Accueil auto Alpine s’est «effrayée» avec les combats de F1 par temps chaud

Alpine s’est «effrayée» avec les combats de F1 par temps chaud

0
0

Alpine n’a pas réussi à marquer de points lors de son premier Grand Prix depuis le changement de marque de l’opération d’usine de Renault, car il n’a pas réussi à se battre contre ses rivaux du milieu de terrain supérieur à partir de 2020.

Esteban Ocon a passé la majorité de la course en dehors des points après avoir abandonné en Q1 et a été frappé par Sebastian Vettel dans les phases finales. Son coéquipier Fernando Alonso s’est qualifié neuvième, et était en marge des points avant qu’un problème de frein ne l’oblige à abandonner après 32 tours.

Alpine a constaté que les performances de sa voiture étaient inférieures aux attentes lors des sessions plus chaudes à Bahreïn, ce qui suggère que l’équipe a une certaine sensibilité à la chaleur pour combattre avec l’A521.

« Il est juste de dire que nous sommes moins satisfaits de la voiture dans les sessions chaudes », a expliqué le directeur exécutif d’Alpine Marcin Budkowski. «FP3 [in Bahrain] C’était un peu plus difficile pour nous, et nous sommes revenus à un niveau de compétitivité plus représentatif dans les séances du soir, donc en FP2 et en qualifications.

«La température a été assez extrême. Il faisait plus chaud que pendant le test. Je me suis assis sur le mur de la fosse au début du FP3 et il faisait 38 ° C, je pense que la température de la piste est de 47 à 48 ° C. C’est beaucoup plus chaud qu’il ne l’était deux semaines auparavant au test.

«Évidemment, ce sont les mêmes pour tout le monde, mais vous aurez différentes voitures réagissant différemment à ces conditions. Nous nous sommes un peu effrayés, il est juste de dire, vendredi matin. Nous avions l’air un peu peu compétitifs et c’est bien de revenir dans un endroit un peu plus compétitif.

«Il nous manque encore un peu deux ou trois dixièmes pour nous battre avec les personnes avec lesquelles nous voulons nous battre.»

Lisez aussi:

Alpine prévoit d’apporter un package de mise à niveau «assez décent» au Grand Prix d’Émilie-Romagne à Imola le week-end prochain dans le but de trouver des performances et de rejoindre le combat avec les autres équipes de milieu de terrain.

Bien que Budkowski ne prévoyait pas que le problème du temps chaud se dresserait à nouveau lors des prochaines courses européennes en raison des conditions printanières, il espérait qu’il serait résolu au moment où les événements estivaux arriveront.

«Nous avons un peu de travail à faire pour comprendre pourquoi nous sommes apparemment moins compétitifs dans les sessions chaudes que dans les sessions du soir [in Bahrain]», A déclaré Budkowski.

«Je ne pense pas que ce sera un problème à Imola ou au Portugal, mais cela pourrait redevenir une chose pendant les mois d’été.»

Charger plus d'articles connexes
Charger plus dans auto