Accueil auto Al-Rajhi remporte l’étape 7, Peterhansel prolonge la tête

Al-Rajhi remporte l’étape 7, Peterhansel prolonge la tête

0
0
  • Al-ko Débroussailleuse thermique Al-Ko BC 223 L-S - 22.5 cc - 0,7kW, largeur de coupe 41 cm
    Débroussailleuse thermique Al-Ko BC 223 L-S - 22.5 cc - 0,7kW, largeur de coupe 41 cm. Moteur 2 temps à mélange de 0,7kW, largeur de coupe de 41 cm, cloche d'embrayage en aluminium - Poignée soft grip loop réglable - Tête Tap&Go
    148,48 €

Peterhansel a mené une grande partie des 453 km de l’étape 7 entre Ha’il et Sakaki, la première partie de l’étape marathon de deux jours où les équipages doivent se passer d’une assistance extérieure, son avantage s’étendant jusqu’à 4m15s à son apogée.

Mais un bras de suspension cassé sur son mini buggy l’a rendu vulnérable dans les dernières sections de l’étape, permettant au héros local Al-Rajhi de passer et de remporter une courte victoire de 48 secondes – la première pour l’équipe Overdrive en 2021.

Malgré ses problèmes mécaniques, Peterhansel n’est jamais descendu en dessous de la deuxième position et a même récupéré du terrain dans la dernière ligne droite de 137 km jusqu’à la ligne d’arrivée, mettant fin à 27 secondes d’avance sur Carlos Sainz, troisième.

Le pilote Toyota Nasser Al-Attiyah n’a pas participé à la bataille pour la tête après les trois premiers points de passage, terminant quatrième et près de trois minutes derrière le vainqueur d’étape Al-Rajhi – après avoir à un moment perdu plus de cinq minutes de la tête.

Pour compléter une bonne journée pour Overdrive, Jakub Przygonski a terminé à 12 minutes de son coéquipier vainqueur d’étape en cinquième position, tandis que Yasir Seaidan était sixième dans la meilleure des voitures Century.

Le pilote PH Sport Peugeot Cyril Despres, quintuple champion à moto, a terminé septième dans le top 10, alors que Mathieu Serradori a terminé à seulement 47s derrière en septième pour Century.

Vladimir Vasilyev était à nouveau le meilleur pilote de Mini 4×4, neuvième, devant le pilote Bahrain Raid Xtreme et vainqueur de l’événement 2014 Nani Roma.

Suite à un bras de suspension cassé lors de l’étape 6 qui l’a fait passer de la 10e à la 54e place dans l’ordre général, Sébastien Loeb, neuf fois champion du monde des rallyes, a subi un autre revers dimanche lorsque son prétendant BRX1 fabriqué par Prodrive s’est arrêté avec un roulement endommagé.

Le Français, qui courait 10e à 398 km, n’a pas encore atteint la ligne d’arrivée au moment de la rédaction de cet article.

Avec seulement cinq étapes à courir à Dakar, Peterhansel, 13 fois vainqueur, est en tête de la catégorie des voitures avec une avance de 7m53 sur Al-Attiyah, malgré l’absence de victoire d’étape jusqu’à présent.

Sainz est à 41m06s derrière son coéquipier, le reste du peloton étant dirigé par Przygonski à plus d’une heure de la tête.

Roma détient une solide cinquième sur les débuts de son équipe BRX, bien loin de Vasilyev et de la PH Sport Peugeot de Khalid Al Qassimi.

Le vainqueur de l’étape 5 Giniel de Villiers occupe la huitième place pour Toyota, tandis que le privé Ford Martin Prokop et le pilote Optimus Christian Lavieille complètent le top 10.

Staadings après l’étape 7 (Top 10 uniquement):

Pos

Chauffeur

Voiture

Temps / intervalle

1

Stéphane Peterhansel

Mini

26h36m50s

2

Nasser-Al Attiyah

Toyota

7 min 53 s

3

Carlos Sainz

Mini

41 min 06 s

4

Jakub Przygonski

Toyota

1h22m48s

5

Nani Roma

BRX

1h59m00s

6

Vladimir Vasilyev

Mini

2 h 25 min 28 s

sept

Khalid Al Qassimi.

Peugeot

2h35m52s

8

Giniel de Villiers

Toyota

2h29m36s

9

Martin Prokop

Gué

2h59m50s

dix

Christian Lavieille

Optimus

3 h 22 min 54 s

Vidéo connexe

Charger plus d'articles connexes
Charger plus dans auto