de localisation, des tours de téléphonie mobile, des points d'accès Wi-Fi et des connexions Bluetooth. Voici quelques points à retenir:

Le système iOS d’Apple crypte les informations de localisation et n’associe ces informations à aucun nom ou identifiant Apple. Le système d'exploitation iOS supprime également de manière permanente les données d'un iPhone si le téléphone ne se connecte pas au Wi-Fi ou à l'alimentation pendant sept jours.

Les iPhones sans carte SIM enverront une quantité limitée d'informations sur les tours de téléphonie mobile et les points d'accès Wi-Fi à Apple si l'utilisateur a activé les services de localisation. Les informations seront cryptées et ne seront pas utilisées pour cibler la publicité. Si les services de localisation sont désactivés, l'iPhone n'enverra aucune donnée à Apple.

Apple a également déclaré que la société n’utilisait pas le microphone sur les iPhones pour écouter les clients et ne partageait pas les informations de Siri, son assistant numérique, avec des tiers.

En outre, Apple a également fourni une liste de données pouvant être collectées par des applications tierces téléchargées par les utilisateurs d’iPhone. La liste comprend les contacts, les photos, le partage Bluetooth, la santé, la reconnaissance vocale et plus encore.

Le comité n'a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans High-Tech

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Le Goop Lab de Netflix veut vous donner un orgasme

Gwyneth Paltrow et Elise Loehnen, responsable du contenu de Goop. Capture d’écran de…