Accueil Actualité Le journaliste britannique John Cantlie est toujours en vie et otage de l'Etat islamique, a déclaré le ministre | Nouvelles du monde

Le journaliste britannique John Cantlie est toujours en vie et otage de l'Etat islamique, a déclaré le ministre | Nouvelles du monde

0
0

John Cantlie, le journaliste britannique pris en otage par un Etat islamique en Syrie il y a plus de six ans, est toujours en vie, a déclaré un ministre du gouvernement.

Le ministre de la Sécurité, Ben Wallace, a affirmé cette affirmation lors d'un entretien avec des journalistes étrangers à Londres, mardi, sans donner plus de détails.

Il est tout à fait inhabituel pour un ministre du gouvernement de commenter une affaire d’otages en cours.

M. Cantlie, qui a présenté plusieurs vidéos de propagande en anglais à ses ravisseurs, n'a pas été entendu depuis plus de deux ans.

Au cours de cette période, une coalition dirigée par les États-Unis et soutenant les forces irakiennes et les milices syriennes a repris la majorité du territoire détenu par l'EI en Syrie et en Irak.

Image:
John Cantlie a été pris en otage en 2012

Un compte Twitter créé par des partisans du photojournaliste a posté un message en réponse aux commentaires de M. Wallace.

"Nous sommes au courant des nouvelles qui circulent selon lesquelles John Cantlie est en vie. Bien que cela ne soit pour le moment pas étayé, nous continuons d'espérer et de prier pour que cela soit le cas", a déclaré le compte-rendu de Free John Cantlie.

Le mois dernier, un responsable des Forces démocratiques syriennes soutenues par les Etats-Unis, travaillant à la récupération des dernières poches du territoire sous contrôle de l'Etat islamique, a déclaré que M. Cantlie serait peut-être encore en vie dans la ville de Hajin, dans la province de Deir Ezzor, dans l'est de la Syrie.

On pense que M. Cantlie est le dernier otage britannique connu détenu par IS.

Il a été enlevé en novembre 2012 aux côtés de Jim Foley, un journaliste américain qui a été le premier à être décapité en vidéo par un membre britannique de la SI, Mohammed Emwazi, également connu sous le nom de Jihadi John.

Emwazi a été tué lors d'une frappe de drone américain en Syrie en 2015.

M. Cantlie a écrit dans un magazine en ligne appelé Dabiq qu'il avait été arrêté avec trois otages américains et deux britanniques tués par Emwazi.

Les trois autres membres présumés d'une équipe d'otages de l'EI, surnommés les Beatles, ont été arrêtés. Ils ont été torturés et décapités.

Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

La musique peut-elle sauver le Venezuela? Richard Branson l'espère | Nouvelles du monde

Par Cordelia Lynch, correspondante américaine à Cucuta, en Colombie À la frontière colombi…