Accueil auto Alfa Romeo prédit des tests de pré-saison F1 « mouvementés »

Alfa Romeo prédit des tests de pré-saison F1 « mouvementés »

0
0

La F1 se lancera dans un seul test de pré-saison de trois jours sur le circuit international de Bahreïn du 12 au 14 mars, ce qui donnera aux équipes un temps limité pour se mettre à niveau avant la nouvelle saison.

Bien qu’il y ait eu une grande quantité de report des voitures 2020 pour 2021, les équipes sont néanmoins aux prises avec une fenêtre plus courte pour terminer leurs préparations typiques de pré-saison.

S’exprimant lors du dévoilement de la nouvelle Alfa Romeo C41 plus tôt cette semaine, le directeur technique Jan Monchaux a expliqué le défi posé par la réduction des essais de fonctionnement.

« Ça va être frénétique », a déclaré Monchaux.

« Trois jours, c’est assez court par rapport aux saisons précédentes. La voiture comporte beaucoup de composants, donc théoriquement le risque d’avoir une mauvaise surprise est réduit.

« Mais je m’attends à ce que ces trois jours soient très mouvementés sur la piste, avec toutes les équipes essayant de mettre le kilométrage maximum pour s’assurer que vous avez la fiabilité, mais aussi pour cocher la case par rapport aux attentes de performance. »

Lisez aussi:

On ne sait pas comment Alfa Romeo divisera sa course de pré-saison entre les pilotes de course Kimi Raikkonen et Antonio Giovinazzi, et le pilote de réserve Robert Kubica, qui ont tous conduit la voiture pendant six jours de tests en 2020.

La stabilité de la gamme de pilotes garantit que l’équipe n’aura pas besoin de passer du temps à aider un nouveau venu à se familiariser avec ses systèmes et ses processus.

« Je pense que la F1 va maintenant dans une autre direction par rapport au passé », a déclaré le directeur de l’équipe Alfa Romeo, Frédéric Vasseur.

« La première discussion que nous avons eue avec de moins en moins de tests [was] que nous devons être prêts lorsque vous partez en piste, et cela signifie que vous avez des gars expérimentés dans la voiture.

« C’est plus que logique. Le line-up fonctionne bien. »

Monchaux s’est également réjoui du transfert des essais de Barcelone à Bahreïn, garantissant que les températures et les conditions de piste seront plus stables et représentatives de ce à quoi les équipes peuvent s’attendre lors de la course d’ouverture deux semaines plus tard.

« Une bonne chose sera certainement la météo, car la température devrait être un peu plus élevée que ce à quoi nous sommes habituellement confrontés à Barcelone », a déclaré Monchaux.

« Par conséquent, le travail sur la nouvelle voiture et les nouveaux pneus, car nous essayons également de nouveaux pneus cette saison, sera certainement plus représentatif que lorsqu’il fait quatre ou cinq degrés à Barcelone. »

Charger plus d'articles connexes
Charger plus dans auto